Littérature

Marivaux, La Double Inconstance : résumé, personnages et analyse

Ecrit par Les Résumés

Publiée en 1723, La Double Inconstance est une pièce de théâtre en trois actes écrite par Marivaux. Découvrons ensemble cette œuvre qui explore la fluctuation des amours.

Résumé acte par acte et scène par scène de La Double Inconstance de Marivaux

Résumé court

ACTE 1

Silvia est désespérée d’être séparée d’Arlequin malgré les privilèges offerts par le Prince qui est amoureux d’elle. Des complots sont mis en place pour ébranler son amour pour Arlequin, y compris une tentative de séduction par Lisette. Cependant, Arlequin résiste à Lisette et reste déterminé dans son amour pour Silvia, rejetant la richesse et les avances de Lisette. Un jeu de manipulation et de pouvoir s’ensuit, avec les personnages tentant de manœuvrer les autres pour atteindre leurs propres fins. En dépit de ces efforts, Arlequin et Silvia restent fidèles l’un à l’autre.

ACTE 2

Silvia se trouve tiraillée entre son amour pour Arlequin et l’attraction qu’elle ressent pour un officier qui n’est autre que le Prince. Malgré les tentatives de Flaminia pour influencer Silvia en faveur du Prince, celle-ci reste déterminée à rester fidèle à Arlequin. Le Prince, sous le déguisement de l’officier, tente de séduire Silvia tout en dénonçant les comportements irrespectueux de Lisette. Parallèlement, Arlequin partage une complicité avec Flaminia et envisage de la rejoindre si Silvia n’est plus disponible. Un seigneur craignant la colère du Prince essaie de gagner les faveurs d’Arlequin. Enfin, Silvia doit prendre une décision concernant son avenir amoureux, elle admet qu’elle pourrait aimer le Prince, mais reste indécise. Un spectacle organisé par le Prince pourrait être l’occasion pour elle de clarifier ses sentiments.

ACTE 3

Flaminia envisage de confesser ses sentiments à Arlequin, inconscient de son affection. Arlequin projette d’écrire au Prince pour obtenir la liberté, espère épouser Silvia et vivre avec Flaminia. Trivelin désapprouve, révélant son amour pour Flaminia, et s’éloigne après une dispute avec Arlequin. Flaminia, non intéressée par Trivelin, part voir le Prince, tandis qu’Arlequin refuse les lettres de noblesse offertes, valorisant l’honneur personnel. Il confronte ensuite le Prince, refuse les biens proposés pour Silvia et reste indécis face à la compassion du Prince. Par ailleurs, Silvia, encouragée par Flaminia, se demande si elle aime toujours Arlequin. Finalement, Silvia accepte d’aimer le Prince, tandis qu’Arlequin, choisi comme confident par le Prince, se moque des rebondissements de leur histoire et anticipe des farces futures.

Résumé détaillé

ACTE 1

SCÈNE 1

Silvia est contrariée et refuse d’être raisonnable, car elle a été séparée de son amant, Arlequin. Elle rejette l’idée d’épouser le prince qui l’aime et se désintéresse des privilèges et des honneurs qui lui sont accordés. Silvia aspire à retrouver Arlequin et est prête à être malheureuse jusqu’à ce qu’elle le revoie. Trivelin, le serviteur du Prince, tente de la raisonner en vain. Finalement, il assure à Silvia qu’Arlequin lui sera ramenée. Celle-ci attend leurs retrouvailles avec impatience.

SCÈNE 2

Le Prince souhaite savoir de quoi ils ont parlé avec Silvia. Trivelin lui explique la situation. Flaminia pense qu’il faut détruire son amour pour Arlequin et jouer sur sa vanité. Elle propose de faire en sorte que Silvia ignore le rang du Prince, étant donné qu’il ne sait jamais montré à elle en tant que Prince, et compte sur Trivelin pour apporter Arlequin. Trivelin a peur que ramener son amant puisse la conforter dans son amour, mais Flaminia n’est pas de cet avis. Le Prince accepte et lui promet sa gratitude si Flaminia l’aide à conquérir le cœur de Silvia.

