Littérature

Jean Racine, Iphigénie : résumé, personnages et analyse

Ecrit par Les Résumés
image_pdfTélécharger cette fiche de lecture en PDF

Résumé scène par scène

Acte 1

Scène première

Agamemnon, le roi des Grecs, se confie à son domestique Arcas. Son armée, qui prépare la guerre contre les troyens, est bloquée dans le port car les vents ne sont pas favorables. Les dieux ont révélé au roi qu’il doit sacrifier sa fille, promise à Achille, pour qu’ils puissent entreprendre le voyage. Pour empêcher ce drame, Agamemnon tente d’éloigner sa fille.

Scène 2

Agamemnon annonce à Achille et à Ulysse sa volonté d’annuler l’offensive. Achille, qui méconnaît la motivation de son roi, proteste vivement.

Scène 3

« Vous devez votre fille à la Grèce », dit Ulysse au roi. Il le convainc de changer d’avis. Agamemnon accepte d’immoler sa fille, seulement si elle parvient jusqu’au camp.

Scène 4

Eurybate, domestique du roi, annonce qu’Iphigénie arrive au campement, accompagné par sa mère, Clytemnestre.

Scène 5

Ulysse somme Agamemnon de choisir la patrie et de consentir au sacrifice de sa fille. Agamemnon y consent.

Acte 2

Scène première

Eriphile, captive, confie son amour pour Achille à Doris sa servante. Elle projette de consulter le devin Calchas pour connaître ses origines et sa destinée.

Scène 2

Agamemnon dialogue avec Iphigénie. Il n’ose pas lui avouer la raison de sa présence. Elle insiste. Elle sait qu’un sacrifice se prépare. Elle ignore qu’elle en sera la victime.

Scène 3

Iphigénie s’inquiète de la froideur de son père et sent qu’un malheur va arriver. Eriphile tente de la rassurer.

Scène 4

Subitement, Clytemnestre annonce à sa fille qu’elle doit se préparer pour partir. Devant l’infidélité d’Achille, elle souhaite mettre fin au projet d’union.

Scène 5

Iphigénie s’en prend à Eriphile qu’elle accuse de tout faire pour lui ravir son bien-aimé. Cette dernière se défend de toute mauvaise intention.

Scène 6

Achille retrouve Iphigénie. Elle lui annonce froidement qu’elle ne restera pas au camp.

Scène 7

Devant Eriphile, Achille s’étonne de l’accueil d’Iphigénie. Il décide d’aller voir le devin Calchas pour en savoir plus.

Scène 8

Eriphile, seule avec Doris, est furieuse. Elle envisage de se venger.

Acte 3

Scène première

Agamemnon dit à sa femme que l’union d’Iphigénie et d’Achille peut avoir lieu. En même temps, il lui demande qu’elle n’y assiste pas. Clytemnestre est perplexe et ne comprend pas les desseins de son mari.

Scène 2

Seule, Clytemnestre se demande pourquoi Agamemnon l’écarte de la cérémonie.

Scène 3

Achille annonce à Clytemnestre que le mariage est très proche et qu’il s’en réjouit. Il est persuadé que les dieux vont se montrer favorables et que l’armée va enfin pouvoir partir.

Scène 4

Juste avant son mariage, Iphigénie demande une faveur à Achille : qu’il libère Eriphile. Heureux, le héros y consent.

Scène 5

Arcas avoue à Achille et à Clytemnestre les intentions réelles d’Agamemnon : sacrifier sa fille pour que l’armée puisse partir. Iphigénie est terrifiée. Clytemnestre comprend alors l’attitude ambiguë de son mari et est prête à tout pour la sauver.

Scène 6

Achille, ravagé par la nouvelle qu’il vient d’apprendre, est furieux contre le roi. Iphigénie tente de l’apaiser, plaide pour son père et accepte son sacrifice.

Scène 7

Achille jure à Clytemnestre que sa fille vivra et qu’il empêchera le sacrifice.

Acte 4

Scène première

Eriphile avoue à Doris qu’elle envie le sort d’Iphigénie, car elle a vu dans les yeux d’Achille tout l’amour qu’il portait à la future victime. Elle se promet de déjouer les plans d’Agamemnon.

Scène 2

Clytemnestre se lamente de la docilité de sa fille. Elle attend de son mari des explications.

Scène 3

Agamemnon dit à Clytemnestre que l’autel est prêt et qu’il ne manque que sa fille.

Scène 4

Devant sa femme et sa fille, Agamemnon explique les raisons de sa décision funeste. Clytemnestre le traite de barbare.

Scène 5

Seul, Agamemnon s’en prend aux dieux de lui imposer une volonté si cruelle.

Scène 6

Achille retrouve Agamemnon et l’invective violemment pour le sort qu’il réserve à sa promise. Agamemnon se défend et lui dit qu’il peut partir.

Scène 7

Agamemnon, seul, conforte sa décision de sacrifier Iphigénie.

Scène 8

Subitement, il est en proie au doute. Il demande à Eurybate de cherche sa femme et sa fille pour les rassurer.

Scène 9

Agamemnon s’adresse alors aux dieux pour qu’ils confirment leur choix.

Scène 10

Le roi dit à sa fille et à sa femme de partir. Il suspend sa décision.

Scène 11

Dans son coin, Eriphile court vers le devin Calchas dénoncer le manque de loyauté du roi.

