Littérature

Raymond Queneau, Les Fleurs bleues : résumé, personnages et analyse

Ecrit par Les Résumés

Les Fleurs bleues est le treizième et avant-dernier roman de Raymond Queneau, un auteur français, publié en 1965. Bien que ce roman n’ait pas connu le même succès que Zazie dans le métro, il est considéré par certains comme étant l’œuvre maîtresse de Queneau. Explorons ensemble cette avant dernière oeuvre de Queneau.

Résumé chapitre par chapitre de Les Fleurs bleues de Raymond Queneau

Chapitre 1

Le 25 septembre 1264, le Duc d’Auge et son page Mouscaillot voyagent en Normandie à cheval sur Démosthène et Stéphane, deux chevaux qui parlent afin d’éviter ses tracas. Ils se dirigent vers Paris afin de rencontrer le Roi Louis. Pendant le voyage, le Duc s’endort et fait un rêve étrange où il voit Cidrolin, un habitant de Paris qui vit sur une péniche. Cidrolin rêve lui aussi du duc d’Auge. Qui rêve de qui ?

Chapitre 2

Le duc d’Auge doit quitter rapidement la ville car il a refusé de participer à une nouvelle croisade avec le roi. Cidrolin assiste à une situation dangereuse impliquant un piéton et un camion, mais il semble indifférent. Le duc d’Auge est contraint de partir rapidement car le palefrenier découvre que son cheval parle. Il doit tuer beaucoup de personnes pour sortir de la ville.

Chapitre 3

Cidrolin est réveillé par quelqu’un venu du Canada qui se dirige vers un camping. En se promenant, il voit des inscriptions sur sa barrière. Le duc d’Auge va voir l’abbé pour essayer de comprendre ses rêves concernant des péniches ainsi que pour savoir pourquoi son cheval est doté de la parole. Cidrolin observe les campeurs au camping comme s’ils étaient des animaux dans un zoo.

Chapitre 4

Cidrolin rêve d’un futur proche où il voit sa fille, Lamélie, embrasser un agent de la RATP sur une terrasse. Le duc d’Auge doit affronter les conséquences de ses actions violentes lors de ses visites précédentes chez le roi. Plutôt que de payer une amende, il décide de se battre pour échapper à la punition.

Chapitre 5

Les enfants de Cidrolin, Sigismonde et Bertrande sont invités à venir manger chez leur père avec leur mari, Lucet et Yoland. Ils répètent souvent les mêmes choses de manière absurde et parlent des bienfaits de la télévision. L’histoire semble avoir une grande importance. Le duc d’Auge veut rencontrer le roi pour demander pardon pour un de ses amis, Gilles de Ray, qui est considéré comme monstrueux puisqu’il aurait tué et mangé ses enfants. Le duc d’Auge souhaite le défendre auprès du roi.

Chapitre 6

Quand il arrive, le roi n’est pas présent. Le duc d’Auge souhaite destituer Charles VII et en fait part au vicomte de Péchiney. Cidrolin estime que les passants qu’il rencontre se ressemblent toujours. L’agent de la RATP vient pour lui demander la main de sa fille.

Chapitre 7

En vue de délivrer Gilles de Ray, le duc d’Auge a acquis des canons qu’il essaie sur son abbé. Celui-ci lui ordonne de s’agenouiller pour obtenir son pardon. Le duc prépare le mariage pour ses filles, il est heureux d’avoir trouvé des époux pour ses trois filles.
Cidrolin, de son côté, boit de l’essence de fenouil au bar Biture lorsqu’Albert entre.

Chapitre 8

Cidrolin discute avec Albert de son séjour en prison avant de lui demander une femme pour l’aider dans ses tâches ménagères puisque jusque-là, il se servait de Lamélie pour réaliser ce genre de tâches. Albert, qui se révèle être un proxénète, lui fait comprendre que les femmes qu’il trouve ne sont pas exploitées pour réaliser ce genre de travail.
Lors d’une chasse, le duc se retrouve nez à nez avec un mammouth ! Seul à ne pas fuir, il se perd dans la forêt et trouve une chaumière dans laquelle vit la fille d’un bûcheron. Leur rencontre ne se passe pas très bien.

