Littérature

Euripide, Médée : résumé, personnages et analyse

Ecrit par Les Résumés

La pièce de théâtre Médée d’Euripide, un auteur grec de l’antiquité, a été écrite et présentée pour la première fois en Grèce antique en 431 avant J.-C. Découvrons ensemble cette œuvre théâtrale où Médée incarne l’image d’une femme forte et indépendante qui se rebelle contre les normes patriarcales de la société grecque antique.

Résumé détaillé de Médée d’Euripide

PROLOGUE

Ce prologue permet de situer le contexte en expliquant les malheurs de Médée, qui a quitté sa patrie pour suivre Jason. Ils sont mariés et ont des enfants. Cependant, Jason la trahit en épousant la fille du roi Créon, ce qui blesse profondément Médée. Cette dernière envisage de se venger contre sa famille. La nourrice, qui est au service de Médée depuis longtemps, craint pour la sécurité des enfants de Médée et essaie de les protéger de la colère de leur mère. Le gouverneur nous informe que Créon a décidé d’exiler Médée et ses enfants du royaume de Corinthe.

PARODOS

Le chœur aborde le sujet des douleurs de Médée, qui a été trahie par son mari, Jason, et qui se retrouve maintenant isolée et désespérée dans son palais. La nourrice de Médée décrit l’état douloureux dans lequel se trouve sa maîtresse. Le chœur tente de raisonner Médée en lui rappelant qu’elle a des amis et que Zeus peut l’aider à protéger ses droits, mais elle est déterminée à se venger. Le chœur se questionne sur le pouvoir de la musique pour apaiser les souffrances des mortels, mais admet qu’il reste encore à découvrir comment guérir les peines qui causent la mort et les terribles tragédies.

PREMIER ÉPISODE

Médée sort de sa maison pour échapper aux reproches de ses concitoyens. Elle fait part de sa douleur et de son désir de mourir après que son mari, Jason, ait choisi de la répudier pour épouser la fille de Créon. Elle décrit la position misérable des femmes dans la société, qui doivent acheter un mari et subir son autorité, sans pouvoir se libérer de leur emprise. Créon, le roi de Corinthe, vient lui annoncer qu’elle doit quitter le pays avec ses enfants, car il craint qu’elle ne fasse du mal à sa fille. Médée implore Créon de lui accorder un jour pour trouver une terre d’exil pour elle et ses enfants. Médée songe à différentes façons de tuer ses ennemis, mais craint d’être découverte et mise à mort. Elle décide d’avoir recours à la ruse et à la violence si nécessaire pour venger son honneur.

PREMIER STASIMON

Le chœur parle d’une période tumultueuse où les gens perdent leurs valeurs et remettent en question la loyauté envers les dieux. Il exprime de la compassion envers Médée qui a été bannie. Elle est victime de serments brisés et de la perte de la Pudeur. Ils sont conscients de l’oppression subie par les femmes et estiment que les hommes ont encore un long chemin à parcourir pour rétablir l’équilibre.

SECOND EPISODE

Furieuse de la conduite de Jason qui l’a trahi en épousant la fille de Créon pour des raisons politiques, Médée lui rappelle tout ce qu’elle a fait pour lui. En effet, elle l’a aidé à tuer le dragon gardien de la Toison d’or pour lui permettre de la voler, elle l’a aidé à tuer son oncle, Pélias, pour qu’il puisse prendre le pouvoir. Outre le fait qu’il ait pris une nouvelle épouse, elle lui en veut d’avoir abandonné ses enfants. Elle se moque de sa petitesse qui l’oblige à avoir besoin de la richesse et de la position sociale qu’apporte le mariage avec une princesse. Jason tente de justifier son mariage en expliquant qu’il voulait protéger sa famille et fournir à ses enfants une vie meilleure. Toutefois, Médée rejette toute aide de sa part. Jason s’en va en laissant Médée seule et furieuse.

SECOND STASIMON

Le chœur estime que l’amour excessif peut être destructeur pour les hommes. Il demande à Cypris, la déesse de l’amour, de ne pas utiliser ses pouvoirs pour causer des querelles passionnées et des problèmes entre les couples. Il souhaite qu’elle s’arrange pour régler les différends entre eux. Il explique qu’il préfère mourir plutôt que de vivre une vie exilée, sans patrie, loin de chez eux. Il dénonce l’ingratitude des amis dans ce genre de circonstances.