Acte 5

Scène première

Alertés, les gardes empêchent Iphigénie toute fuite. Elle se résout à mourir.

Scène 2

Alors qu’Iphigénie fait part à Achille de son obéissance envers son père, ce dernier se révolte. Il menace de tout casser pour la sauver.

Scène 3

Devant sa mère en colère, Iphigénie réaffirme sa volonté de se soumettre à la décision de son père.

Scène 4

Aegine, une servante, révèle à Clytemnestre la trahison d’ Eriphile. La mère bouleversée s’en prend aux dieux.

Scène 5

Arcas raconte à Clytemnestre qu’Achille combat pour sauver Iphigénie.

Scène 6

Ulysse annonce à Clytemnestre que le devin Calchas a choisi de sacrifier Ériphile à la place d’Iphigénie, car c’est la fille d’Helène. Eriphile se suicide. Les vents deviennent favorables, l’armée peut partir.

Présentation des personnages

Agamemnon

Roi des Grecs, père d’Iphigénie. Partagé entre la volonté des dieux et l’amour pour sa fille. Il apparaît faible, n’ose résiste aux dieux. En revanche, il affirme sa puissance paternelle.

Achille

Héros grec, promis à Iphigénie, il fera tout pour contrer son destin. Homme d’action, il s’emporte vite. Glorieux guerrier et amant protecteur, il ne craint ni les dieux, ni les hommes.

Ulysse

Ami d’Agamemnon, habile en rhétorique, il arrive à convaincre le roi pour que le sacrifice ait lieu

Clytemnestre

Femme d’Agamemnon. Elle n’accepte pas le sacrifice de son enfant.

Iphigénie

La fille d’Agamemnon accepte avec obéissance sa destinée. Bien qu’elle montre un attachement fort à la vie, elle s’offre pour le bien commun, faisant preuve d’une certaine grandeur.

Eriphile

La fille d’Hélène et de Thésée complote contre Iphigénie pour obtenir les faveurs d’Achille, son ravisseur.

Arcas et Eurybate

Domestiques d’Agamemnon

Aegine

Servante de Clytemnestre

Doris

Servante d’Ériphile

Calchas

Le devin qui révèle le sort d’Iphigénie

Analyse de l’œuvre

Une œuvre classique

Présentée à Versailles en 1674, Iphigénie est une œuvre de théâtre classique. Composée en alexandrins, l’œuvre respecte la règle des trois unités : unité de temps, d’action et de lieu.
Temps : La pièce commence par ces vers : « C’est ton roi qui t’éveille » montrant au spectateur qu’elle débute le matin pour s’achever en fin de journée.
Lieu : Toute l’action se concentre dans le camp grec.
Action : La trame centrale, le sacrifice d’Iphigénie, est la colonne vertébrale de l’œuvre.
La règle de bienséance est également respectée. Le sacrifice de l’enfant innocent est évité. A sa place, meurt la traitresse.

Une palette de caractère

Père qui louvoie entre son devoir et son amour pour sa fille, Agamemnon oscille tout au long de la pièce entre les deux. Il affirme avec un certain courage relatif qu’il obéira aux dieux. Il n’ose toutefois l’avouer à sa femme. A deux reprises, il tentera d’échapper à ce destin.
Sa fille Iphigénie elle aussi est torturée entre son gout pour la vie, son amour pour Achille et l’obéissance qu’elle doit à son père. Elle choisira son père sauvegardant ainsi la morale.
Clytemnestre est d’un seul tenant. C’est la mère qui voue un amour inconditionnel à son enfant. Elle fera tout pour qu’Iphigénie échappe au sacrifice.
Eriphile est l’amante qui n’est pas aimée en retour. La femme dévorée par sa passion et maitre de son destin. Elle choisit de se tuer plutôt que d’être sacrifiée.
Achille est l’homme fort, l’homme d’action, l’homme de décision.

Le mythe du sacrifice

Pour obtenir la faveur des dieux, il faut consentir à un sacrifice. Abraham doit immoler son fils Isaac, Agamemnon sa fille Iphigénie. Quand les dieux se rendent compte de la soumission des humains, ils prennent pitié. Isaac dans la Bible est remplacé par un mouton, Iphigénie, dans le mythe grec, par une biche. De nombreux auteurs, dont René Girard, ont réfléchi sur la question du sacrifice. Il aurait pour objectif de se priver d’un élément important, qui nous est cher pour l’obtention d’un bien supérieur. Le sacrifice d’Iphigénie aurait permis que les vents soient favorables à l’armée grecque.

Une référence au théâtre antique

Pour les grecs, le théâtre provoque des émotions qui aide le spectateur à canaliser ses propres passions. Aristote parlait de catharsis. L’influence du théâtre grec sur Racine et plus largement sur les auteurs du 17ème siècle est importante. La multitude des personnages et des références grecques peut parfois étourdir le lecteur. Le héros est fort mais il a toujours un point faible (le talon d’Achille). Malgré son caractère, Agamemnon, roi puissant et impitoyable, est à la merci de forces qui le dépassent. Éduqué au monastère de Port Royal, Racine apprit le grec dès l’âge de dix ans. Il en gardera une solide culture classique qui influencera toute son œuvre.

image_pdfTélécharger cette fiche de lecture en PDF

A propos de l'auteur

Les Résumés

Laisser un commentaire

error: www.lesresumes.com : Copyright !