Littérature

Agatha Christie, Mort sur le Nil : résumé, personnages et analyse

Ecrit par Les Résumés
image_pdfTélécharger cette fiche de lecture en PDF

Mort sur le Nil est un roman policier d’Agatha Christie mettant en scène son célèbre détective, Hercule Poirot. Le livre a été publié au Royaume-Uni en novembre 1937 par le Collins Crime Club et a été publié aux États-Unis l’année suivante. Il a également été publié en France en 1945.

Résumé détaillé chapitre par chapitre de Mort sur le Nil d’Agatha Christie

Première Partie – Personnage dans l’ordre de leur apparition

Cette première partie ne se compose que d’un seul chapitre découpé en plusieurs sections. Elle permet à l’auteur de présenter le contexte ainsi que les différents personnages présents dans son roman.

CHAPITRE 1 : UNE RICHE HÉRITIÈRE

Nous sommes à Malton-under-Wode en Angleterre. Le propriétaire de l’hôtel des Trois-Couronnes, Mr Burnaby montre à son compagnon Linnet Ridgeway. Cette dernière est une très belle femme qui, après avoir hérité d’une grosse fortune, vient de racheter le manoir de wode pour soixante mille livres. Elle compte rénover la bâtisse. Le compagnon de Mr Burnaby trouve que c’est injuste qu’une femme puisse posséder l’argent et la richesse.

Une note parue dans une chronique mondaine (La Malignité Quotidienne) nous apprend que Linnet Ridgeway a hérité de la fortune de son grand-père, Léopold Hartz. Elle évoque également de possibles fiançailles avec Lord Windlesham.

Linnet Ridgeway est au manoir avec Johanna Southwood quand elle reçoit un appel de Jacqueline de Bellefort qui veut la voir au manoir. Johanna met Linnet en garde et pense que Jacqueline va lui demander quelque chose. La femme de chambre arrive et repart, et Johanna remarque qu’elle a l’air triste. Linnet explique que la femme de chambre devait se marier avec un homme qui avait une situation en Egypte, mais Linnet a découvert que cet homme était déjà marié et avait trois enfants. Johanna pense que Linnet, qui est “si capable et si agissante“, doit avoir des ennemis, mais Linnet ne se connaît pas d’ennemis.

Charles Windlesham rêve de ses projets avec Linnet même si celle-ci semble avoir refusé sa demande. Son intérêt n’est pas que financier puisqu’il est amoureux de Linnet.

Jacqueline de Bellefort arrive chez son ami pour lui annoncer qu’elle a quelqu’un dans sa vie, Simon Doyle, avec lequel elle compte se marier. Celui-ci vient d’être congédié de son précédent emploi et Jacqueline demande à Linnet si elle accepterait de faire de lui son régisseur. Linnet lui propose de l’amener ici pour qu’ils s’entretiennent. Heureuse, Jacqueline repart directement pour Londres sans même boire le thé.

Hercule Poirot est en train de dîner au restaurant Chez ma tante dont le propriétaire, M. Gaston Blondi, a par le passé était présent lors d’une de ses enquêtes. Hercule Poirot projette de partir en Egypte dès cet hiver. Il surprend une conversation entre Jacqueline et Simon. Ce dernier semble réticent à partir de Londres pour travailler chez Linnet, mais Jacqueline a trouvé les bons mots. Tous deux projettent également de partir en Egypte pour leur lune de miel. En les voyant, Hercule Poirot se rend compte que cette femme aime l’homme tandis que celui-ci se laisse aimer. Il se demande s’ils seront heureux.

Johanna ne voit pas d’un bon œil l’arrivée de Simon. Néanmoins, Linnet a confiance en son amie, Jacqueline. Johanna fait comprendre à Linnet qu’elle est jalouse d’elle. En effet, étant belle et riche, tout lui arrive facilement. Lord Windlesham redemande à Linnet si elle veut se marier. Celle-ci lui explique qu’elle ne croit pas avoir de sentiment pour lui. Il lui demande d’y réfléchir. Linnet sait que Lord Windlesham est un bon parti néanmoins, elle ne veut pas devenir “la reine-consort”. Elle sait également qu’elle n’éprouve aucun amour pour lui. Jacqueline est là avec Simon. Ce dernier plaît beaucoup à Linnet et Simon semble également la trouver à son goût.

Tim Alerton, un des cousins éloignés de Johanna discute avec sa mère. Il lui propose de faire un voyage en Egypte d’ici le mois de janvier. On y apprend que Lord Windlesham est parti au Canada après avoir été évincé par Linnet. Cette dernière a épousé Simon Doyle, le fiancé de sa meilleure amie, Jacqueline. Wode semble maudire Linnet pour avoir été obligé de vendre son manoir. Mrs Alerton semble ne pas apprécier Johanna qu’elle trouve trop superficiel, mais elle sait que son fils l’apprécie. Toutefois, celui-ci lui assure qu’il est mieux sans elle. En effet, quand il voit trop Johanna, sa présence lui “donne trop sur les nerfs”.