SCÈNE 3

Lisette reçoit des conseils de sa sœur, Flaminia, qui souhaite qu’elle séduise Arlequin. Bien que Lisette exprime des réserves quant à tromper Arlequin, Flaminia la rassure en lui disant qu’elle pourra l’épouser et ainsi assurer son avenir. Elles se séparent alors qu’Arlequin arrive.

SCÈNE 4

Arlequin refuse les offres de richesse et de luxe de Trivelin en échange d’abandonner Silvia, la femme qu’il aime. Il valorise l’amour et la simplicité plutôt que les biens matériels. Arlequin insiste pour voir Silvia et Trivelin promet de faciliter leur rencontre, mais suggère que c’est encore trop tôt.

SCÈNE 5 à 7

Lisette cherche Trivelin pour lui dire que le Prince le demande. Trivelin part en promettant de revenir bientôt. Arlequin s’entretient avec Lisette et affirme qu’il n’aimera personne d’autre que Silvia. Lisette est surprise de cette obstination. Arlequin défend son statut en dévalorisant le prince amoureux de Silvia. Lisette souligne l’absence de sujets et d’États pour Arlequin. Ils se disputent sur l’apparence et la coquetterie. Arlequin ne tarde pas à comprendre qu’elle essaie de le courtiser. Arlequin lui raconte comment il est tombé amoureux de Silvia, en décrivant les différentes étapes de leur relation, de la timidité initiale à l’établissement d’une connexion profonde. Arlequin lui explique qu’il ne veut personne d’autres que Silvia puis s’en va lorsque Lisette se moque de lui. Trivelin arrive à ce moment-là. Il lui suggère qu’ils fassent une promenade pour passer le temps avant le dîner.

SCÈNE 8

Flaminia demande à Lisette des nouvelles d’Arlequin et celle-ci lui explique qu’il a été rude avec elle. Le prince exprime sa déception, car Silvia ne l’aimera jamais tant qu’Arlequin lui résiste. Flaminia affirme avoir vu Arlequin et va tenter de le séduire. Elle ne souhaite qu’une chose, rendre le prince heureux en lui garantissant le mariage avec Silvia. Lisette est incrédule. Ils décident de se retirer car Arlequin approche.

SCÈNE 9

Arlequin s’interroge sur le rôle des personnes qui l’accompagnent et découvre qu’elles sont là pour l’honorer. Furieux de voir qu’elles sont sans honneur, Arlequin chasse tout le monde, y compris Trivelin, qui s’enfuit.

SCÈNE 10

Arlequin revient sur le théâtre après avoir congédié la troupe qui le suivait. Trivelin lui dit que seules les personnes considérables et riches méritent d’être honorées de cette manière. Arlequin réalise que l’honneur n’est pas grand-chose, car cela ne signifie pas qu’on est honorable. Il préfère être pris pour un honnête homme plutôt qu’un grand seigneur. Trivelin annonce que Silvia va venir, et Arlequin est satisfait.

SCÈNE 11

Silvia et Arlequin sont ravis de se retrouver. Flaminia exprime son admiration pour leur fidélité et avoue son affection pour eux. Silvia confirme son amour profond pour Arlequin, tandis que Flaminia leur partage son ancien amour avec un homme aujourd’hui décédé. Arlequin exprime sa sympathie pour la perte de Flaminia, et ils se séparent avec émotion.

SCÈNE 12

Silvia se plaint de leur malheur, mais Arlequin l’encourage à rester patients et à s’aimer. Silvia exprime ses craintes et Arlequin avoue qu’il est aussi inquiet qu’elle. Ils se consolent mutuellement et Arlequin promet d’être toujours avec elle. Ils échangent des paroles tendres et se réconfortent.

SCÈNE 13

La mère de Silvia arrive et demande à lui parler. Silvia demande à Arlequin de rester avec elle. Flaminia les encourage à se retrouver plus tard et conseille à Arlequin de laisser Silvia dîner avec sa mère. Trivelin annonce que le dîner est prêt, mais Arlequin n’est pas intéressé. Flaminia l’incite à boire à sa santé.

