Littérature

Racine, Mithridate : résumé, personnages et analyse

Ecrit par Les Résumés

Mithridate est une tragédie en cinq actes inspirée par l’histoire du roi du Pont, Mithridate VI. Elle a été écrite par Jean Racine, un auteur français, et a été jouée pour la première fois en 1673. Étudions cette œuvre théâtrale ensemble.

Résumé scène par scène de Mithridate de Racine

ACTE 1

SCÈNE 1

Xipharès, le fils de Mithridate, le roi de Pont, raconte à son confident, Arbate, la mort de son père qui a été défait par l’armée romaine de Pompée. Son frère, Pharnace, désire prendre le pouvoir à la place de leur père défunt afin que le royaume se soumette aux Romains. Xipharès révèle à Arbate qu’ils sont également tous deux amoureux de la même femme, Monime, une jeune princesse grecque, que leur père comptait épouser. Il explique également qu’il a toujours été fidèle à son père et qu’il ne souhaite pas prendre le pouvoir à tout prix. Quel que soit son choix, Arbate l’assure de son soutien. La scène se termine avec l’arrivée de Monime.

SCÈNE 2

Monime, qui n’a pas pu épouser Mithridate, se retrouve seule et sans amis dans un royaume étranger. Elle vient chercher le soutien du seigneur Xipharès pour qu’il puisse la protéger de Pharnace, l’allié des Romains, qui, étant l’héritier au trône, veut la soumettre à lui. Xipharès lui promet son obéissance ainsi que son soutien, toutefois, il lui annonce qu’il est également amoureux d’elle. Monime est choquée et ne sait pas comment réagir. Xipharès lui assure qu’il ne cherche pas à l’asservir et qu’il respectera sa liberté, mais Monime reste méfiante. Toutefois, elle lui demande de la défendre contre Pharnace.

SCÈNE 3

Pharnace implore Monime de sceller leur union au plus vite. Toutefois, celle-ci lui révèle qu’elle est originaire d’Ephèse et qu’elle descend d’une lignée de rois et de héros. Elle devait épouser Mithridate et celui-ci est mort en combattant les Romains. Elle ne veut donc pas épouser un allié des Romains. Pharnace se défend, prétextant qu’il n’est pas avec les ennemis de leur père, néanmoins, Monime souligne que leur royaume étant encerclé par les Romains, s’il monte aujourd’hui sur le trône, c’est bien parce qu’il a pactisé avec l’ennemi. Pharnace pense qu’il y a une autre raison qui fait qu’elle refuse de s’unir à lui, mais Xipharès prend sa défense en exprimant son désir de venger leur père. Il souhaite s’allier avec d’autres rois pour résister aux Romains.

SCÈNE 4 & SCÈNE 5

Phoedime, la confidente de Monime, vient les informer que Mithridate n’est pas mort et qu’il s’apprête à revenir dans le royaume pour s’acquitter de ses devoirs. Les retombées d’un tel retour pourraient être préjudiciables pour les deux frères.
Ayant compris que Xipharès est amoureux de Monime, Pharnace essaie de se servir de ça pour allier son frère à sa cause. En effet, leur père ne pourra jamais lui pardonner d’aimer sa maîtresse, comme il n’acceptera pas d’avoir pour héritier un homme qui voulait soumettre le pays aux Romains plutôt que de venger sa mort.

ACTE 2

SCÈNE 1

Phoedime suggère à sa maîtresse d’aller accueillir son futur époux, néanmoins, Monime est trop triste pour y aller. Elle lui explique que Mithridate ne comprendrait pas son état alors qu’elle est censée se réjouir de le voir sain et sauf. En réalité, Monime a été déboussolée par les aveux de Xipharès. Elle explique à sa confidente que, depuis qu’elle a été enlevée par Mithridate, elle est amoureuse de son fils, Xipharès.

SCÈNE 2

Mithridate reproche à ses fils d’être venus le voir alors qu’ils ont des responsabilités importantes à assumer dans leur royaume, mais il admet qu’il est heureux qu’ils soient là. En effet, il a un projet en tête qu’il souhaite leur partager, toutefois, il les congédie car il souhaite se reposer avant de leur parler de ses desseins.

SCÈNE 3

Seul avec son domestique Arbate, Mithridate lui fait part de sa défaite et essaie de savoir comment ses fils ont réagi lorsqu’il s’est fait passer pour mort. Arbate lui révèle que son fils Pharnace comptait prendre le pouvoir, épouser Monime et livrer le royaume aux Romains. Toutefois, il se tait sur l’amour que Xipharès éprouve pour Monime.