Dans un appartement sur Central Park, Miss Van Schuyler propose à Mrs Robson, une de ses proches parent pauvre, d’emmener sa fille, Cornélia Robson, en Egypte. Mrs Robson, tout comme Cornélia, sont aux anges.

Dans un bureau à New York, Andrew Pennington et son associé, Sterndale Rockford apprennent que Linnet est déjà mariée à un certain Simon Doyle. Les deux tourtereaux décident de passer leur lune de miel en Egypte. Mr Pennington et Mr Rockford comptent y aller aussi pour voir Linnet et s’entretenir avec elle.

Jim Fanthorp est demandé par son oncle, William Carmichael, qui lui lit une lettre écrite par Linnet. Cette dernière a rencontré Andrew Pennington, son homme d’affaires américain en Egypte. Elle trouve cette coïncidence bizarre. William Carmichael souhaite que son neveu, Andrew Pennington, soit ses yeux et ses oreilles en Egypte étant donné que Linnet ne le connaît pas.

Mrs Otterbourne souhaite quitter le lieu où elle est avec sa fille pour aller en Egypte. Sa fille, Rosalie, lit un article dans le journal où elle constate que Linnet Ridgeway s’est mariée à Mr Doyle. Tous deux passent leur lune de miel en Egypte. Rosalie accepte d’aller en Egypte avec sa mère.

Deuxième Partie – Egypte

CHAPITRE 1 : AU DÉBARCADÈRE

Tim Alerton est avec sa mère. Il aperçoit le détective belge Hercule Poirot accompagné d’une belle jeune femme qu’il trouve à son goût, Rosalie Otterbourne. Cette dernière est lassée de l’Egypte. Un bateau arrive amenant de nouveaux touristes. Linnet et son mari, Simon Doyle descendent. Linnet sait que tous les regards sont tournés vers elle, mais fait semblant de ne pas les apercevoir. Rosalie est jalouse de cette femme et trouve cela injuste que tout lui réussit. Hercule Poirot lui explique que les apparences sont souvent trompeuses. Il s’est aperçu que Linnet semblait être préoccupée. La voix de Simon Doyle lui est familière, mais il n’arrive pas à savoir où il l’a entendu. En se promenant dans les jardins, Hercule Poirot voit une femme qu’il reconnaît. C’est celle qu’il a vue au restaurant, Chez ma Tante.
Linnet et Simon tombent sur cette femme, qui n’est autre que Jacqueline. Dès lors, Hercule se rappelle que la voix de Simon est celle qu’il a entendue au restaurant.
Une altercation a lieu entre Simon et Jacqueline, mais la présence de Hercule les amène à conclure par de fausses salutations courtoises. En s’éloignant, Linnet demande à son mari ce qu’ils vont pouvoir faire.

CHAPITRE 2 – SUR LA TERRASSE

Hercule est sur la terrasse avec Mrs Otterbourne lorsqu’ils voient Jacqueline, habillée d’une robe violette, se mettre sur une table non loin de Linnet. Cette dernière retourne à l’hôtel suivi de son mari. Jacqueline semble satisfaite.
En allant à l’hôtel, Hercule est pris à partie par Linnet qui souhaite le payer pour qu’il fasse quelque chose concernant Jacqueline qui ne cesse de la tourmenter elle et son mari. Hercule comprend que cela est fâcheux, mais il a bel et bien compris ce qu’il s’est passé dans ce triangle amoureux. Hercule décide d’aller parler à Jacqueline.
Cette dernière lui explique qu’elle voulait les voir morts tous les deux. Elle en veut à son amie qu’elle considérait comme “la perle de ses amies”. Simon était tout pour elle, mais comme d’habitude, Linnet l’a pris, simplement parce qu’elle le pouvait. Jacqueline est jalouse de son amie. Hercule lui conseille d’arrêter. Selon lui, les tourmenter ainsi ne fera qu’entretenir sa haine et ne lui permettra pas d’aller mieux, mais Jacqueline souhaite se venger. Partout où ils iront, elle ira. C’est une vengeance sans effusion de sang. Jacqueline croit voir quelqu’un dans l’ombre, mais celui-ci disparaît lorsque Hercule regarde. Hercule finit par partir.