Chapitre 9

N’ayant pas réservé, Cidrolin est mis à la porte d’un restaurant “de-luxe”. Ses filles et ses gendres vont dans le même restaurant. Ils lui proposent de venir avec eux, mais, blessé par ce qui vient de se passer, il refuse d’y retourner.
Cidrolin décide de réserver une table sous le nom de Dicornil Dupont et il peut enfin manger dans ce fameux restaurant gastronomique.
Jouissant d’une bonne fortune suite au changement de roi, le duc d’Auge a décidé de se remarier avec la fille du bûcheron, Russule Péquet.

Chapitre 10

Cidrolin discute avec le maître d’hôtel pendant que le duc d’Auge s’entretient avec le vicomte d’Empoigne.
Cidrolin retourne chez lui après avoir bien mangé. Lorsqu’il s’endort, il rêve d’un cheval qui lui parle. En parlant avec Démosthène, son cheval, ce dernier lui demande pourquoi ils ne feraient pas une statue à leur effigie ? Le duc se promène avec sa cour lorsqu’il demande à l’alchimiste, Timoleo Timolei, de lui donner son or en échange de ses soins. L’alchimiste lorsqu’il entend Sthène (diminutif de Démosthène) parler.

Chapitre 11

Cidrolin se réveille durant la nuit à cause d’un mal de ventre. Il fait la connaissance de Lalix, sa nouvelle servante que lui envoie Albert. La femme du duc souhaite consulter un astrologue, ce dernier lui prédit une grossesse. Le duc refuse d’offrir une hospitalité à l’astrologue, lui préférant l’alchimiste. L’abbé se range du côté de l’astrologue.

Chapitre 12

Lalix réveille Cidrolin pour manger. Celui-ci souhaite raconter ses rêves à Lalix, mais celle-ci refuse de les entendre prétextant que cela ne se fait pas. Il lui demande alors de lui raconter comment elle a rencontré Albert. Elle lui apprend qu’elle est la fille d’un bûcheron et Cidrolin s’endort pendant qu’elle lui raconte son histoire.
Le duc est inquiet par rapport à sa statue. Il finit par rencontrer le père de Russule.

Chapitre 13

Cidrolin se réveille et prend conscience qu’il s’est endormi sans avoir entendu l’histoire de Lalix. Cette dernière lui fait savoir qu’il y a encore des graffitis sur sa clôture. Cidrolin les recouvre de peinture.
1789, le Duc refuse de se joindre aux États généraux. Énervé contre sa femme, le duc souhaite la battre. Son ancien écuyer, Mouscaillot, devenu vicomte d’Empoigne, essaie de défendre Russule et il se fait tuer. Le duc prend la fuite avec le frère du vicomte, Pouscaillou, qui est devenu son nouvel écuyer.

Chapitre 14

Cidrolin emmène Lalix au cinéma. Cidrolin décide, en vain, d’épier la nuit pour savoir qui fait des graffitis sur sa clôture mais il finit par s’endormir. Lalix avoue à Cidrolin qu’elle aimerait voir sa péniche naviguer.
Le duc et son nouvel écuyer font route vers le sud pour explorer le Périgord pendant que la Révolution se prépare. Il apprend que sa femme, la duchesse, est morte.

Chapitre 15

En se réveillant, Cidrolin erre sur le terrain de camping lorsqu’un orage éclate. Il court chez le gardien pour se réfugier. Cidrolin se met à rêver.
Le duc emmène l’abbé Riphinte pour lui présenter des écritures plus anciennes que l’époque d’Adam et Eve dans une grotte préhistorique.

Chapitre 16

Lalix prend soin de Cidrolin qui est tombé malade. Ses filles, qui lui rendent visite, lui disent une nouvelle fois d’acheter une “tévé”. Cidrolin constate de plus en plus d’inscriptions sur sa clôture. Sa fille, Lamélie lui dit qu’elle est allée voir des dessins dans une grotte du Périgord. Cidrolin lui apprend qu’ils sont faux et qu’ils ont été faits par un duc au XVIIIe siècle pour “emmerder” un abbé.
Après la prise de la Bastille, le duc d’Auge s’enfuit en Espagne.

Chapitre 17

En 1964, Cidrolin rencontre le duc d’Auge alors qu’il est en train de repeindre sa clôture. Celui-ci est accompagné d’une de ses filles, Phélise, de la comtesse d’Empoigne ainsi que du vicomte d’Empoigne. Ils voulaient séjourner dans le camping mais on leur a refusé l’entrée dans le camping à cause de ses deux chevaux. Cidrolin les invite chez lui pour boire de l’essence de fenouil.

