Littérature

Contes mythologiques de la Maison d’Atrée : résumé, personnages et analyse

Ecrit par Les Résumés
image_pdfTélécharger cette fiche de lecture en PDF

Dans la mythologie, la Maison d’Atrée est une des plus vieilles familles grecques. Elle est marquée par de nombreux malheurs qui commencent par le parricide et le cannibalisme (Tantale avec son fils Pélops) mais également l’infanticide (les fils de Niobé ou les fils de Thyeste) ainsi que l’inceste (Thyeste qui couche avec sa propre fille). Découvrons ensemble les différents contes mythologiques qui entourent les Atrides.

TANTALE ET NIOBE

Résumé détaillé

Fils de Zeus, Tantale eut des privilèges dont aucun mortel ne put se targuer. Il festoyait avec les dieux dans l’Olympe et ces derniers venaient chez lui pour profiter de mille et un dîners. Un jour, sans aucune explication, il tua son fils Pélops et il le donna à manger aux Dieux. Ils s’en aperçurent avant d’en manger et ils condamnèrent à souffrir éternellement de la faim et de la soif dans le monde souterrain.
Ramené à la vie, Pélops épousa la Princesse Hippodamie après avoir battu son père dans une course de chars. Ils eurent deux fils, Atrée et Thyeste. Ce dernier s’éprit de la femme de son frère et il coucha avec elle. En l’apprenant, Atrée tua les deux enfants de son frère, les découpa en morceaux et les servit à leur père. Les descendants d’Atrée en subirent les conséquences.
Niobé, la fille de Tantale, épousa Amphion, fils de Zeus, qualifié de “musicien incomparable”. Ils vécurent heureux jusqu’au jour où Niobé se montra arrogante au point de dédaigner les dieux et de vouloir également être vénérée. Elle s’attira les courroux d’Apollon et d’Artémis qui tuèrent ses sept enfants avant de la transformer en rocher.

Présentation des personnages

Zeus est le dieu souverain de l’Olympe qui en apprenant que Tantale lui a servi son fils à manger le condamne à une éternité de souffrance.

Tantale est le fils de Zeus. Ce roi de Phrygie s’est attiré la colère des dieux en leur servant son fils à manger.

Pélops est mentionné à deux reprises dans l’Iliade. C’est le fils que Tantale a découpé en morceaux et que les dieux ont ramené à la vie.

Hippodamie est la fille d’Oenomaos, roi de pise, et de la pléiade, Astérope. Elle épouse Pélops quand celui-ci, ramené à la vie par les dieux, gagne la course de char contre son père.

Atrée est le fondateur de la lignée des Atrides. Il est le père d’Agamemnon. Il est également connu pour avoir fait manger les enfants par leur père Thyeste après que celui-ci eût eu le malheur de coucher avec Hippodamie.

Thyeste est le frère d’Atrée qui s’est épris de la femme de son frère et a couché avec elle. Son frère s’est vengé en lui faisant manger ses enfants. Thyeste eut un autre fils, avec sa fille Pélopia.. Thyeste occupe le trône d’Argos avant qu’il ne soit détrôné par Agamemnon et Ménélas, les fils d’Atrée. Il alla finir sa vie sur l’île de Cythère.

Niobé est la fille de Tantale. Elle est aussi orgueilleuse que lui en affirmant haut et fort qu’elle est aussi belle et aussi féconde que Léto, une des épouses de Zeus, qui elle n’a enfanté qu’Apollon et Artémis. Ses enfants, que l’on appelle les “Niobides” ont été tués par Apollon et Artémis.