SCÈNE 4

Monime arrive au plus grand plaisir de Mithridate toutefois, elle n’arrive pas à dissimuler son trouble. Mithridate laisse sous-entendre qu’il sait qu’un de ses fils est amoureux d’elle et il menace de le tuer. Monime craint pour la vie de Xipharès surtout lorsqu’elle se rend compte que le roi décide de le convoquer.

SCÈNE 5

Mithridate se plaint à Xipharès que son fils aîné, Pharnace, est en train de trahir et qu’il complote pour le renverser. De plus, celui-ci a des sentiments pour la reine qu’il doit épouser. Mithridate confie la reine à son jeune fils afin qu’il la protège durant son absence, car il doit déjouer les complots de Pharnace. D’autre part, il demande à son fils de convaincre Monime de ne pas le trahir durant son absence.

SCÈNE 6

Monime confie à Xipharès qu’elle l’a toujours aimé, cependant, elle souhaite remplir ses obligations et épouser le roi Mithridate. Face à ses révélations, Xipharès est déchiré entre son amour pour Monime et son devoir envers son père. Il envisage même le suicide pour échapper à sa douleur, mais il décide finalement de se battre pour Monime, même s’il doit la céder au roi.

ACTE 3

SCÈNE 1 & SCÈNE 2

Mithridate planifie une nouvelle révolte contre Rome en prévoyant de rallier à sa cause des peuples voisins et de brûler le Capitole à Rome. Cependant, son fils Pharnace refuse de l’aider et se demande pourquoi il prendrait des mesures aussi drastiques contre les Romains alors qu’ils ne veulent que la paix. Xipharès refuse les propos de son frère et se propose d’aider son père dans son entreprise. Mithridate avoue à son fils Pharnace qu’il est au courant de son ambition et de l’amour qu’il entretient pour Monime. Il demande alors aux gardes de saisir son fils qui révèle à son père que Xipharès est également amoureux de Monime et que celle-ci est également amoureuse de lui.

SCÈNE 3 & SCÈNE 4

Xipharès se défend auprès de son père, mais celui-ci ne compte pas accorder d’importance aux paroles de son fils. Cependant, lorsqu’il est seul sur scène, Mithridate s’interroge. Il se demande à qui il peut vraiment faire confiance et décide d’utiliser différents stratagèmes pour démêler le vrai du faux.

SCÈNE 5

Seul avec Monime, Mithridate lui fait part de sa tristesse face à son vieillissement et lui annonce qu’il compte la marier à Xipharès. Celle-ci fait semblant de refuser la proposition et Mithridate se sert de ça pour lui signaler qu’il est au courant qu’elle est amoureuse de Pharnace. Monime accepte alors d’épouser Xipharès en révélant à Mithridate l’amour qu’elle a pour son fils. Il demande à ce qu’on aille chercher son fils. Monime se demande si elle ne s’est pas laissée dupée et doute de la sincérité de Mithridate.

SCÈNE 6

Trahi et humilié, Mithridate se parle à lui-même. Il compte tuer son fils qu’il croyait fidèle. Il projette de se débarrasser de toutes les personnes à qui il ne peut pas faire confiance.

ACTE 4

SCÈNE 1

Monime se demande pourquoi Xipharès tarde à arriver et, ayant du mal à faire confiance à Mithridate, craint que quelque chose de terrible ne soit arrivé. Phoedime tente de la rassurer.

SCÈNE 2 & SCÈNE 3

Révélant à Monime que son père est au courant de leur relation, Xipharès lui annonce qu’il doit partir étant donné qu’il est convaincu que son père cherche à le tuer. Il conseille à Monime de sauver sa vie en faisant croire à Mithridate qu’elle est amoureuse de lui. Monime, quant à elle, informe Xipharès que c’est elle qui a révélé leur relation, car Mithridate lui a fait croire qu’il voulait la marier à Xipharès. Elle décide donc de se sacrifier, mais Xipharès refuse et demande à Monime d’épouser son père au plus vite pour éviter que leur amour ne soit vaincu par sa barbarie. Monime refuse catégoriquement cette demande. Monime demande à sa confidente d’aider Xipharès à prendre la fuite.

SCÈNE 4

Le roi Mithridate demande à Monime de l’épouser. Cette dernière fait semblant de ne pas comprendre la situation. En effet, le roi l’avait destinée à son fils, Xipharès, elle est donc engagée envers lui. Mithridate accuse Monime de trahison toutefois celle-ci estime que le roi la dupée et elle refuse de se marier avec lui.