ACTE 2

SCÈNE 1

Silvia se plaint de la nature trompeuse des personnes qui l’entourent, celles qui l’encouragent à abandonner Arlequin pour épouser le Prince. Elle valorise la fidélité et se sent découragée par les tentatives du Prince pour la séduire par des gestes somptueux. Flaminia tente de jouer sur sa vanité en lui révélant que les femmes de la cour se moquent d’elle et doutent de l’affection durable du Prince à son égard. Silvia exprime son mépris pour ces femmes et leurs tactiques superficielles, tout en restant fidèle à Arlequin. Cependant, elle avoue avoir connu un officier qui aurait tout aussi bien pu lui plaire, sans savoir qu’il s’agit en fait du Prince.

SCÈNE 2

Le Prince, déguisé en officier, et Lisette, déguisée en dame de la cour, rencontrent Silvia. Le Prince salue respectueusement Silvia, tandis que Lisette cherche à l’insulter. Silvia refuse de céder aux demandes de Lisette qui finit par quitter les lieux.

SCÈNE 3

Silvia, offensée par les moqueries de Lisette, est défendue par le Prince toujours déguisé. Elle demande au Prince d’aimer en silence et de se venger de Lisette pour son insulte. Le Prince promet d’informer tout le monde du comportement irrespectueux de Lisette.

SCÈNE 4

Silvia hésite à essayer une tenue offerte par le Prince, craignant ses intentions. Flaminia la rassure et l’encourage à accepter les cadeaux, et Silvia s’exécute.

SCÈNE 5

Arlequin se divertit de l’étiquette sociale et de la façon dont les laquais portent les robes des dames. Ils partagent également des plaisanteries sur la nourriture et l’amitié. Leur conversation est cependant interrompue par Trivelin qui désapprouve l’intérêt d’Arlequin pour Silvia. Flaminia défend le droit d’Arlequin de parler de ce qu’il aime, ce qui amène Trivelin à la menacer. En colère, Arlequin menace à son tour Trivelin de conséquences s’il se met à rapporter au Prince.

SCÈNE 6

Arlequin et Flaminia discutent de leur affection mutuelle et de leurs relations respectives avec Silvia. Flaminia exprime sa tristesse d’être impuissante et la possibilité d’être séparée d’Arlequin. Ce dernier se montre compatissant et exprime son amour pour Silvia tout en reconnaissant son profond lien avec Flaminia. Ils évoquent leurs amoureux perdus et les similitudes entre Arlequin et l’ancien partenaire de Flaminia. En se séparant, ils espèrent se revoir et Arlequin envisage de partir avec Flaminia si Silvia n’est plus disponible.

SCÈNES 7-8

Arlequin discute avec Trivelin et un Seigneur qui s’inquiète d’avoir attiré la colère du Prince après des commentaires peu flatteurs sur Arlequin. Le Seigneur espère gagner les faveurs d’Arlequin pour rétablir son statut auprès du Prince. Il propose même d’arranger le mariage de son cousin avec une amie d’Arlequin, Flaminia, pour plaire au Prince. Arlequin n’apprécie pas cette idée, ce qui conduit le Seigneur à abandonner son projet et à compter sur la bienveillance d’Arlequin pour intercéder en sa faveur. Flaminia arrive pour annoncer à Arlequin que Silvia est en chemin. Arlequin regrette de ne pas avoir été prévenu plus tôt, il aurait aimé discuter davantage avec Flaminia.

SCÈNE 9

Silvia montre ses nouveaux vêtements à Arlequin. Elle mentionne également avoir rencontré ici l’officier dont elle est amoureuse, et souhaite qu’Arlequin et lui deviennent amis. Flaminia les rejoint et Arlequin propose de prendre une collation avec elle.