Analyse de l’oeuvre

Ce conte mythologique marque le début des souffrances de cette famille. Le sort réservé à Tantale rappelle étrangement la définition que l’on a d’un tantale, soit une “personne qui désire ardemment quelque chose qui lui est inaccessible.” (Le petit Robert). Ainsi, pour avoir provoqué la colère des dieux, Tantale est envoyé dans le monde souterrain. Il désire ardemment manger et boire, mais les mets et les boissons lui sont inaccessibles. Par ailleurs, Tantale, étant considéré comme l’égal des dieux, souhaitait ardemment que cela soit réellement possible, mais cela lui était également inaccessible comme le prouve cette condamnation éternelle. Par ailleurs, le cannibalisme est un des méfaits les plus désapprouvés par les dieux. Peut-être que cela a-t-il un quelconque lien avec le fait que Cronos, le père des olympiens, avait pour habitude de dévorer ses enfants. En ce sens, Tantale n’apparaîtra plus comme l’égal des dieux, mais plutôt comme l’égal des Titans que Zeus a vaincu. D’ailleurs, on peut remarquer une certaine allitération entre le nom TanTale et le nom TiTan. Le retour à la vie de Pélops est en quelque sorte une faveur des dieux afin qu’il puisse racheter la faute de son père (“pair”). Au même titre que Jésus-Christ a été ressuscité pour racheter la faute du péché originel. Toutefois, la faute se poursuit et Atrée n’hésite pas à tuer les enfants de son frère et à lui donner à manger pour se venger d’avoir couché avec sa femme. Les chiens ne font pas des chats et Atrée, qui d’ailleurs est le fondateur des Atrides, commet le même péché que son grand-père qui, autrefois, avait été condamné par les dieux.
Niobé est tout aussi orgueilleuse que son père. Elle se revendique être supérieure à une déesse, ce qui parmi les dieux est une pensée à ne pas concevoir d’autant plus lorsque les personnes qui le revendiquent ne sont que des mortels. Elle subit la colère des dieux qui se mettent à tuer tous ses enfants.
Ainsi, on voit s’esquisser les premières interdictions que les dieux imposent aux mortels : ne pas se considérer supérieur aux dieux, ne pas manger la chair de sa chair ou la chair d’un être humain (cannibalisme), ne pas tuer les membres de sa famille (parricide/infanticide).

AGAMEMNON ET SES ENFANTS

Résumé détaillé

De tous les Grecs participant à la guerre de Troie, Agamemnon fut celui qui subit le moins de pertes lorsqu’il rentra chez lui. Toutefois, quand il rentra pour rejoindre sa femme, Clytemnestre, celle-ci avait un amant, Egisthe. Pour se venger de la mort de sa fille, Iphigénie, sacrifiée par Agamemnon, elle tua son époux. Egisthe aurait tué le fils d’Agamemnon, Oreste, s’il avait été présent, mais celui-ci avait été confié à un ami fidèle. Il s’attacha néanmoins à mener la vie dure à la sœur d’Oreste, Electre.
Devenu adulte, Oreste souhaita venger son père toutefois il alla consulter l’oracle d’Apollon. Ce dernier lui ordonna de tuer sa mère et son amant.
Il fut aidé par sa sœur, Electre ainsi que Pylade, son ami et cousin pour se venger de la mort de leur père, Agamemnon. Après ce crime, Oreste se mit à voir des formes autour de lui. Pris de panique, il s’enfuit jusqu’au jour où, épuisé, il décida de se rendre à Delphes pour “plaider sa cause devant Athéna”. Apollon expliqua à cette dernière qu’Oreste avait tué sa mère et son amant sous ses ordres. Alors les formes disparurent et la malédiction de la Maison d’Atrée prit fin.

Présentation des personnages

Agamemnon est l’un des fils d’Atrée. Il était le commandement en chef qui a mené les Grecs à la victoire contre Troie. Il est celui qui a été le plus épargné par les dieux. Malheureusement, il fut tué par sa propre femme, Clytemnestre, qui lui en a voulu d’avoir osé sacrifier sa fille.

Clytemnestre est l’épouse d’Agamemnon qui, durant son amour, trouve en la personne d’Egisthe le parfait amant. Quand son mari revient au bout de dix ans, tout le peuple est au courant de cette relation hormis l’intéressé lui-même. Elle finit par tuer son mari pour avoir sacrifié leur fille.

Egisthe est le fils de Thyeste qu’il a eu avec sa fille Pélopia. Il a tué son propre père et, profitant d’être l’amant de Clytemnestre, il l’a amené à tuer Agamemnon.

Iphigénie est la fille d’Agamemnon et de Clytemnestre qui a été sacrifié dans l’Iliade pour calmer Artémis qui empêchait la flotte grecque de prendre la mer.

Oreste est le fils d’Agamemnon et de Clytemnestre. C’est lui qui s’occupe de tuer sa mère et Egisthe, à la demande d’Apollon. Il se retrouve avec des formes qui le hantent. C’est également lui qui enlève la malédiction sur sa maison depuis la colère des dieux contre Tantale.

Electre est la sœur d’Oreste qui lui prête main forte quand il venge son père.

Pylade est le cousin d’Oreste. Il a pour mère Anaxibie, la sœur d’Agamemnon qui a épousé Strophios, le roi de Phocide. Il aide Oreste pour venger son père.

Apollon est le dieu des arts et de la beauté masculine. Lorsqu’Oreste vient plaider sa cause auprès d’Athéna, il lui révèle que celui-ci a tué sa mère et son amant sous ses ordres. Les formes qui le hantaient disparaissent.