SCÈNE 5 à SCÈNE 7

Mithridate est tourmenté par la douleur de l’abandon de sa bien-aimée, Monime. Furieux, il cherche à se venger, mais ne sait pas qui il doit sacrifier : Xipharès, Monime ou Pharnace ? Ou même les trois ? Arbate vient avertir Mithridate que ses hommes ne veulent plus partir car Pharnace leur a révélé qu’il voulait retourner à Rome. D’autre part, Pharnace est à la tête d’une armée de rebelles. Arcas arrive également pour avertir Mithridate que tout est perdu. En effet, en plus de Pharnace et ses rebelles, la place est encerclée par les Romains.

ACTE 5

SCÈNE 1

Persuadée que Xipharès s’est fait exécuter, Monime souhaite se donner la mort, mais Phoedime lui demande d’attendre d’en avoir la confirmation.

SCÈNE 2 & SCÈNE 3

Le roi Mithridate est en marche avec les hommes qui lui restent pour faire face à ses ennemis. Il fait parvenir du poison à Monime, par l’intermédiaire d’Arcas, qu’elle doit absolument boire. Monime se sent heureuse que le roi lui laisse la possibilité de tirer sa révérence de cette façon. Au moment où elle s’apprête à le boire, elle est arrêtée par Arbate qui jette le poison.

SCÈNE 4 & SCÈNE 5

Arbate raconte à Monime la mort du roi Mithridate. Après avoir échoué sa tentative d’empoisonnement, il a décidé de combattre les Romains et son traître de fils (Pharnace) jusqu’à la mort. Mortellement blessé, il a demandé à Arbate d’arrêter Monime à temps pour qu’elle ne boive pas le poison. En effet, il se révèle que Xipharès est toujours vivant et c’est lui qui a triomphé des Romains. Sur son lit de mort, Mithridate consent à ce que son fils épouse Monime avant de mourir. En deuil, ils sont déterminés à venger sa mort.

Présentation des personnages

Mithridate est le roi de Pont, qui gouverne plusieurs royaumes. Il est réputé pour sa puissance et son courage, et n’hésite pas à défier Rome. Cependant, son autoritarisme s’étend également à sa famille, qu’il traite de la même manière qu’il gouverne son royaume. Il se comporte plus en monarque qu’en père envers ses fils. Jaloux et possessif, il n’a aucune compassion lorsque son fils Xipharès tombe amoureux de Monime. Mithridate est un homme rusé qui n’hésite pas à utiliser divers stratagèmes pour parvenir à ses fins afin de découvrir ses ennemis. Il feint sa mort, contraint son fils Pharnace à épouser la fille du roi des Parthes pour consolider une alliance puissante, ou trompe Monime en lui faisant croire qu’il souhaite qu’elle épouse Xipharès. Pour Mithridate, tous les moyens sont bons pour rétablir la vérité. Cependant, la quête de Mithridate est avant tout de savoir qui sont les personnes à qui il peut se fier. À la fin, il comprend que Monime et Xipharès en font partir et il consent, sur son lit de mort, à leur union. Toutefois, on peut se demander si ce n’est pas encore un calcul de sa part pour s’assurer qu’ils vont ainsi le venger. Il est important de noter que la mort de Mithridate n’est pas directement imputée aux Romains puisqu’il a préféré se planter son épée lui-même plutôt que de se faire tuer par les Romains.

Monime est une jeune femme grecque que Mithridate a enlevée dans le but de l’épouser. Elle est secrètement amoureuse de son fils, Xipharès, mais en tant que femme intègre, elle refuse de se laisser envahir par ses passions afin de respecter les obligations qu’elle a envers son futur époux, le roi Mithridate. Toutefois, elle le trouve odieux et n’a aucun amour pour lui. La situation de Monime devient plus délicate lorsqu’elle apprend que Xipharès est également amoureux d’elle. Au cours de la pièce, elle devient désobéissante au moment où Mithridate la dupe en lui faisant croire qu’il consent à ce qu’elle épouse Xipharès. En comprenant que ce n’était qu’un stratagème pour déceler s’ils étaient secrètement amoureux, Monime refuse de se marier avec cet homme. D’autant plus qu’elle sait que son amant est en danger puisque Mithridate souhaite tuer son propre fils. Monime refuse donc d’épouser l’homme qui serait capable de mettre à mort celui qu’elle aime.

Pharnace est le fils de Mithridate, néanmoins, il n’a pas la même mère que Xipharès. Pharnace ressemble à son père dans le sens où il a ce côté manipulateur. Toutefois, Pharnace l’utilise à des fins personnelles afin de s’assurer de jouir d’un plus grand pouvoir. Il n’a aucun scrupule à se lier à Rome à la mort de son père. Lorsqu’il se fait emprisonner par son père pour avoir courtisé Monime, il n’hésite pas à trahir le secret de son frère en révélant l’amour réciproque entre Xipharès et la future reine. Ce frère sème le trouble dans l’esprit de Mithridate l’amenant à ne plus faire confiance en personne. C’est une tactique ingénieuse pour le forcer à se retrouver seul afin de mieux capturer la cité avec l’aide des romains. Cependant, Pharnace ne se rend pas compte de l’intégrité de son frère qui, bien qu’il soit condamné à périr, reste loyal envers son père.