SCÈNE 10

Attristée par la jalousie suscitée par l’intérêt du Prince pour Silvia, Lisette tente de persuader Silvia de l’aider à regagner les faveurs du Prince. Cependant, Silvia reste indifférente, voire moqueuse, face aux efforts de Lisette. Leur conversation se conclut sur une note tendue, avec Silvia qui refuse de lui apporter son aide et Lisette qui part, espérant que Silvia oubliera leur querelle.

SCÈNE 11

Silvia est irritée par Lisette. Flaminia lui conseille de prendre une décision pour échapper aux commérages. Silvia exprime son amour pour Arlequin malgré ses défauts, mais mentionne aussi l’officier qui lui fait de tendres avances. Flaminia suggère que Silvia épouse cet homme plutôt qu’Arlequin, mais Silvia est indécise. Elle ne peut pas se marier tant qu’une partenaire n’a pas été trouvée pour Arlequin. Flaminia se propose d’épouser Arlequin, non par amour, mais pour mener une vie plus simple. Elles se quittent en prévoyant de se revoir plus tard. Silvia doit prendre une décision concernant son avenir amoureux.

SCÈNE 12

Silvia est déchirée entre son affection pour l’officier (Le Prince) et sa relation tumultueuse avec Le Prince et Arlequin. L’officier (Le Prince) est prêt à tout pour le bonheur de Silvia, mais elle est indécise quant à ce qu’elle veut. Silvia réfléchit à ses sentiments pour Arlequin et aux femmes qui l’ont offensée. Elle admet qu’elle pourrait aimer le Prince si elle le souhaitait, mais est submergée par ses sentiments. Ils envisagent la possibilité que l’officier soit un prince, mais Silvia finit par y renoncer, craignant que cela ne la tente trop. L’officier lui fait savoir que le Prince a organisé un spectacle et qu’il a l’intention de la rencontrer. Il lui assure que Silvia sera libre de choisir ses sentiments pour lui. Silvia accepte.

ACTE 3

SCÈNE 1

Silvia est le seul amour véritable, car il provient d’un cœur pur. Flaminia prévoit de révéler son amour à Arlequin et croit que son affection pour elle est réelle mais inconsciente.

SCÈNE 2

Arlequin veut écrire au secrétaire d’État pour demander au Prince de les libérer. Il demande également une carriole pour faire venir son père. Arlequin veut se marier avec Silvia et vivre avec elle et leur amie Flaminia. Trivelin n’approuve pas l’idée de mêler Flaminia à tout cela et lui révèle qu’il est amoureux de Flaminia. Arlequin le bat et Trivelin s’enfuit en maudissant l’amitié.

SCÈNE 3

Arlequin explique à Flaminia que Trivelin est amoureux d’elle depuis deux ans, mais elle n’est pas intéressée. Ils discutent de leur amitié qui dissimulerait peut-être autre chose. Flaminia lui explique qu’elle ne sait pas la nature exacte de ses sentiments pour lui. Ils décident de se retrouver avec Silvia plus tard. Finalement, Flaminia part pour voir le prince.

SCÈNE 4

Arlequin rencontre une nouvelle fois le Seigneur qui lui offre un cadeau du Prince, des lettres de noblesse. Ces lettres élèveraient Arlequin à un statut plus élevé dans la société. Cependant, Arlequin est réticent, craignant que la noblesse n’entrave sa capacité à être aimé par ses voisins. Malgré cela, le Seigneur convainc Arlequin d’accepter, en soulignant les avantages et la protection que la noblesse peut offrir. Néanmoins, lorsqu’il comprend que l’honneur noble requiert de venger les insultes par la violence, Arlequin, mettant la valeur de la vie humaine avant tout, rend les lettres de noblesse, estimant que son honneur personnel est plus “raisonnable“.