TROISIEME EPISODE

Égée, le roi d’Athènes, rencontre Médée, qui lui explique que son mari Jason l’a abandonnée pour une princesse et qu’elle est contrainte de quitter le pays. Égée, qui cherche à avoir des enfants, lui promet l’hospitalité dans son pays. Soucieuse de sa sécurité, Médée lui demande une garantie qu’il ne la livrera pas à ses ennemis. Celui-ci jure par les dieux. Médée explique ensuite à ses amies son plan de vengeance contre Jason, qui implique la mort de leurs enfants. Malgré les objections de ses amies, elle est déterminée à se venger. Elle envoie alors sa nourrice chercher Jason pour lui parler.

TROISIÈME STASIMON

Le chœur évoque les Erechthéides, des êtres bénis sur une terre sacrée où sont nées les Muses. En ces lieux, Cypris y envoie les Amours pour promouvoir la vertu avec la Sagesse. Ensuite, le chœur implore Médée de ne pas assassiner ses enfants.

QUATRIÈME ÉPISODE

Médée présente ses excuses à Jason pour s’être emportée. Elle reconnaît la sagesse de sa décision d’épouser une princesse afin de fournir à leurs enfants des frères et sœurs. Elle appelle ensuite leurs enfants et leur demande d’embrasser leur père et d’abandonner leur rancœur envers leur nouvelle belle-mère. En pleurs, Médée exprime sa crainte quant à l’avenir de ses enfants. Jason lui assure qu’il s’occupera d’eux. Médée l’informe qu’elle compte envoyer des cadeaux à sa nouvelle épouse afin qu’elle persuade son père de ne pas exiler leurs enfants. Elle implore ses enfants de les donner eux-mêmes à la nouvelle épouse de Jason pour s’assurer qu’elle les reçoive.

QUATRIÈME STASIMON

Le chœur regrette le sort des enfants. En effet, Médée compte offrir un diadème d’or et la parure d’Hadès à la nouvelle épouse de Jason. Ce type de présent la condamne à mort. Le chœur est compatissant quant à Jason qui, du fait de ses choix, va avoir le malheur de perdre ses enfants ainsi que sa nouvelle épouse. Le chœur exprime également sa compassion pour l’époux perfide qui attire la ruine sur ses enfants et une mort affreuse sur son épouse. Le chœur partage la douleur de Médée qui est obligée de verser le sang de ses enfants à cause de la trahison de son mari.

CINQUIÈME ÉPISODE

Le gouverneur de Corinthe annonce à Médée que ses enfants ont été épargnés et qu’ils ont été accueillis avec joie par la nouvelle épouse de Jason. Bien qu’elle soit bouleversée, Médée se réjouit lorsqu’elle apprend par un messager que la princesse et son père sont morts grâce à ses philtres.

CINQUIÈME STASIMON

Le chœur implore Médée de ne pas passer à l’acte en lui rappelant que le fait de tuer sa famille est un acte terrible qui risque de lui attirer la colère des dieux sur sa maison. Mais Médée finit par tuer ses enfants. Le chœur blâme Médée pour son acte et la compare à Ino, une femme qui a commis le même crime. Il conclut en évoquant les souffrances que peuvent causer les unions conjugales.

SIXIÈME ÉPISODE

Bouleversé, Jason entre en scène à la recherche de Médée. Il craint que les parents de Créon ne cherchent à se venger du meurtre de leur fille en faisant du mal à ses enfants. Toutefois, le coryphée lui annonce que ses enfants ont été tués par leur mère. Dévasté, Jason lui demande où ils ont été tués et le coryphée lui conseille d’ouvrir les portes pour voir ses enfants égorgés. Médée arrive sur un char tiré par des dragons ailés avec ses enfants morts à ses pieds. Jason la traite de monstre et de femme odieuse. Toutefois, Médée se défend en expliquant qu’elle a tué ses enfants pour se venger de l’outrage qu’il lui a fait en la chassant de sa vie pour une princesse. Après s’être insultés, Médée annonce qu’elle va vivre avec Égée et elle s’en va sur son char, laissant Jason pleurer ses enfants.