CHAPITRE 3 : LA VERSION DE SIMON DOYLE

Simon Doyle va voir Hercule Poirot pour lui raconter sa version des faits. Jacqueline l’aimait trop, mais ses sentiments exacerbés l’ennuyaient. Lorsqu’il a rencontré Linnet, c’était un coup de foudre et il s’est senti honoré qu’elle le choisisse parmi tous ses prétendants.
Simon fait part de son stratagème pour échapper à Jacqueline. Il compte embarquer sur un bateau sous de faux noms.
Sur le bateau, Linnet et Simon semblent heureux jusqu’à ce qu’ils voient Jacqueline. Linnet a peur, elle voit des ennemis partout. Elle va voir Hercule pour lui en faire part. Hercule ne comprend pas pourquoi elle et son mari n’ont pas privatisé un yacht. Linnet lui explique que Simon a du mal avec le fait qu’elle dispose plus d’argent que lui. Elle sait qu’il doit s’acclimater progressivement. Linnet s’excuse auprès de Hercule pour l’avoir dérangé et s’en va.

CHAPITRE 4 – LA LISTE DES PASSAGERS

Mrs Allerton confie à son fils qu’elle a proposé à Hercule Poirot de venir manger à leur table. Tim ne semble pas heureux d’être en compagnie du détective. Mrs Allerton ne comprend pas la colère de son fils, lui qui est habituellement si calme et qui apprécie les histoires de détective. À table, Mrs Allerton essaie de détendre l’atmosphère en lisant la liste des passagers.
Le soir, Hercule voit Jacqueline. Il lui fait part qu’en suivant ses passions, elle a choisi une voie dangereuse. Pendant qu’il est dans son lit, Hercule entend Monsieur Doyle dire à sa femme : “Chérie, à présent nous devons aller jusqu’au bout…et lui tenir tête”.

CHAPITRE 5 – SIGNATURES

Le lendemain, Linnet semble aller beaucoup mieux. Andrew Pennington profite de l’occasion pour lui faire signer une liasse de papier. Néanmoins, Linnet épluche chaque dossier. Simon Doyle ne comprend pas son intérêt de tout lire, mais Jim Fanthorp, un jeune avocat, lui explique qu’elle a tout à fait raison de lire attentivement chaque dossier avant de signer. Andrew Pennington décide de remettre les autres documents à signer pour plus tard. Hercule trouve Mrs Otterbourne seule qui ne comprend pas pourquoi sa fille la laisse seule. C’est pourtant elle qui a fait le choix de venir en Egypte. Quand Hercule va chercher Rosalie, cette dernière rigole et s’en va sur le pont sans aller voir sa mère.

CHAPITRE 6 – LA GROSSE PIERRE

En voyant les quatre statues égyptiennes, Simon, ne les trouvant pas à son goût, demande à Linnet de se poser dehors et de profiter de la chaleur ensemble. Au-dessus d’eux, un bruit se fait entendre et Simon entraîne Linnet juste à temps. Une grosse pierre tombe. Simon pense que Jacqueline en est responsable, mais celle-ci semble exempte de tout soupçon. Simon se dit que ce n’était qu’un accident.

CHAPITRE 7 – UNE VIEILLE CONNAISSANCE

Linnet obtient un télégramme qui ne lui est pas adressé. Il est en réalité pour l’archéologue, Mr Richetti. Linnet s’excuse, mais son charme n’opère pas sur Mr Richetti. Hercule retrouve une vieille connaissance : le colonel Race. Ce dernier est là pour affaires. Il a reçu un message lui expliquant qu’un certain monsieur “X” serait présent dans le bateau. Ce dernier est connu pour avoir tué des personnes. Toutefois, le colonel Race ne sait pas à quoi il ressemble. Cela inquiète Hercule Poirot. Il lui fait part de l’histoire inquiétante entre Linnet et Jacqueline. Néanmoins, le colonel Race le rassure en lui confiant que monsieur “X” ne s’en prend jamais aux femmes.

CHAPITRE 8 – LE REVOLVER

Un soir, Jacqueline arrive au bar et se met à boire. Linnet décide d’aller se coucher suivis d’autres personnes. Simon préfère rester pour tenir tête à Jacqueline. Cornélia Robson souhaite partir également, mais elle est retenue par Jacqueline. Cette dernière est de plus en plus en colère et s’en prend verbalement à Simon. Ce dernier ne dit rien pour ne pas envenimer les choses. Un peu après où Mr Fanthorp quitte la pièce, Jacqueline tire sur Simon. Voyant son ex-fiancé à terre, Jacqueline jette l’arme et donne un coup de pied pour la dégager le plus loin d’elle. Simon ne veut pas faire de scandale. Le docteur Bessner est appelé pour qu’il s’occupe de lui et Miss Bowers a administré de la morphine à Jacqueline pour qu’elle puisse se calmer. On tente de retrouver le revolver, mais celui-ci a disparu.

CHAPITRE 9 – QUI A TUÉ ?

Le lendemain, Hercule apprend par le colonel Race que Linnet Doyle a été tué d’une balle dans la tête. Un “J” aurait été peint sur le mur. Le corps a été retrouvé par la femme de chambre de Linnet, Louise Bourget. Le docteur Bessner lui confie l’altercation qui s’est déroulée la veille entre Mr Doyle et Jacqueline. Cornélia Robson et Jim Fanthorp témoignent devant Hercule Poirot relatant les faits. En allant se coucher, Jim Fanthorp a cru entendre un éclaboussement d’eau à proximité de sa cabine, mais il n’en est pas sûr. Mrs Bowers, l’infirmière de miss Van Schuyler confirme les versions précédentes et affirme qu’elle a administré de la morphine à Jacqueline et qu’elle a veillé sur elle toute la nuit.