Chapitre 18

Le Duc est heureux de séjourner avec Cidrolin, lui qui a toujours voulu habiter sur une péniche. Après avoir bien dormi, le Duc voit que la clôture de son hôte est couverte de graffitis. Il promet à Cidrolin de le venger et reste éveillé durant la nuit pendant que Lalix et Cidrolin jouent aux cartes. Cidrolin a l’impression de savoir qui est le duc.

Chapitre 19

Le duc a réussi à capturer un homme, il s’agit de Labal, l’ancien gardien du terrain de camping. Celui-ci affirme qu’il n’est pas coupable, il avance des preuves et il est donc relâché. Cidrolin et le duc découvrent qu’ils ont plusieurs similitudes, dont leur prénom : Joachim. Labal trouve enfin le coupable des graffitis sur la clôture et ils découvrent avec surprise qu’il s’agit de Cidrolin lui-même.

Chapitre 20

Déçu par le comportement de son mari, Lalix décide de quitter Cidrolin et se décide à retrouver Albert. Toutefois, ce dernier est en prison. Elle finit par errer lorsque le duc la convainc de rester étant donné qu’elle est encore amoureuse de Cidrolin. Le couple se réconcilie au cinéma.
Labal trouve la mort dans l’effondrement de l’immeuble en construction dans lequel il est concierge. Cidrolin met les chevaux à l’abri dans sa péniche.

Chapitre 21

Dès le lendemain, le duc coupe les amarres de la péniche. Lalix est heureuse, mais est contrainte de rejoindre la berge avec Cidrolin qui refuse de prendre la route.
La météo devient capricieuse et une averse s’abat sur la péniche qui est alors emportée par les flots. Elle échoue près d’un donjon où de petites fleurs bleues poussent dans la lave.

Présentation des personnages

Les personnages présent dans l’histoire du Duc

Le duc Joachim d’Auge est un personnage fantastique qui possède une durée de vie exceptionnellement longue. Il a des cheveux qui parlent et voyage à travers le temps. Il est veuf et a trois filles. Il se marie avec la fille d’un bûcheron, Russule Péquet, qui trouve la mort lorsqu’il explore le Périgord. Auge est connu pour ses traits de caractère exubérant, comme son appétit pour la nourriture et l’alcool, sa colère et son orgueil, ainsi que son avarice. Il est constamment en mouvement et aime être en voyage pour se changer les idées.

Russule Péquet est la fille d’un bûcheron que le duc d’Auge rencontre lorsqu’il fuit devant un mammouth. Elle trouve la mort lorsqu’il explore le Périgord.

Mouscaillot est le vicomte d’Empoigne. C’est l’ancien écuyer du duc qui monte le cheval Stéphane au début du roman. Il finit par être tué lorsqu’il s’interpose entre le duc et la duchesse.

Pouscaillou est le frère de Mouscaillot est donc le nouvel écuyer du duc.

Démosthène est le cheval du duc tandis que Stéphane est le cheval de son écuyer. Ils sont dotés de la parole.

L’abbé Onésiphore Biroton est le futur évêque

Timoleo Timolei est l’alchimiste que le duc préfère à l’astrologue ce qui, à l’époque, est une hérésie.

L’abbé Riphinte est celui qui part avec le duc dans les grottes préhistoriques pour voir des dessins qui dateraient d’avant Adam et Eve.

Pigranelle, Bélusine et Phélise sont les trois filles du Duc. Phélise est celle qui l’accompagnera chez Cidrolin.

Le Sire de Ciry, le comte de Torves et le le vidame de Malplaquet sont les trois gendres du Duc.

Les personnages présent dans l’histoire de Cidrolin

Cidrolin est un personnage qui ressemble au Duc d’Auge sur plusieurs points : il a trois filles, et donc trois gendre, est veuf et a commencé une relation avec la fille d’un bûcheron. Cidrolin habite une péniche (“L’Arche) sur un fleuve dans une grande ville et a des racines de la classe populaire. Il est connu pour son caractère rêveur et insatisfait.

Sigismonde, Bertrande et Lamélie sont les filles de Cidrolin. Lamélie sera la dernière à quitter son père pour se marier.

Yoland, Lucet et l’ératépiste sont les gendres de Cidrolin. L’ératépiste est un agent de la RATP, il s’appelle monsieur Cuveton, et il épouse Lamélie.

Albert est un proxénète que Cidrolin connaît très bien. Sachant que Lamélie va quitter la péniche pour épouser l’ératépiste, Cidrolin lui demande s’il n’aurait pas une fille pour lui afin de s’occuper des tâches ménagères. Albert lui enverra une femme. Il finira par retourner en prison.

