Littérature

Pierre Bottero, La Quête d’Ewilan (Tome 2) : Les frontières de glace : résumé, personnages et analyse

Ecrit par Les Résumés
image_pdfTélécharger cette fiche de lecture en PDF

La quête d’Ewilan : Les frontières de Glace est le second tome de la quête d’Ewilan, écrit par Pierre Bottero. Résumé détaillé, présentation des personnages, analyse de l’oeuvre, partons ensemble à la découverte de ce deuxième tome.

Résumé chapitre par chapitre

Introduction au secret de Gwendalavir

Dans ce chapitre, le chroniqueur de l’Empire Doume Fil’Battis narre les exploits d’Ewilan. Il permet au lecteur de se rappeler du premier tome de la quête d’Ewilan d’un monde à l’autre.

La passe de la goule

Chapitre 1

La troupe est restée à Ondiane. Edwin, Maniel et Bjorn s’entraînent dans la cour avec Ellana qui s’est remise de ses blessures. Cette situation contrarie Artis Valepierre, un rêveur de quatrième cercle qui en fait part à son supérieur, le maître Carboist. Celui-ci rassure son disciple et lui demande d’aller lui chercher maître Duom Nil’Erg. Quand Artis Valepierre rejoint la troupe dans la cour, Camille et Salim réapparaissent.

Chapitre 2

Camille se met à raconter les aventures qui se sont déroulées dans l’autre monde : la quête pour retrouver son frère, Akiro. Son combat avec le mentaï. Le fait qu’Akiro ne souhaite pas revenir dans ce monde. Duom Nil’Erg semble abattu, car il comptait sur l’intervention du frère de Camille, mais celle-ci affirme son intention de vouloir réveiller les figés. Si Duom Nil’Erg semble hésiter dans un premier temps, il se range du côté de la troupe qui souhaite apporter toute leur aide à Camille. Artis Valepierre les rejoint pour leur dire que Maître Courboist les attend dans le salon. Salim ne fait que lancer des piques à Bjorn.

Chapitre 3

Au cours du dîner, Maître Carboist semble intéressé par Camille. Il cherche à savoir qui elle est. Edwin lui apporte les informations. Maître Carboist se retire pour déterminer le disciple qu’il enverra avec eux pour les “protéger” durant leur trajet. La troupe n’est pas dupe : Maître Carboist compte envoyer un de ses espions. Toutefois, avoir un rêveur au sein de la troupe n’est pas une mauvaise idée. Les compagnons vont se coucher, car ils doivent se lever tôt le lendemain pour commencer leur périple pour atteindre Al-Jeit.

Chapitre 4

Les compagnons s’apprêtent à partir. Camille a très bien dormi. Salim moins, il a été gêné par les ronflements de Bjorn. En voyant Camille, il s’aperçoit qu’Ellana lui a donné un de ses poignards. Bjorn a le projet d’apprendre à Salim le maniement des armes (épée et hache) mais Ellana lui explique que vu la stature du jeune homme, ce serait plus intéressant que ce soit elle qui s’occupe de l’entraîner. Artis Valepierre est le rêveur qui a été chargé par Maître Carboist d’escorter la troupe. Il semble ne pas être en accord avec cette décision, mais s’y résigne. La troupe quitte Ondiane.

Chapitre 5

Pendant que la troupe fait une pause, Salim et Camille prennent conscience que le voyage risque d’être périlleux. Ils apprennent qu’ils risquent de croiser des créatures sauvages et dangereuses comme des ogres ou des goules. Edwin révèle être originaire de la Citadelle des Frontaliers qui abrite des guerriers, hommes et femmes, redoutables. Artis Valepierre revient avec un nouveau cheval qu’il a acheté lui-même. Salim commence son entraînement auprès d’Ellana.