Le revolver a disparu et Jacqueline est disculpée.

CHAPITRE 10 – OÙ SONT LES PERLES ?

Jacqueline étant innocente, Hercule essaie de trouver qui aurait pu vouloir tuer Linnet Doyle. En allant voir Simon Doyle, Hercule apprend que Linnet avait vu sur la liste des passagers le nom d’une personne, dont le père a été ruiné à cause de Mr Ridgeway, qui ne l’appréciait pas beaucoup. Toutefois, Linnet n’a pas dit le nom à Simon. Hercule comprend alors pourquoi elle s’est adressée à lui en lui expliquant qu’il y avait plein d’ennemis autour d’elle. Hercule se rappelle d’une discussion avec Jacqueline lorsqu’ils étaient dans le jardin de l’hôtel. Elle a expliqué comment elle souhaitait tuer Linnet et a affirmé avoir vu quelqu’un qui les épiait. Se pourrait-il que le meurtrier ait tout entendu ? Hercule fait venir la femme de chambre, Louise Rouget. Cette dernière apprend à Hercule que le mécanicien du bateau était le fiancé de Marie, l’ex femme de chambre de Linnet Doyle. Cette dernière a fait une enquête et s’est rendu compte que cet homme était marié à une indigène et qu’il avait trois enfants. Elle l’a révélé à Marie. Le mécanicien souhaitait tuer Linnet, car selon lui, elle avait gâché sa vie. Hercule constate que le collier de perles a disparu.

CHAPITRE 11 – UN BRUIT DANS LA NUIT

Le mécanicien Fleetwood est convié à venir. Il avoue qu’il détestait Mrs Doyle pour l’avoir privé de Marie, mais il assure que ce n’est pas lui qui a tué Mrs Doyle. Le collier de perles est introuvable. Se pourrait-il qu’il s’agisse du mobile du crime ? Hercule désigne trois suspects potentiels : Mr Pennington aurait pu se débarrasser de Mrs Doyle étant donné qu’elle est plus consciencieuse que Mr Doyle concernant les papiers. Ferguson pourrait très bien être le fils ruiné du vieux Ridgeway. Il y a également le meurtrier que recherche le colonel Race. Mrs Allerton et son fils sont appelés à témoigner. Mrs Alberton a entendu un bruit comme un éclaboussement et quelqu’un qui court. Tim Allerton avoue lui aussi qu’il a entendu un bruit d’éclaboussement. Il précise également que Mr Fanthorp faisait beaucoup de bruit avant de dormir.

CHAPITRE 12 – L’ÉCHARPE DE VELOURS

Miss Van Schuyler est interrogée à son tour. Sa famille n’a jamais voulu côtoyer la famille Ridgeway. Elle affirme qu’elle ne l’avait jamais vu avant. Elle avoue avoir entendu un bruit d’éclaboussement à une heure dix du matin. Elle le sait, car elle a regardé l’heure sur son réveil. Elle sait également qui a jeté quelque chose dans l’eau. Il s’agit de Rosalie Otterbourne. L’arme de Jacqueline a été repêchée. Elle était dans une écharpe de velours. Miss Van Schuyler reconnaît son écharpe. Hercule comprend que cette écharpe a permis d’atténuer le son de la détonation. Pour Hercule Poirot, il y a quelque chose de louche dans toute cette histoire.

CHAPITRE 13 – QUELQUES INTERROGATIONS

Rosalie Otterbourne affirme que Miss Van Schuyler leur a menti. Elle n’est jamais allée sur le pont pour jeter quoi que ce soit. Sa mère, Mrs Otterbourne précise la version de sa fille, mais Hercule et Race pense qu’elle aurait pu dormir et ne pas se rendre compte que sa fille était sortie. Hercule se dit que les deux femmes, Miss Van Schuyler et Miss Otterbourne ne leur disent pas toute la vérité. Mr Ferguson est interrogé. Ce dernier se fiche que Mrs Doyle fut tuée toutefois lorsqu’il apprend que Fleetwood pourrait être suspecté, il s’énerve.