Présentation des personnages

Médée est connue pour sa magie et ses compétences particulière qui ont servi à Jason lors de sa conquête de la toison d’or (cf notre fiche sur Jason et la conquête de la toison d’or). C’est une étrangère qui a suivi Jason par amour. Ils se sont mariés et ont eu des enfants. Bien qu’elle soit présentée comme une mère aimante et dévouée, l’humiliation et la trahison de Jason la pousse à élaborer un plan de vengeance qui l’amène à tuer Glauce, la fille de Créon, ainsi que son père. Toutefois, elle estime que cela ne suffira pas à faire souffrir Jason, c’est pour cette raison qu’elle décide de tuer leur enfants. Outre la souffrance causée par Jason, Médée est victime de discrimination étant donné qu’elle est rejeté en raison de son origine étrangère et de son sexe. Elle incarne la puissance féminine mais également les conséquences désastreuses liées à la vengeance.

Jason est le mari de Médée avec laquelle ils ont eu des enfants. Toutefois, ce héros grec, connu pour avoir conquis la Toison d’or, abandonne Médée pour une prince locale, plus jeune et plus riche. Cette décision provoque la colère de Médée. Sous la plume d’Euripide, Jason est un homme à la fois calculateur et opportuniste qui ne cherche qu’à atteindre ses objectifs. Il délaisse sans scrupule sa femme et ses enfants, cependant, il manie la rhétorique pour faire comprendre à Médée qu’il n’agit ainsi que pour des intérêts politiques. Ainsi, il espère la berner, mais Médée n’est pas dupe et voit clair dans son jeu. Naïf, Jason se rend bien compte que sa femme est en colère, mais il ignore qu’elle est capable de réaliser une vengeance pareille. Ce personnage assiste impuissant à la mort de sa nouvelle épouse et celle de ses enfants. Ce personnage symbolise les conséquences désastreuses de nos choix et/ou de nos actions. Il finit par perdre tout ce qui avait de l’importance à ses yeux.

Créon est le père de Glauce, la princesse qui doit épouser Jason. Ce roi de Corinthe est présenté comme un être pragmatique qui aspire à maintenir l’ordre et la stabilité politique dans son royaume. Toutefois, c’est un homme faible qui, malgré tout, n’arrive pas à protéger sa fille. En effet, il va exhorter Médée à l’exil, mais malgré la puissance de son statut, il sera impuissant contre la vengeance destructrice de Médée. Il sous-estime sa colère et ne se rend pas compte qu’elle est capable de tout. Ainsi, à l’instar de Jason, ses choix ont des conséquences désastreuses, tant pour lui que pour ceux qu’il aime.

La Nourrice est la confidente de Médée et elle est chargée des enfants de cette dernière. Elle incarne ainsi la figure maternelle. C’est une femme attentionnée, préoccupée par le sort de Médée et de ses enfants. Elle tente de la réconforter et essaye de la convaincre d’abandonner ses plans de vengeance contre Jason. Elle incarne la loyauté et la compassion.

Le Pédagogue (ou le Gouverneur selon les versions) est l’esclave de Jason. Il dispose d’une grande sagesse. Il est conscient des faiblesses de Jason et tente de l’empêcher de succomber à la colère et à la violence de Médée. Il conseille donc à Jason de faire preuve de prudence et de modération, et de chercher un compromis avec elle pour éviter une tragédie. Il tente de protéger son maître de la colère destructive de Médée.

Les Enfants de Médée et de Jason sont les victimes innocentes de la colère de leur mère qui souhaite se venger de leur père. Leur mort est un symbole de l’éclatement familial lorsqu’il est dû à une trahison. Outre le fait de faire souffrir Jason, on peut supposer que c’est également un moyen, pour Médée, de faire table rase du passé.

Égée est le roi d’Athènes, c’est un personnage qui compatit à la douleur de Médée et lui propose de venir trouver refuge dans son royaume. À la fin de la pièce, Médée s’enfuit sur son char en direction d’Athènes.

Analyse de l’oeuvre

La pièce d’Euripide face au conte mythologique

Quel est le contexte avant le début de la pièce ?