Lalix est la femme envoyée par Albert à Cidrolin pour l’aider à faire ses tâches ménagères. C’est la fille d’un bûcheron. Elle finit par tomber amoureuse de lui et l’épouser.

Labal est l’ancien gardien du camping qui devient le concierge d’un immeuble en construction. C’est lui qui découvrira que c’est Cidrolin lui-même qui réalise des graffitis sur sa clôture. Labal meurt lorsque le bâtiment s’effondre.

Analyse de l’oeuvre

Dans Le principe de composition de Les Fleurs bleues, Queneau raconte simultanément deux histoires qui se mêlent de manière étrange. D’une part, il y a l’histoire de Cidrolin, qui vit dans le monde actuel de 1964. D’autre part, il y a l’histoire du duc Joachim d’Auge, qui vivait dans le passé, au XIIème siècle. À un moment donné dans le livre, il semble que l’un des personnages rêve de l’autre, mais il est difficile de savoir qui est le rêveur et qui est le rêvé. Cette confusion met en doute la réalité de ce qui est présenté comme étant “réel”, laissant entendre que ce qui nous paraît être la réalité n’est peut-être qu’un rêve. D’autant plus que le Duc d’Auge semble être un personnage fantastique. Son histoire commence au XIIe siècle et il semble qu’il traverse les époques jusqu’à apparaître à l’époque de Cidrolin. En effet, dans le roman Les Fleurs bleues, la chronologie est déconstruite en suivant les voyages dans le temps du duc d’Auge, accompagné de Mouscaillot et de leurs chevaux parlants, à travers différentes époques historiques: de saint Louis à la Révolution française en passant par Charles VII et Marie de Médicis. Cependant, la fin du roman suggère une trame chronologique en boucle, remettant en question la notion habituelle d’un temps progressif et linéaire.
Les Fleurs bleues est un roman complexe qui utilise un récit à double trame pour mêler le rêve et la réalité, tout en remettant en question la notion de temps linéaire grâce à des retours en arrière et des bonds temporels. De plus, le titre et l’histoire sont énigmatiques, ce qui rend la lecture de cette œuvre fascinante mais difficile, car il est difficile de saisir le sens précis de l’histoire.

Le roman contient des anachronismes volontaires qui concernent les époques et les mots utilisés, ainsi qu’une orthographe non standard. Cependant, ces choix sont délibérés et reflètent une réflexion sur la dimension phonétique du langage et de la pensée, ainsi que sur la communication en général. Il y a également un travail poétique sur la langue dans le roman.

  • Le duc d’Auge parle de son époque en utilisant le terme “Moyen Âge“, qui est en réalité un terme qui a été utilisé plus tard pour désigner cette période de l’histoire.
  • Le duc d’Auge utilise des mots comme “péniche” et “mouchoir”, qui n’ont été inventés que bien après la période à laquelle se déroule l’histoire du livre.
  • La langue utilisée dans le roman peut comporter des graphies non standard, comme “campigne” (camping) ou “houature” (voiture), qui ne sont pas conformes à l’orthographe classique.
  • Des personnages peuvent être décrits en utilisant des termes qui n’existaient pas à l’époque de l’histoire, comme “francs anciens” ou “Alains“, ou en faisant référence à des événements ou des lieux qui n’ont pas encore eu lieu ou qui n’existaient pas à l’époque.

Le titre du livre Les Fleurs bleues peut être interprété de plusieurs manières. Premièrement, il apparaît dans les derniers mots du livre, suggérant qu’il est important pour l’intrigue. Deuxièmement, il peut être lié au Moyen Âge mythique présent dans le roman, comme dans l’ouvrage Henri d’Ofterdingen de Novalis, qui donne la définition de l’amour “fleur bleue” qui décrit une personne qui est très romantique et peut-être même naïve dans sa façon de voir l’amour. Selon la symbolique des fleurs, le bleu pâle représente la tendresse idéalisée, discrète et timide.
Enfin, la fleur bleue en question est le myosotis, qui, dans le langage des fleurs, symbolise la mémoire et l’acte de ne pas oublier. Cette signification est en lien avec le thème principal du livre, qui est de se souvenir de ses rêves et de prendre en compte l’individualité dans l’expérience de vie.

A propos de l'auteur

Les Résumés

Laisser un commentaire

error: www.lesresumes.com : Copyright !