Chapitre 6

Durant la traversée, Artis Valepierre sonne l’alerte en voyant bondir 3 ogres. La troupe parvient à être victorieuse. Salim fait preuve de courage en apportant son aide à Bjorn. Artis Valepierre obtient le mépris d’Ellana qui la vu pétrifié durant le combat, et ce, même lorsqu’elle lui demandait son couteau, obligeant Camille à matérialiser un poignard pour qu’elle vienne à bout de son assaillant. Le rêveur finit par s’occuper de Duom Nil’Erg qui est assommé. Camille se rend compte que l’art du dessin des rêveurs est différent de ce qu’elle est capable de faire. Elle ressent le dessin, mais elle n’y a pas accès.
Edwin, qui est arrivé trop tard pour prendre part au combat, décide d’établir un périmètre plus restreint afin de protéger la troupe plus efficacement.

Chapitre 7

Salim prend les rênes du chariot pendant qu’Artis s’occupe de soigner Duom. Lorsque ce dernier revient à lui, les compagnons s’arrêtent et Camille lui raconte ce qu’il s’est passé. En apprenant qu’elle a dessiné une nouvelle fois, il lui partage ses inquiétudes. Quand il s’aperçoit que le couteau n’a pas disparu, il réprimande Camille en lui expliquant qu’avec ce poignard, elle a violé les lois de la nature. Celui-ci est indestructible, car elle l’a voulu solide et tranchant comme n’importe quelle lame au monde, car elle l’a imaginé ainsi. Ellana s’agace et remet l’analyste à sa place. Artis tente de s’y mêler ce qui provoque la colère de la jeune femme. Elle immobilise tout le monde et met le rêveur à sa merci puis lui chuchote à l’oreille avant de s’en aller.
Lorsque la troupe se remet en route, Ellana revient avec sa bonne humeur, la troupe retrouve le sourire, seul Artis reste seul en proie à ses pensées moroses.

Chapitre 8

Alertés par le dessin du poignard qu’a imaginé Camille, les Ts’liches envoient une cinquantaine de Raïs à leur trousse. Edwin ordonne à ses compagnons d’abandonner les chevaux et le chariot pour le suivre. Durant leur course, Camille se demande quelles sont les intentions d’Edwin… Le combat semble inévitable et les Raïs s’approchent d’eux un peu plus à chaque instant. Finalement, la troupe tombe sur un camp d’ogre et les Raïs tombent un à un devant la puissance de ces monstres, permettant alors aux compagnons de reprendre la route. Durant la course, Duom n’a pas su reprendre son souffle et son cœur s’est emballé. Il se retrouve en mauvaise posture et Artis s’occupe de lui. Pour sortir plus rapidement des collines de Taj qui sont dangereuses pour les compagnons, Edwin fait le choix de ne pas s’arrêter pour la nuit. Camille monte sur le cheval d’Ellana, Murmure, pour que le chariot, qui supporte déjà Salim, Artis et Duom, avancent plus vite. Camille se rend compte qu’elle arrive à diriger l’animal comme si elle avait toujours su monter à cheval.

Chapitre 9

Après avoir marché toute la nuit, la troupe s’arrête un moment pour se restaurer. Duom est toujours en mauvaise posture. Bien qu’Ellana estime que c’était dangereux pour le vieil analyste de courir comme ils l’ont fait, Edwin assure que c’était ça ou la mort assurée pour tous. Les compagnons reprennent la route. Salim se questionne sur son avenir dans ce monde auquel il n’appartient pas. Il scrute un à un les personnages pour se rendre compte qu’il ne sera jamais l’un d’eux. Lorsque ses yeux se posent sur Ellana, il retrouve le sourire. Il s’imagine devenir marchombre et cela le rend heureux.