Analyse de l’oeuvre

Agamemnon est le fils d’Atrée et le petit-fils de Tantale et nous nous apercevons que la malédiction continue de se poursuivre à travers sa famille. S’il est l’un des personnages qui est le moins touché par la vengeance des dieux lors de son retour de Troie, il est le seul qui connaîtra un sort tragique. Nous nous apercevons que la vengeance n’appelle que la vengeance. Agamemnon subit la colère d’Egisthe qui souhaite se venger de l’affront qu’Atrée a fait à son père. Clytemnestre se venge de son mari pour avoir sacrifié sa fille. Et ces vengeances appellent une autre vengeance celle d’Oreste qui tue sa mère et son amant. Cela aurait pu découler sur une autre vengeance si Apollon n’avait pas révélé à Athéna qu’il avait ordonné à Oreste de les tuer. En effet, Oreste avait également subi la vengeance des dieux en ayant des formes qui le hantaient. On s’aperçoit à travers ce mythe que la vengeance, dès lors qu’elle est lancée, entraîne les personnages dans un cercle vicieux qui continue progressivement à travers des générations et des générations. Toutefois, Oreste parvient à conjurer le sort et la malédiction de la vengeance est levée sur la maison Atrée. Cela est symbolique puisqu’elle apporte l’idée selon laquelle les nouvelles générations ont un poids sur leurs épaules. En effet, en plus de se faire pardonner leurs propres fautes, ils doivent en plus se faire pardonner pour les fautes des générations précédentes. Les nouvelles générations représentent donc une forme d’espoir, mais, si tant est que la faute soit trop grande ou qu’ils n’ont pas les épaules assez solides, cela peut les anéantir. Ainsi, chaque âme qui est née porte en lui les fautes de ses ancêtres.

IPHIGÉNIE EN TAURIDE

Résumé détaillé

Dans cette version d’Euripide, au moment où l’on s’apprête à égorger Iphigénie, Artémis la remplace par une biche et la fait disparaître pour la déposer en Tauride – qui est aujourd’hui la Crimée- où vivait une tribu féroce qui sacrifiait tous les Grecs qui avaient le malheur d’accoster ici pour honorer Artémis. Cette dernière fit d’Iphigénie la prêtresse de son temple.
L’histoire reste inchangée pour les autres personnages. Agamemnon est tué par sa femme et Oreste tue sa mère et son amant avec l’aide de Pylade et d’Electre. Cette dernière finit par épouser Pylade. Oreste quant à lui voit des formes sombres et se rend à Delphes où on lui suggère de se rendre en Tauride.
Arrivés là-bas, Oreste et Pylade sont faits prisonniers destinés à être sacrifiés. Ils découvrent qu’Iphigénie est la prêtresse du temple. Aidés par Athéna et Poséidon, ils fuient le pays.

Présentation des personnages

Iphigénie est la fille d’Agamemnon et de Clytemnestre qui est sacrifiée, mais cette fois-ci, elle échappe à la mort grâce à Artémis.

Artémis est la déesse de la chasse et de la nature. Elle exige le sacrifice d’Iphigénie pour que les bateaux grecs puissent partir pour la guerre de Troie.

Oreste et Pylade : (cf partie précédente).

Athéna (la déesse de la stratégie militaire) et Poséidon (le dieu de la mer) aident Oreste, Pylade et Electre à quitter le pays (Tauride).

Analyse de l’oeuvre

Cette version d’Iphigénie est une version plus récente qui tient compte du fait que les Grecs avaient horreur des histoires où les êtres humains étaient offerts en sacrifice. Euripide précisa : “Si les dieux font le mal, c’est qu’ils ne sont pas des dieux”. Ainsi, il est inconcevable dans la tête d’Euripide qu’Artémis, en tant que déesse, ait pu accepter le sacrifice d’Agamemnon. Pour lui, elle aurait simplement cherchée à vérifier si sa foi était réelle en lui proposant de lui donner ce qu’il a de plus cher : son aînée. Confiant, Agamemnon aurait accepté. Cette histoire fait étrangement penser à celle d’Abraham qui consent à sacrifier son fils, Isaac. Une fois que Dieu se rend compte que sa foi est inébranlable, il remplace son fils par un animal, de la même façon qu’Artémis a remplacé Iphigénie par une biche.

image_pdfTélécharger cette fiche de lecture en PDF

A propos de l'auteur

Les Résumés

Laisser un commentaire

error: Contenu protégé - Copyright www.lesresumes.com