SCÈNE 5 à 6

Arlequin confronte l’officier et l’accuse d’avoir enlevé Silvia. L’officier révèle sa véritable identité et tente de raisonner avec Arlequin, lui offrant richesse et biens en échange de Silvia. Arlequin réclame justice et équité, refusant de céder. Malgré leurs désaccords, le Prince fait preuve de compassion et offre du réconfort, mais Arlequin reste indécis. Finalement, Arlequin envisage d’accéder au souhait du Prince et se demande s’il deviendrait favorisé en retour. Le Prince exprime son amour pour Arlequin et lui conseille de s’en souvenir. Arlequin défend Flaminia auprès du Prince. Arlequin découvre la diffamation du valet envers Flaminia et part à sa recherche malgré son attachement à Silvia. Il se sent stupide d’avoir été influencé par le Prince.

SCÈNE 7

Flaminia informe Arlequin que Trivelin les a trahis et que le Prince a découvert leur relation. Elle est contrainte de partir et de ne jamais revoir Arlequin. Flaminia lui avoue son amour et Arlequin lui répond de manière réciproque. Malgré les circonstances et le malentendu sur leurs sentiments, ils décident de se marier. Arlequin compte parler au Prince, et demande à Flaminia de ne pas révéler leur amour à Silvia. Ils se séparent avec un adieu à la fois doux et amer.

SCÈNE 8

Flaminia et Silvia discutent de leurs sentiments amoureux. Silvia ne sait plus si elle aime Arlequin et se demande comment gérer ses émotions. Flaminia l’encourage à se décider et à mettre fin à sa relation avec Arlequin.

SCÈNE 9

Le Prince et Silvia discutent de leurs sentiments. Silvia avoue qu’elle veut aimer le Prince, mais elle craint le jugement des autres. Le Prince révèle qu’il est en réalité le Prince, mais laisse le choix à Silvia de l’accepter ou non. Finalement, Silvia accepte d’aimer le Prince, et leur union est assurée.

SCÈNE 10

Arlequin entend Silvia avouer qu’elle ne l’aime plus et est éprise du Prince. Malgré cela, le Prince choisit Arlequin comme confident, lui offre la main de Flaminia et lui promet richesse et bonheur. Arlequin accepte l’offre du Prince et se moque des rebondissements de leur amitié. Il anticipe de futures farces.

Présentation des personnages

Les personnages principaux

Le Prince, amoureux de Silvia, une jeune paysanne qu’il a rencontrée au cours d’une partie de chasse, s’est présenté à elle en tant qu’officier du palais. Incarnant une figure de vertu, un pilier d’honnêteté et d’intégrité qui respecte scrupuleusement les lois, il suscite respect et admiration autour de lui. Malgré son ascendant sur Arlequin, il se retient de manipuler ce pouvoir à des fins personnelles, refusant d’arracher Silvia de l’étreinte de celui-ci. Ce prince, dont la sensibilité peut être perçue par certains comme une faiblesse, démontre plutôt une humanité émouvante. Sa tendresse transparaît, révélant une subtile douceur qui le rend d’autant plus respectable. Il finit par se marier à Silvia.

Flaminia est complice du Prince et joue un rôle central dans la machination visant à séparer Silvia et Arlequin. Dotée d’une audace et d’un enthousiasme démesurés, elle est prête à tout pour parvenir à ses fins. En se faisant passer pour une bienfaitrice et en gagnant la confiance des amoureux, Flaminia retourne Silvia contre les femmes du palais et influence subtilement sa relation avec Arlequin. Parallèlement, elle parvient à éveiller la sympathie d’Arlequin envers elle, et commence à le voir comme un potentiel amant. Malgré l’incertitude de Trivelin et du Prince, Flaminia maintient son plan et contrôle l’intrigue.

Lisette est une femme séduisante et vivante, que sa sœur, Flaminia choisit pour charmer Arlequin, malgré son sens de l’honneur. Toutefois, Lisette n’arrivera pas à séduire Arlequin. Par la suite, sa sœur l’utilise pour jouer une dame de la cour.