Chapitre 10

Bien qu’elle soit heureuse de monter Murmure, Camille sent que la chevauchée n’est pas une partie de plaisir pour son corps. Edwin lui propose alors de revenir sur la charrette auprès de son ami, Salim. Ce dernier continue de lancer des pics, et ce, jusqu’à recevoir une réponse sèche de la part d’Edwin. Camille fait remarquer à Salim, qu’Edwin est le seul du groupe, hormis Duom, que son ami vouvoie. Salim lui avoue que c’est parce qu’il n’a pas l’impression qu’il soit vraiment un homme. Duom, encore affaibli, intervient en lui expliquant qu’Edwin se doit de se montrer fort. C’est également lui qui prend les décisions difficiles, ce qui n’est pas une partie de plaisir. Il lui apprend qu’il fera tout son possible pour que Camille puisse accomplir sa mission, celle de réveiller les Figés, quitte à sacrifier tous les membres de la troupe. Les compagnons entendent une horde raï qui se dirige vers eux.

Chapitre 11

Edwin souhaite protéger Camille coûte que coûte et lui ordonne d’être devant avec Ellana. En se rappelant de ce que lui a dit Duom, elle refuse de laisser Salim, il ne veut pas qu’il soit sacrifié pour elle. Edwin accepte, mais compte tout faire pour qu’ils puissent engager le combat dans la passe de la goule. Lorsque la troupe atteint le lieu, le combat s’engage. Si Camille a de l’espoir au début, elle se rend compte que le combat est perdu d’avance et que les compagnons sont épuisés. Elle demande à Duom si elle peut réaliser des dessins pour les aider, celui-ci lui dit de ne rien faire.
Au moment où le combat semble perdu, les compagnons reçoivent l’aide des faëls qui tirent leurs flèches sur la horde raï. Sauvés, les compagnons continuent leur route et finissent par se poser pour la nuit. Camille s’endort en voyant Edwin et Ellana l’un à côté de l’autre.

Chapitre 12

A son réveil, au petit matin, Camille voit Edwin et Ellana encore éveillés. Elle se demande s’ils ont dormi. Salim semble avoir des remords. Pour défendre Bjorn, il a dû tuer un raï. Edwin lui explique que personne ne peut être fier de la mort d’un autre individu toutefois, il doit s’estimer heureux car sans lui, Bjorn ne serait plus de ce monde. Edwin propose un départ dans l’après-midi pour permettre à la troupe et aux blessés, Bjorn et Maniel inconscient, de se reposer.
La troupe continue d’être épiée par les Faëls qui ne sont pas présentés à eux. Ellana décide d’escalader pour aller à leur rencontre. Admirant son agilité, Salim décide de faire pareil. S’il y arrive très bien au début, très vite il, lâche prise et se met à chuter. Il est sauvé in extremis par Ellana qui le sauve avec des lames qui lui sortent de la peau. Pour les avoir vu, elle le confronte à un choix : mourir ou la suivre pendant trois ans, après qu’ils aient réveillé les figés, pour qu’il devienne un marchombre. Salim choisit la deuxième option. Elle démarre la leçon en lui expliquant qu’ils vont continuer à monter pour rejoindre le groupe autrement. Salim s’exécute.

Chapitre 13

Salim et Ellana arrivent en haut de la falaise et trouvent le groupe de Faëls. Leur chef prénommé Chiam Vite prétend qu’aucun humain ne peut escalader aussi vite que les Faëls. Ellana prend cela comme un défi et propose à Chiam Vite de vérifier lequel des deux pourrait descendre le plus rapidement possible. Pendant leur désescalade, Salim et les autres Faëls descendent par un chemin plus sûr. Arrivé en bas, Salim apprend que c’est Ellana qui a gagné, contraignant alors le Faël à rejoindre la troupe.

Al-Jeit

Chapitre 1

Bjorn demande à Chiam Vite s’il s’y connaît en menuiserie pour réparer une pièce du chariot. Il lui explique qu’il a besoin d’une scie. Salim réalise une gaffe en parlant du poignard qu’à Camille. Cette dernière lui tend le poignard et il s’exécute à réparer le chariot. Une fois son travail terminé, il fixe la lame et est impressionné. Il demande d’où lui vient ce poignard. Camille ment et lui dit que c’est un héritage familial. Ellana sait que Salim est un grand bavard toutefois elle a bon espoir : lorsqu’il sera un marchombre, ce sera une tout autre personne.