Bien que Médée apparaisse pour la première fois sous la plume d’Homère, son histoire est réellement narrée par Apollonios de Rhodes dans son ouvrage Les Argonautiques. Selon le conte mythologique, Médée est la fille du roi Æétès, roi de Colchide ainsi que la nièce de la magicienne Circé. Grâce à Cupidon, elle tombe amoureuse de Jason et lui propose de mettre ses pouvoirs magiques à son service pour l’aider dans sa quête. Elle va donc l’aider à prendre la Toison d’Or, elle trahit son père et finit même par tuer son frère, Aspyrtos, quand il les prend en chasse alors qu’ils sont en train de fuir par la mer. En effet, elle va le découper en morceaux pour les jeter forçant ainsi son père à ralentir la cadence. De retour à Iolcos, Médée va aider une nouvelle fois Jason en tuant son oncle, Pélias. Pour réussir, elle va se servir de ces filles en leur promettant un remède pour qu’il retrouve sa jeunesse. Convaincue de la puissance de ce remède après avoir vu un vieux bélier sortir en agneau, elles vont réaliser le même procédé et égorger leur père. Toutefois, non seulement, il ne réapparaîtra pas, mais elles seront maudites par les Erynies pour ce parricide. Acaste, le fils de Pélias, les chassera de Iolcos et Jason et sa femme Médée trouveront refuge à Corinthe, chez le roi Créon.
C’est dans ce contexte que démarre l’histoire d’Euripide. Au moment où Jason accepte d’épouser Glaucos, ou Glauké selon les versions, la fille de Créon. Ainsi, après avoir obtenu ce qu’il désirait grâce à Médée, Jason la délaisse au profit d’une femme plus jeune et plus riche.

Les différences entre la pièce et le mythe

Si l’œuvre d’Euripide s’attache à rester fidèle au conte mythologique, il comporte quand même quelques différences qu’il est intéressant de noter.

L’origine de Médée

Dans le conte mythologique, Médée est une princesse de Colchide, une région située sur la mer Noire. Toutefois, dans la pièce d’Euripide, elle n’a plus son statut de princesse. Elle apparaît comme une simple étrangère venue de la région de Pontus.

L’histoire d’amour avec Jason

Médée tombe amoureuse de Jason au moment où elle l’aide à s’emparer de la Toison d’Or, néanmoins, dans la pièce d’Euripide, il s’agit d’un mariage arrangé où le père de Médée cherche à se débarrasser de sa fille. D’ailleurs, il est intéressant de prendre en compte que chez Euripide, la vengeance de Médée ne semble s’abattre que sur Jason alors que dans le conte, Glaucos n’est pas qu’un dommage collatéral. Jalouse de cette dernière, elle souhaite également se venger sur elle pour lui avoir volé son bien-aimé.

Un conte mythologique ancré dans le réel

Le conte mythologique est une histoire fantastique et merveilleuse où les dieux interviennent régulièrement. En effet, Médée tombe amoureuse de Jason grâce à l’influence de Cupidon qui agit sur l’ordre de sa mère, Aphrodite. En un sens, cela permet de comprendre pourquoi il ne reste pas attaché à Médée puisque de son côté, il n’a pas été influencé. Toutefois, cela renforce son caractère opportuniste et calculateur. Dans la pièce de théâtre d’Euripide, les personnages sont plus complexes et plus nuancés. Les dieux y sont absents afin d’ancrer l’histoire dans le réel.

Un infanticide non puni par les dieux

La légende de Médée ne s’arrête pas là puisqu’elle fuit ensuite à Athènes où le roi Égée l’épouse. Ensemble, ils ont un fils, Médos. Elle sera obligée de fuir encore une fois lorsqu’on découvre qu’elle a tenté d’assassiner Thésée, l’héritier du trône d’Athènes. Elle revient en Colchide, sur sa terre natale, où elle permet à son père de récupérer son trône. Elle finira par fonder l’empire des Mèdes en Asie. Une autre légende prétend qu’elle a été transportée aux Champs-Elysées pour s’unir à Achille. Quoi qu’il en soit, il est assez étrange de se rendre compte que Médée, en ayant réalisé un infanticide, une des règles qui attire le courroux des dieux dans de nombreuses légendes, se retrouve épargné. Cela s’explique par le fait qu’elle aurait été poussée par une divinité à commettre ses crimes. Les dieux ne peuvent donc pas la juger responsable de ses crimes.

Avec ses multiples personnalités et son caractère, Médée a captivé l’imagination des artistes et des écrivains à travers les âges. Sa figure mythique a été explorée en littérature et dans toutes les autres formes d’art, de l’Antiquité à nos jours.

A propos de l'auteur

Les Résumés

Laisser un commentaire

error: www.lesresumes.com : Copyright !