Silvia n’est qu’une simple villageoise, kidnappée par le Prince qui est tombé amoureux d’elle. En dépit de sa position humble et des tentatives de Lisette pour la rabaisser, cette femme de principes reste dévouée à son amour pour Arlequin. Cependant, sa proximité avec Flaminia, complice du prince, influence ses valeurs et ses sentiments envers Arlequin. Elle apprécie la vie de palais et emprunte peu à peu l’attitude des dames de cour. Silvia commence à voir Arlequin non plus comme un amour désiré, mais comme une obligation due à la loyauté et à un sentiment de responsabilité. Elle finit par éprouver de l’amour pour l’officier, qui se révèle être le Prince.

Arlequin est l’amant de Silvia. C’est un homme simple qui dédaigne les richesses et les honneurs, ce qui rend la tâche difficile pour Trivelin qui n’arrive pas à le persuader de renoncer à Silvia. Avec sa mentalité paysanne, Arlequin valorise uniquement les besoins essentiels de la vie et considère tout le reste comme superflu. Son amour pour Silvia est intense et authentique, mais sa relation naissante avec Flaminia menace cet amour. Il finit par épouser Flaminia.

Trivelin est l’officier du palais qui, malgré ses efforts, échoue à persuader Arlequin de renoncer à Silvia et à convaincre celle-ci d’aimer le Prince. Il ne comprend pas comment Silvia peut refuser des richesses au nom de l’amour d’un simple paysan. Cependant, la fidélité indéfectible de Silvia envers Arlequin attise encore plus l’amour du Prince pour elle.

Analyse de l’oeuvre

L’inconstance affective

La Double Inconstance du dramaturge français est une exploration sophistiquée des complexités et des métamorphoses de l’amour. Les personnages Silvia et Arlequin croient en leur amour mutuel, cependant, ils découvrent leur erreur lorsqu’un nouveau prétendant entre en scène. Parallèlement, Flaminia succombe à ses sentiments pour Arlequin, un amour qu’elle avait auparavant simulé, démontrant ainsi la suprématie de l’amour sur la logique. Le concept que “le cœur à ses raisons que la raison ignore” est matérialisé à merveille. L’inconstance émotionnelle devient une réalité pour les personnages, symbolisant ainsi le thème universel de l’impermanence. À travers ce récit en perpétuelle évolution, Marivaux met en avant l’idée que rien n’est éternel, y compris l’amour.

Entre amour et abus de pouvoir

Outre l’inconstance affective, cette comédie romantique dévoile les problèmes liés à l’abus de pouvoir et à la corruption au sein de la cour royale. Le Prince est dépeint comme un personnage doté d’un pouvoir absolu qu’il exploite pour satisfaire ses désirs, indépendamment du consentement d’autrui, un aspect contesté par Silvia. Les courtisans, de leur côté, sont critiqués pour leur hypocrisie et leurs manœuvres sournoises pour progresser socialement, ce que souligne Arlequin. Trivelin propose à Silvia une vie de luxe en échange de son amour pour Arlequin, insinuant que l’amour peut être acheté. L’œuvre dévoile donc un complot par la cour contre deux innocents, révélant un monde où seul le bien-être du Prince est pris en compte.

Le choc de deux mondes : Royauté et paysannerie

La pièce met en exergue les contrastes entre la sphère royale et le monde de la paysannerie. Cela se manifeste à travers l’intrigue du Prince qui choisit une épouse parmi les paysannes, défiant ainsi les normes sociales. Silvia et Arlequin sont les représentants du monde paysan, face aux privilégiés de la Cour. Le dilemme de Silvia à accepter la proposition royale et la réticence d’Arlequin à se laisser séduire par la corruption matérialiste définissent l’essence du drame. Marivaux illustre le luxe outrancier de la Cour, où l’argent supplante l’amour, en opposition à la simplicité paysanne, où les besoins primordiaux l’emportent sur les extravagances. L’amour authentique et pur est contrasté avec l’amour sophistiqué et souvent corrompu de la Cour. En enlevant Silvia, le Prince prend conscience de la valeur de l’amour paysan, mettant en évidence la dégradation des valeurs au sein de la Cour.

A propos de l'auteur

Les Résumés

Laisser un commentaire

error: www.lesresumes.com : Copyright !