CHAPITRE 14 – PREMIER RAPPORT DU COLONEL RACE

Hercule Poirot et James Race, deux détectives, interrogent Andrew Pennington, un ami de la victime, Linnet Ridgeway, sur les événements qui ont mené à sa mort. Pennington se montre perplexe et suggère que Jacqueline de Bellefort, une amie de la victime, puisse être la coupable, mais Poirot et Race réfutent cette hypothèse en expliquant qu’ils ont des preuves que Mlle de Bellefort n’a pas pu commettre le crime. Ils demandent donc l’aide de Pennington pour trouver le véritable coupable, mais celui-ci n’a rien à leur dire. Quand Hercule Poirot relate l’épisode où Mrs Doyle a failli être écrasée par une grosse pierre, Mr Pennington explique que cela ne pouvait pas être lui étant donné qu’il était dans le temple. Premier mensonge, Hercule Poirot est le dernier à sortir de l’enceinte. Le colonel Race fait son premier rapport pour tenter d’y voir plus clair. Hercule Poirot souligne un fait : pourquoi le tueur aurait-il jeté l’arme à feu dans l’eau sachant qu’elle appartenait à Jacqueline ?

CHAPITRE 15 – LE DÉFAUT SECRET DE MRS OTTERBOURNE

Hercule Poirot est avec Mr Doyle. Ce dernier demande à Hercule s’il peut aller chercher Jacqueline. Celle-ci arrive peu de temps après et Hercule les laisse discuter. Sur le pont, il surprend une conversation. Mrs Otterbourne est encore en train d’insulter sa fille. Hercule Poirot s’entretient seul à seul avec Rosalie. Il sait que sa mère est alcoolique et suppose qu’elle a dû jeter les bouteilles d’alcool dans l’eau durant la nuit. Rosalie avoue tout, mais affirme qu’elle n’a pas tué Mrs Doyle. Hercule Poirot lui demande si elle a aperçu quelqu’un à ce moment-là, mais Rosalie n’a vu personne.

CHAPITRE 16 – DANS LA SOURICIÈRE

Tout le monde est passé au salon. Hercule Poirot est à table avec Mrs Allerton et son fils, Tim. Ce dernier est d’une humeur massacrante. Après le dessert, le Colonel Race avertit qu’une perquisition va être mise en place pour retrouver le collier de perles de Mrs Doyle. Tout le monde doit donc rester dans le salon. Une fois dehors, Hercule Poirot et le Colonel Race apprennent que Miss Bowers veut les voir. Lorsque celle-ci arrive dehors, elle leur tend le collier de perles.

CHAPITRE 17 – UNE KLEPTOMANE A BORD

Miss Bowers avoue qu’elle a trouvé ses perles dans les bas de Miss Van Schuyler. Cette dernière est kleptomane. Miss Bowers comptait rendre les perles à Mrs Doyle lorsqu’on lui a expliqué qu’elle avait été tuée. Hercule Poirot et le colonel Race apprennent que Miss Van Schuyler est sourde. Ainsi, la seule cabine qui aurait pu entendre le bruit d’une détonation est celle de Mr Pennington. Hercule Poirot observe les perles et se rend compte qu’elles sont fausses.

CHAPITRE 18 – OÙ EST LOUISE BOURGET ?

Hercule Poirot et Race font la perquisition de toutes les cabines. Ils ne trouvent rien d’intéressant. Un des stewart leur apprend que Louise Bourget est introuvable. Poirot demande à Simon Doyle si son épouse défunte n’était pas partie avec un faux collier, mais il assure que c’était un vrai collier de perles. Poirot demande à Mr Doyle si Linnet aurait pu passer le collier à Jacqueline. Simon assure que Jacqueline est l’honnêteté incarnée. Poirot se rappelle de ce que lui avait dit Jacqueline “J’aime Simon et il m’aime”. Poirot se rend compte que ça pourrait être le cas. Louise Bourget est introuvable. Ils vont dans sa cabine et la retrouvent morte sous les draps de son lit.

CHAPITRE 19 – UN SECOND CRIME

Poirot et Race se rappellent du témoignage de Louise Berget. Ils se sont bien aperçus qu’elle ne leur disait pas tout et ils n’ont pas voulu en savoir plus. Elle a fini par mourir parce qu’elle en savait trop. En voyant Rosalie Otterbourne, Poirot prêche le faux pour savoir le vrai même, celle-ci est formelle. Elle n’a vu personne.

CHAPITRE 20 – LA TROISIÈME VICTIME

Mrs Otterbourne suppose que le tueur de Louise Bourget est le même que celui qui a assassiné Mrs Doyle. Il se trouve que Mrs Otterbourne a vu le visage de l’assassin. Avant le dîner, elle est allée rejoindre le steward qui devait lui donner une bouteille d’alcool à l’insu de sa fille. Elle a vu une personne sortir de la cabine. Au moment où elle s’apprête à donner le nom, un coup de feu retentit. Mrs Otterbourne meurt. L’arme du crime se trouve être celle de Mr Pennington. Poirot et le colonel Race cherchent Mr Pennington partout. Ils le retrouvent dans le petit salon et lui annoncent que Mrs Otterbourne a été tué avec son revolver.

