Littérature

Charles Dickens, Oliver Twist : résumé, personnages et analyse

Image du livre Oliver Twist : Résumé, présentation des personnages et analyse de l'oeuvre
Ecrit par Les Résumés

Résumé de Oliver Twist de Charles Dickens

Résumé de l’oeuvre

Oliver Twist, c’est l’histoire de la vie d’un jeune garçon orphelin de naissance qui a grandi dans un hospice paroissial. C’est M. Bumble, le gérant de l’hospice, qui lui a donné son nom et prénom du fait qu’il n’a plus aucune famille. L’histoire se déroule entre février 1837 et avril 1839.

Oliver Twist n’a pas eu une vie facile à l’hospice paroissial. Les neuf premières années de sa vie se sont déroulées dans la « ferme à bébés », où Mme Mann devait garantir des soins aux enfants. La réalité est toute autre : elle les affamait plus qu’elle n’en prenait soin. À l’approche de son anniversaire, le gérant de l’hospice, M. Bumble, l’envoie dans l’atelier de fabrication de filasse. Là-bas, le jeune Oliver Twist va réellement connaître la faim. Si bien qu’affamés au bout de six mois, ses camarades l’ont choisi suite à un tirage au sort pour demander une portion de nourriture supplémentaire de gruau. Le conseil d’administration, ébahi par son comportement, va décider de l’envoyer travailler chez le croque-mort de la paroisse, M. Sowerberry.

Oliver Twist va alors faire la rencontre de Noah, l’autre enfant pauvre apprenti également chez M. Sowerberry. Ce dernier ne va alors pas ménager Oliver Twist, qui va très vite devenir son souffre-douleur. Le jeune orphelin, suite à une bagarre avec Noah qui venait d’insulter sa mère, va être fouetté par les Sowerberry et M. Bumble. Fortement touché par ce geste, Oliver Twist va prendre la fuite en direction de la capitale, Londres.

Sur la route, Oliver Twist va faire la connaissance de Jack Dawkins et Charley Bates. Ces derniers lui promettent alors l’hospitalité d’un « respectable vieillard » sans être obligé de payer. Mais très vite, il va entrer dans le monde des délinquants et criminels de Fagin, le chef de la bande. Il va devoir participer à son premier vol, sans même s’en rendre compte. Pris sur le fait par la victime, c’est M. Brownlow qui va le défendre corps et âme, refusant de croire que le jeune orphelin était un pickpocket. M. Brownlow va alors prendre l’enfant sous son aile et lui offrir une hospitalité qu’il n’avait alors jamais connue. Malheureusement, Fagin, qui craint d’être dénoncé, va envoyer Nancy et son compagnon Bill Sikes le kidnapper pour le ramener dans la cachette et antre de Fagin. Ce dernier va le garder prisonnier une semaine dans une maison insalubre avec la ferme intention de faire d’Oliver Twist un délinquant.

Dans un cambriolage où il est amené et obligé de participer, il va recevoir une balle dans le bras. Toutefois, les deux victimes de la tentative de cambriolage, Mme Maylie et sa fille Rose, vont prendre le jeune garçon sous leurs ailes et lui offrir un été à la campagne.

Monks, un proche de Fagin, passe un marché avec ce dernier pour qu’Oliver Twist ne connaisse pas son passé. Monks serait en effet de la famille du jeune orphelin. Suite à une rencontre au pub avec M. Bumble, il va décider avec sa femme et Monks, de jeter dans la rivière l’anneau et le médaillon qui jadis ont appartenu à la mère d’Oliver Twist. Cette histoire va toutefois arriver jusqu’aux oreilles de Nancy, qui pleine de culpabilité, va tenir informés M. Brownlow et Mme Maylie, les protecteurs d’Oliver Twist. Fagin va découvrir les cachotteries de Nancy grâce à l’aide de Noah fraîchement arrivé à Londres et va l’annoncer à Sikes. Fou de rage et pensant que Nancy le trahissait aussi, il va la battre à mort.

M. Brownlow va découvrir le secret de Monks. Il est en réalité le demi-frère d’Oliver Twist. M. Brownlow va réussir à convaincre Monks de céder la moitié de son héritage à Oliver Twist pour qu’il parte faire sa vie ailleurs. Il mourra en prison en Amérique, après avoir perdu son argent, ce qui l’a conduit à retomber dans la délinquance.
On apprendra finalement que Rose Maylie est la sœur d’Agnes, la mère d’Oliver Twist. Ce dernier va vivre une vie heureuse, avec à ses côtés son fidèle protecteur, M. Brownlow.