Xipharès est un homme intègre qui est loyal envers son père, Mithridate. Ce dernier voit d’ailleurs en lui un meilleur successeur que son fils aîné, Pharnace. Xipharès incarne la soumission totale d’un homme envers son seigneur. C’est un homme fidèle qui ne se laisse pas convaincre comme on peut le voir lorsque son frère lui propose de comploter contre leur père. Néanmoins, Xipharès se retrouve dans une situation inconfortable où sa fidélité est mise à rude épreuve. En effet, en choisissant de fuir et de dissimuler l’amour qu’il a pour Monime, il est fidèle à son père et seigneur, néanmoins, il se montre infidèle envers celle qu’il aime, et de surcroît, de lui-même. S’il consent à laisser libre cours à ses passions, il sera infidèle envers son père. Ainsi, Xipharès est face à un choix cornélien qui ne peut que l’amener vers sa chute. D’autre part, s’il fait le choix de rester fidèle à son père, il se culpabilise d’aimer Monime et, en son for intérieur, estime qu’il trahit son père. Durant toute l’intrigue, il restera fidèle à son père, et ce, même lorsque celui-ci décidera de l’exécuter. En effet, Xipharès viendra sur le champ de bataille pour combattre l’armée de Rome et défaire son frère.

Outre ces personnages, la pièce recense des personnages secondaires :

  • Arbate, le confident de Mithridate, et le gouverneur de la place de Nymphée.
  • Phoedime, la confidente de Monime.
  • Arcas, le domestique de Mithridate.

Analyse de l’oeuvre

Mithridate est une tragédie passionnelle créée par Racine dans laquelle il explore les thèmes classiques de la rivalité fraternelle, de la jalousie amoureuse, de la trahison et de l’amour menacé. La pièce contient également des éléments uniques, tels que la légitimation de la passion tyrannique de Mithridate par un accord avec le père de la jeune fille et la culpabilité de Xipharès envers son père.
L’intrigue de la pièce est marquée par un aspect inquisitorial et une enquête policière dès le deuxième acte, lorsque Mithridate demande des explications sur ce qui s’est passé entre les personnages. Enfin, Racine a ajouté une touche de galanterie pour satisfaire l’auditoire de son époque, ce qui a adouci l’histoire d’amour entre Xipharès et Monime, mais a réduit la crédibilité de la pièce aux yeux des lecteurs contemporains.

Contrairement à ses autres œuvres, à l’exception d’Alexandre, elle a une dimension épique, car elle commence et se termine par des récits de guerre célébrant Mithridate en tant que héros de la résistance. La politique joue également un rôle important dans l’intrigue, car la résistance contre les Romains est au cœur de l’histoire.
Malgré les éléments épiques et politiques, Racine n’a pas abandonné la logique supérieure des sentiments. Il a cherché à imiter Corneille en intégrant des dimensions épiques et politiques dans la pièce, tout en évoquant les “grands intérêts d’État“. La fermeté de Monime renforce cette impression.
Cependant, il est important de souligner que l’aspect épique est radicalement opposé à l’aspect tragique de la pièce. Il est intéressant de noter que dans cette histoire, Xipharès est soumis à un choix cornélien, soit un dilemme à la Corneille, où le héros est condamné à faire un choix entre son devoir (fidélité envers son père) et ses sentiments (son amour pour Monime).
Mithridate se caractérise des autres œuvres de Racine dans la mesure où la fin reste “potentiellement” positive. En effet, le roi meurt en donnant son consentement pour que les deux amants puissent se marier. Mais la fin indique que les personnages sont en conflit avec les Romains. Ils vont donc vivre leur amour dans un contexte de guerre. Aussi, il est intéressant de se demander si Mithridate incarne réellement un héros moral à la fin de la pièce ou si sa bénédiction est calculée. Si on peut voir que le personnage change de point de vue, il ne faut pas négliger qu’il le fait en sachant qu’il va mourir. Ainsi n’est-ce pas une manière de s’assurer que son fils et Monime lui seront fidèle et décideront de le venger ? Cette supposition ne nous permet donc pas de considérer Mithridate comme un personnage qui se métamorphose à la fin de la pièce. En réalité, il ne fait que continuer sur la même lancée : duper les autres pour s’assurer de leur loyauté.

A propos de l'auteur

Les Résumés

Laisser un commentaire

error: www.lesresumes.com : Copyright !