CHAPITRE 21 – UNE DEMANDE EN MARIAGE

Jacqueline et Rosalie se demandent comment l’assassin a pu partir. Poirot pense qu’il a pu se hisser jusqu’au pont inférieur. Ferguson avoue à Poirot que Cornélia est la fille de l’homme qui a été ruiné à cause du père de Mrs Doyle. Néanmoins, cette femme n’a jamais voulu se venger. Elle éprouvait de l’admiration pour Mrs Doyle. En voyant à quel point Cornélia est bonne, Ferguson demande en mariage la jeune femme. Cette dernière refuse, car elle trouve qu’il dépasse toujours les bornes. Miss Van Schuyler ne veut pas non plus à cause de son rang, mais lorsque Poirot lui révèle sa véritable identité (Lord Dawlish), la vieille femme semble ne plus être contre.

CHAPITRE 22 – LES DEUX HOMMES D’AFFAIRES

Fanthorp avoue les raisons de sa venue. Il a été envoyé par son oncle après que celui-ci ait appris que Mr Pennington était en Egypte. Il était sûr que Mr Pennington comptait escroquer Mrs Doyle. Mr Pennington avoue avoir voulu escroquer Mrs Doyle. Il confie également que la grosse pierre était de son fait. Il a trébuché sur un caillou, mais c’était un accident. Il assure qu’il n’a pas tué Mrs Doyle et met les détectives au défi de prouver le contraire.

CHAPITRE 23 – LE TÉMOIGNAGE DE ROSALIE

Poirot est sûr que Mr Pennington n’est pas le tueur. Il manque d’audace pour être le meurtrier. Poirot prêche le faux pour savoir le vrai et piège Tim Allerton qui avoue avoir volé le collier de perles, en étant aidé par la cousine de sa mère, Johanna Southwood qui s’est chargée d’en faire une copie pour le remplacer par un faux. Tim remercie Rosalie de n’avoir rien dit et lui fait savoir qu’il va en parler à sa mère.

CHAPITRE 24 – LA PERSPICACITÉ DE POIROT

Il semble que le personnage de Race ait découvert que Richetti est impliqué dans une rébellion en Afrique du Sud et que Mrs Doyle a accidentellement reçu un télégramme qui révélait cette information. Poirot affirme que Richetti n’est pas responsable du meurtre de Linnet Doyle, mais qu’il connaît la “première moitié” et la “deuxième moitié” de l’affaire. Cependant, il manque des preuves pour étayer sa théorie et il espère obtenir un aveu du coupable. Poirot évoque également le revolver de Jacqueline de Bellefort et son importance dans l’enquête, sans toutefois révéler pourquoi il considère que le meurtrier a été obligé de l’emporter.

CHAPITRE 25 – HERCULE POIROT ACCUSE

Hercule a compris que le crime avait été prémédité par Simon et Jacqueline, qui étaient amoureux. Ils ont utilisé des somnifères dans une bouteille de vin pour faire dormir Poirot. Jacqueline a fait semblant de tirer sur Simon. Puis ce dernier a profité de l’occasion où l’on ramenait Jacqueline et qu’on allait chercher le docteur pour aller dans la cabine de sa femme et lui tirer dessus. Il est ensuite retourné dans le salon et s’est vraiment tiré dessus. Cependant, Simon a été vu par Louise Bourget, et Jacqueline s’est occupée de la tuer. Mrs Otterbourne a vu Jacqueline sortir de chez Louise Bourget, ce qui explique pourquoi elle a été tuée également.

CHAPITRE 26 – LES CONFIDENCES DE JACQUELINE

Poirot rend visite à Jacqueline après avoir obtenu les aveux de Simon. Jacqueline explique à Poirot que Simon est un homme qui aime l’argent et les belles choses. Toutefois, avec Jacqueline, il s’est résolu à vivre une vie différente. Quand il a perdu son emploi, Jacqueline a demandé à Linnet si elle pouvait les aider. Cette dernière n’a pas hésité. Mais quand elle a vu Simon, elle l’a trouvé à son goût. Plus d’une fois, elle a tenté de le séduire, et ce, sans aucune gêne pour celle qui était son amie. Finalement, ils ont mis en place un plan dans lequel Simon se mariait avec Linnet et cette dernière trouverait la mort, laissant à Simon une très belle fortune. Tout aurait pu marcher si Louise Bourget n’avait pas vu Simon sortir la nuit du meurtre de Mrs Doyle. Jacqueline sort de sa cabine avec Poirot en riant.

CHAPITRE 27 – AU DÉBARCADÈRE

Cornélia décide d’épouser le docteur Bessner. Ferguson ne comprend pas que cette jeune femme l’évince pour le médecin. Jacqueline sort de son sac un revolver, elle tire sur Simon et se suicide. Poirot savait qu’elle avait un deuxième revolver. Il semble que Jacqueline ait caché un revolver dans le sac de Rosalie Otterbourne avant une perquisition, puis est allée le récupérer plus tard en prétendant comparer leur rouge à lèvres. Ils ont découvert l’arme lors de la perquisition, mais ils n’ont pas fouillé à nouveau Jacqueline car elle avait déjà été fouillée auparavant.