Présentation des personnages d’Oliver Twist

  • Oliver Twist est un jeune orphelin. Il est le fils d’Edwin Leeford et d’Agnes Fleming. Oliver Twist est un enfant calme et aimable. Reconnaissant pour toutes les bonnes choses qui peuvent lui arriver, il en devient naïf. Suite à une maltraitance certaine et l’envie d’en finir avec la pauvreté, il s’échappe à Londres. Il va tomber dans les mains d’un malfaiteur qui va le pousser à devenir un délinquant. Sa vie, jusque-là bercée par la pauvreté, va prendre un tournant encore plus dramatique. Aux portes de l’enfer, il va toutefois pouvoir compter sur le soutien infaillible de ses protecteurs.
  • Mr Bumble est le gérant de l’hospice. D’une cruauté sans faille, il incarne l’autorité.
  • Mr Sowerberry est le croque-mort de l’hospice. Sa femme, Mrs Soweberry n’accepte pas que son mari entretienne une bonne relation avec Oliver Twist. Elle va avoir un comportement dédaigneux envers l’enfant.
  • Fagin, le chef de la bande de malfrats. Il va tout faire pour qu’Oliver Twist suive la voie de la délinquance.
  • John Dawkins est le meilleur élève de Fagin. Il excelle dans son domaine.
  • Nancy, la femme de Bill Sikes, a du cœur. Elle est un des personnages de l’histoire qui se démarque le plus par ses sentiments très purs et vrais. Ayant pourtant acquis l’entière confiance de Fagin et sa bande, elle va se lier d’amitié à Oliver Twist et va l’aider. Son mari va la battre à mort en apprenant sa trahison.
  • Bill Sikes est un cambrioleur professionnel. Il sait aussi bien être tendre que brutal. Son chien, Bull’s Eyes, se verra attribuer des coups violents malgré l’amour qu’il lui porte. Il va tuer sa femme, dans un excès de rage quand il croit qu’elle le trahit.
  • Mr Brownlow est un bourgeois très respecté. Il va prendre sous son aile Oliver Twist et va tout faire pour que l’enfant obtienne la vie et l’amour qu’il mérite.
  • Mrs Maylie est une vieille dame. Riche d’amour et d’argent, elle ne va pas hésiter à aider le jeune orphelin quand il en aura besoin.
  • Rose Maylie, adoptée par Mrs Maylie, incarne la vertu. Elle est la sœur d’Agnes, la mère d’Oliver Twist.

Analyse de l’oeuvre d’Oliver Twist

Charles Dickens

Né le 7 février 1812 à Landport, Charles John Huffam Dickens est un des plus grands romanciers de l’époque victorienne. L’originalité des ouvrages de cet auteur anglais réside dans le fait qu’ils sont tous liés à sa propre vie. Il pose des mots sur ses maux de jeunesse, comme au travers d’Oliver Twist, où il décrit la pauvreté et le contraste avec les bourgeois de l’époque.

La vie de Charles Dickens n’a pas été simple. Avant de se consacrer à l’écriture romanesque, il a traversé de lourdes épreuves. En effet, déjà très jeune, l’emprisonnement de son père et les problèmes financiers de sa famille l’ont poussé à arrêter ses études pour travailler. Ainsi, il rentre à 12 ans en tant qu’ouvrier dans une entreprise de cirage. Ces expériences vont le marquer profondément et influenceront ses œuvres dans lesquelles nous retrouverons cette obsession de la famille et de la pauvreté.

Plus tard, il va trouver une place en tant que sténographe dans une revue. C’est ainsi qu’il fait son entrée dans le monde littéraire. En 1833, il commence à écrire de petits articles dans des journaux et magazines des quartiers populaires londoniens. En 1836, son premier livre de contes est publié et rencontre un succès instantané.

Son œuvre, Oliver Twist, connu pour aborder les sujets cités précédemment, reçoit de très bonnes critiques. Dans son livre, Dickens va en effet confronter le bien et le mal au travers d’un récit aux allures dramatiques.

La pauvreté dans Oliver Twist

Charles Dickens met en avant ce fossé qui sépare les deux niveaux de vie que représentent la pauvreté et la richesse. Il y a en effet un réel contraste dans Oliver Twist entre les pauvres et les riches. Toutefois, ce livre se distingue par la non-persécution des riches envers les pauvres. En effet, les riches, avec Mr Brownlow ou Mrs Maylie par exemple, vont venir en aide à Oliver Twist. Les riches ont ici une place de protecteur et sont épargnés de toute forme de conflit. En revanche, les pauvres sont eux dans une misère absolue. On peut notamment constater que l’hospice dans lequel Oliver Twist a grandi, est censé apporter des soins aux enfants. Toutefois, ce n’est guère le cas et les enfants y sont maltraités, affamés et parfois même battus. Forcés à travailler dès leur plus jeune âge, ils n’ont aucun avenir heureux devant eux et sont contraints de travailler toute leur enfance et leur vie au service des plus riches.