Présentation des personnages

Hercule Poirot est un célèbre détective privé aux yeux vert perçant qui part en Egypte pour ses vacances. Toutefois, le crime de Mrs Doyle l’obligera à reprendre du service. Grâce à ses observations, son analyse et sa perspicacité hors du commun, il va deviner les identités des tueurs.

Le colonel Johnny Race est un agent de la Couronne en mission pour découvrir un monsieur X qui serait responsable de plusieurs meurtres. C’est également une vieille connaissance de Poirot. Il va accompagner ce dernier dans son enquête.

Linnet Ridgeway, devenue Linnet Doyle par son mariage avec Simon Doyle, est une jolie jeune femme américaine vingt ans. Cette belle blonde a hérité de la fortune de son grand-père. Elle est tuée par Simon, son mari, qui a réalisé un plan pour hériter de sa fortune avec la femme qu’il aime, Jacqueline.

Lord Windlesham est un des prétendants de Linnet. Celui-ci est un bon parti, mais il est éconduit par Linnet qui lui préfère Simon Doyle. Lord Windlesham décide alors de retourner vivre au Canada.

Jacqueline de Bellefort est une amie de Linnet. Cette petite brune aux cheveux bouclés est gracieuse. Elle fait croire qu’elle souhaite se venger de Linnet pour lui avoir volé son mari. En réalité, c’est elle qui commandite le meurtre de Linnet avec l’aide de Simon. Elle tuera Louise Bourget et Mrs Otterbourne pour s’assurer que son plan fonctionne. Poirot gagnant la partie, elle tue Simon et finit par se suicider.

Simon Doyle est le fiancé de Jacqueline qui finit par se marier avec Linnet. Il fait croire à Linnet qu’il n’apprécie pas l’argent. En réalité, il est amoureux de Jacqueline et s’est marié avec Linnet pour la tuer par la suite et hérité de sa fortune. C’est un bel homme issu de la haute bourgeoisie, mais sa famille a été appauvrie à cause de la guerre. Il a des cheveux bruns bouclés et les yeux marrons. Jacqueline fait semblant de lui tirer dessus et il en profite pendant que l’on va chercher le médecin pour tuer sa femme et il se tire une balle dans la jambe. Il finira par être tué par Jacqueline.

Tim Allerton est un grand garçon aux cheveux noirs et au menton indécis. Avec l’aide de sa cousine, Joanna Southwood (une autre amie de Linnet), il remplace le collier de perles de Linnet par un faux pour récupérer les vraies perles.

Mrs Allerton est une jolie femme de cinquante ans à la chevelure blanche et aux yeux marron. Elle ne voit pas d’un bon œil le fait que son fils entretient une amitié avec Joanna. Elle trouve cette dernière trop superficielle.

Miss Marie Van Schuyler est une vieille dame américaine riche qui emmène sa nièce, Cornélia en Egypte. Cette dame est également accompagnée par Miss Bowers, son infirmière. Miss Marie Van Schuyler est une kleptomane. C’est elle qui vole le faux collier de perles.

Cornélia Robson est la nièce de Miss Marie Van Schuyler. C’est une grande fille à l’air gauche aux yeux marron. C’est une fille assez timide. Elle sera demandée en mariage par Ferguson qui se trouve être le Lord Dawlish, mais elle préfèrera épouser le docteur Bessner.

Mrs Otterbourne (Salomé) est une célèbre artiste qui, du fait de la page blanche, s’est tournée vers l’alcool. Sa fille s’en est rendue compte et elle tente de l’aider à maintes reprises. Mrs Otterbourne sera tuée par Jacqueline quand elle tentera de révéler l’identité du meurtrier.

Rosalie Otterbourne est la fille de Salomé Otterbourne. Elle protège sa mère du mieux qu’elle peut contre son penchant pour l’alcool. Elle finit par éprouver de la sympathie pour Tim Allerton qu’elle tente de protéger en pensant qu’il pourrait être le tueur.

James Ferguson est un jeune homme avec des convictions marxistes. Il serait Lord Dawlish et s’éprend de Cornélia.

William Carmichael est l’avocat anglais de Linnet qui demande à son neveu, Fanthorp, d’aller en Egypte lorsqu’il apprend par Linnet que Mr Pennington est présent. Il a peur que ce dernier n’escroque Linnet.

James Lechdale Fanthorp est le neveu et employé de Mr Carmichael. Il participe au voyage pour s’assurer que Linnet ne se fasse pas avoir par Mr Pennington.

Andrew Pennington apprend avec son associé Sterndale Rockford que Linnet s’est mariée à Mr Doyle. Il est celui qui détient la fortune de Linnet avant sa majorité (vingt-et-un ans en Amérique). C’est également l’oncle de Linnet. Cette dernière pouvant jouir de sa fortune à sa guise, du fait de son mariage, Mr Pennington décide de faire le voyage jusqu’en Egypte pour s’assurer de l’escroquer, mais son plan ne tourne pas aussi bien qu’il l’espérait. Il est grand et a les cheveux rares et grisonnants. Il dispose d’une face intelligente et glabre. C’est son arme qui va être utilisée pour tuer Mrs Otterbourne. Il manque de tuer Linnet, par accident, lorsqu’il trébuche sur un caillou qui envoie alors une grosse pierre sur la jeune femme.

Dr Ludwig Bessner est un médecin allemand. Ce directeur de clinique se charge d’ausculter Simon qui s’est fait tirer dessus et de lui prodiguer les premiers soins avant qu’ils ne gagnent la terre ferme. Il finira par demander Cornélia en mariage et celle-ci acceptera.

Signor Richetti se fait passer pour un archéologue italien. En réalité, il est impliqué dans une rébellion en Afrique du Sud. Poirot s’en rend compte grâce au contenu d’un télégramme parlant de différents légumes.

Fleetwood est un mécanicien du Karnak. Il en voulait à Mrs Doyle pour avoir osé révéler à Marie, l’ancienne femme de chambre de Linnet, qu’il avait une épouse indigène et trois enfants. En réalité, cela faisait plusieurs années qu’il n’avait plus de nouvelles de sa femme. Marie lui faisait beaucoup de biens et il voulait vraiment se marier avec elle. Il en voulait beaucoup à Mrs Doyle, mais pas au point de la tuer.

Analyse de l’oeuvre

Dans le premier chapitre du roman Mort sur le Nil, l’auteur nous présente tour à tour les différents personnages qui sont tous, plus ou moins, reliés à Linnet. Ils vont tous se rendre en Egypte. Jacqueline, l’ex-petite amie de Simon, est obsédée par son désir de mettre fin à son idylle avec Linnet et envisage même de tuer l’un des deux. Cependant, Hercule Poirot, un détective privé, met en garde Jacqueline contre les dangers de la violence et du meurtre. À ce stade du roman, aucun crime n’a encore été commis.

Avant le meurtre de Mrs Doyle, il y a eu deux incidents qui ont suscité l’intérêt de Poirot. Le premier incident est un rocher qui tombe accidentellement sur Linnet au cours d’une excursion à Abou-Simbel, et qui a été évité de justesse. Le deuxième incident est un coup de feu tiré par Jacqueline sur Simon pendant une soirée dans le salon du Karnak. Simon a été blessé au genou et Jacqueline a été escortée dans sa cabine. La même nuit, Mrs Doyle a été tuée d’une balle à la tempe pendant son sommeil. Poirot, qui avait été drogué, n’a rien entendu. Le colonel Race, ancien agent des services secrets britanniques, est arrivé à bord du navire pour enquêter sur un mercenaire réputé pour être l’un des criminels les plus intelligents de tous les temps, qui serait parmi les passagers du Karnak. Poirot et le colonel Race travaillent ensemble pour résoudre le meurtre de Mrs Doyle.

Agatha Christie a utilisé ses souvenirs de voyage pour écrire Mort sur le Nil, et certains personnages du roman ont été inspirés par ses compagnons de voyage. Elle a également inclus dans le roman un personnage humoristique, Salome Otterbourne, qui est une caricature d’une femme écrivain en quête de reconnaissance. Mrs Otterbourne est alcoolique et boit en secret, mais prétend à la page 60 du roman, ne pas aimer le goût de l’alcool. Elle est aussi auteure de romans légers et attribue la mauvaise vente de ses livres à ses convictions. “Je suis bannie par les libraires ? Peu importe si je dis la vérité. Le sexe… C’est le pivot de l’univers

Mort sur le Nil est un roman policier qui met en scène le personnage de Hercule Poirot, un détective qui se trouve en vacances sur un bateau sur le Nil lorsqu’un crime est commis. Bien que Poirot sente qu’un drame va se produire, le crime proprement dit n’a lieu qu’à la moitié du roman, lorsque la victime, Linnet Doyle, est tuée d’une balle dans la tête. Linnet, une héritière riche et arrogante, est connue dès le début du roman pour avoir épousé le fiancé de son amie Jacqueline de Bellefort, qui lui demande un poste d’intendant pour lui. Jusqu’à la moité du roman, on se demandera tous à quel moment Linnet Doyle sera assassiné et, de la même façon que Poirot, nous serons décontenancé lorsque nous nous rendrons compte que la principale suspecte, Jacqueline, celle qui avait le mobile, ne peut pas être la meurtrière.

image_pdfTélécharger cette fiche de lecture en PDF

A propos de l'auteur

Les Résumés

Laisser un commentaire

error: www.lesresumes.com : Copyright !