La délinquance, qui est également le symbole de la pauvreté dans cet ouvrage, va montrer les vices d’une société où la persécution envers les pauvres ne fait qu’accroître. Ici, le jeune orphelin se voit contraint de faire partie d’une bande de malfrats pour pouvoir survivre. Il va être dans l’obligation de faire des cambriolages ou des vols à l’arraché. Avec Fagin, le chef de la bande, Oliver Twist va être sous une emprise qui va le dépasser, le faisant doucement rentrer dans les ténèbres. Toutefois, il sera soutenu et épaulé de nombreuses fois grâce à des personnages riches et bienveillants qui vont tout faire pour que l’enfant ait une vie agréable et paisible.

Le bien et le mal

Charles Dickens met en contradiction dans son ouvrage le bien et le mal. À la différence de la richesse et la pauvreté, on a ici le bien et le mal qui se battent ensemble. Le but étant de définir la réelle identité du jeune homme. Est-il un enfant pauvre, voué à l’échec et destiné à un avenir de délinquant ? Ou est-il un jeune garçon, orphelin, qui veut s’en sortir et qui cherche par tous les moyens à s’enfuir de cette vie misérable ?

Il est important de souligner que la première question est en quelque sorte le schéma classique de l’enfant orphelin à cette époque. Toutefois, Charles Dickens va faire intervenir des personnages charismatiques, dotés d’une incroyable bonté et qui cherchent constamment la bienveillance. L’intervention de ses personnages va permettre à Oliver Twist de ne pas tomber dans le mal et de garder la tête hors de l’eau même dans les situations les plus embarrassantes. L’homme bon qu’est Mr Brownlow, va prouver ici que dans toute cette noirceur, il suffit d’une personne bienveillante pour pouvoir changer le cours d’une vie. Il en va de même pour Mrs Maylie et Rose Maylie, qui, malgré qu’elles aient été victimes d’une tentative de cambriolage par Oliver Twist et la bande de malfrats, vont tout faire pour le sortir de cette sombre histoire.

Charles Dickens cherche ici à prouver que, qu’importe la situation dans laquelle on se trouve au départ, il peut toujours y avoir une fin heureuse pour les personnes qui le désirent réellement. Dans cet ouvrage, Oliver Twist avait la réelle conviction qu’il était quelqu’un de bien, un garçon sensible et plein de principe. Grâce à l’aide de personnes bienveillantes, le jeune orphelin va pouvoir construire une vie plus saine et sortir d’un monde aux allures d’enfer.

Conclusion

Charles Dickens a, dans son ouvrage, fait le lien entre sa propre vie et les conditions qu’il a subi, notamment avec les dettes et l’emprisonnement de son père. Le livre Oliver Twist est une dénonciation des conditions de vie des pauvres. Mis en évidence par la délinquance, le contraste entre le bien et le mal est bien présent. Tout le long du livre, on fait la rencontre de personnage tant « méchants » que « gentils ». Outre leur rôle qui peut à première vue paraître dégradant pour Oliver Twist, ils vont pourtant tous lui permettent de grandir et de comprendre ce qu’il recherche vraiment dans la vie. Né dans ce qu’on pourrait comparer à l’enfer, le jeune Oliver Twist va pouvoir accéder à une vie plus paradisiaque. Malgré ses déboires, il va pouvoir prendre conseil auprès de personnes qui lui veulent du bien et va également pouvoir en apprendre davantage sur qui il est réellement. En effet, au travers du roman, on découvre qu’Oliver Twist a un demi-frère qui lui souhaite du mal, que sa tante est en réalité Rose Maylie, la jeune femme adoptée par Mrs Maylie, pétillante de joie, d’une douceur absolue et d’une bonté sans faille.

Oliver Twist, c’est l’histoire d’un jeune garçon qui, s’en réellement comprendre pourquoi, va se retrouver entre des mains malveillantes autant que bienveillantes. Fagin, qui a voulu l’entraîner sur la voie de la délinquance ne va toutefois pas y arriver grâce à la bonté de ses protecteurs.

A propos de l'auteur

Les Résumés

2 Commentaires

  • C’est un livre plein d’émotions qui est aussi un classique à ne pas louper. Les personnages sont aussi bien attachants que horribles avec une histoire bien tracée et remplie de rebondissements. Magnifique non ?

  • J’ai beaucoup aimé Oliver Twist. C’est un roman captivant, qui nous tient en haleine du début à la fin. Les personnages sont bien développés et attachants, et l’histoire est pleine de rebondissements.

    J’ai été particulièrement touché par le personnage d’Oliver. C’est un garçon courageux et résilient, qui refuse de se laisser abattre par les épreuves qu’il traverse. Il est un symbole d’espoir pour tous ceux qui luttent pour une vie meilleure.

    J’ai également apprécié le message du roman, qui est que le bien finit toujours par triompher du mal. Oliver est sauvé par des personnes bienveillantes, qui lui donnent la chance de construire une vie heureuse.

    En conclusion, je recommande vivement Oliver Twist à tous les lecteurs qui aiment les romans d’aventures et les histoires qui ont une morale.

Laisser un commentaire

error: www.lesresumes.com : Copyright !