Chapitre 2

La troupe poursuit son chemin jusqu’à rencontrer des gardes impériaux. Ceux-ci réclament leur identité quand ils s’aperçoivent qu’Edwin, leur général, est présent. Ils se confondent en excuses et leur demandent s’ils veulent qu’ils les escortent. Edwin leur explique que cela n’est pas nécessaire et les compagnons continuent leur chemin. Chiam Vite détaille chaque membre du groupe et se rend compte que Camille est le cœur du groupe. Il se demande qui elle est. Il pense également que Salim, du fait de sa couleur noire, est un demi-faël.

Chapitre 3

Les compagnons découvrent l’arche, une infrastructure étincelante qui a été imaginée par les dessinateurs lorsqu’ils ont été libérés du joug des Ts’liches. Duom révèle à Camille qu’il a fallu plusieurs dessinateurs pour concevoir une infrastructure pareille. Il lui apprend également qu’une partie des infrastructures d’Al-Jeit a été créée par les dessinateurs eux-mêmes lorsque Merwyn Ril’Avalon a réussi à détruire le verrou imposé par les Ts’liches dans les Spires.
En traversant Cazan, Salim apprend que les habitants vivent du tourisme de l’arche. Vendant des boules de verre avec une arche à l’intérieur. Il se rend compte qu’ici ou dans son monde, les hommes restent des hommes. Du fait de sa couleur, le Faël est dévisagé par les passants. Il explique à Camille qu’il a l’habitude.

Chapitre 4

Les compagnons arrivent enfin à Al-Jeit. Salim et Camille sont stupéfaits par la beauté de cette capitale qui est à la fois magique et magnifique. Camille comprend alors que la capitale a été entièrement conçue par les dessinateurs. Arrivés au cœur de la capitale, les compagnons partent se reposer. Seuls Edwin et Camille se dirigent vers l’empereur de Gwendalavir. Quand ce dernier lui demande s’il a pu voir les Faëls, Edwin lui confie avoir fait demi-tour, et ce, même si Chiam Vite, le prince Faël, est avec eux. Il lui présente Camille.

Chapitre 5

L’empereur de Gwendalavir Sil’Afian reconnaît Ewilan. Elle serait le portrait craché de sa mère. Il explique à la jeune fille qu’il connaissait bien ses parents. Quand Edwin lui apprend que Camille a généré le cercle noir et qu’ils savent où sont les figés, l’empereur a enfin l’espoir de remporter la guerre. Il fait venir un soldat pour que celui-ci conduise Camille vers les autres compagnons.

Chapitre 6

En apprenant que Bjorn, Maniel et Ellana ont été écartés par Edwin pour la prochaine aventure qui les attend, Camille sent la colère monter en elle.
Elle revient sur ses pas et fait comprendre à Edwin que si ses amis ne font pas partie de l’aventure, elle se refuse à aller réveiller les Figés. Pour le maître d’armes, elle réagit comme une jeune fille capricieuse qui ne comprend pas qu’il faut mettre ses sentiments de côté au profit de l’efficacité. Il lui assure que la Légion Noire est la mieux qualifiée pour cette expédition. Camille prend Salim, fait le pas sur le côté et disparaît, laissant l’empereur et Edwin seuls.

Chapitre 7

Camille et Salim en profitent pour découvrir Al-Jeit. Ils décident de prendre de la hauteur pour voir la capitale dans son ensemble. Un mercenaire du Chaos les rejoint, il est accompagné d’un gommeur, une créature mi-limace mi-crapaud, qui empêche les dessinateurs de rejoindre les Spires. Le mercenaire du Chaos brandit son épée sur les deux jeunes.

Chapitre 8

Edwin demande de l’aide aux compagnons qu’il a voulu évincer. Gonflé d’amour-propre, Ellana ne souhaite pas l’aider ce qui attire la colère d’Artis. L’intervention de celui-ci change la donne et Ellana accepte de vouloir chercher Salim et Camille. Cette dernière arrive en sang, se dirige vers Artis et fait le pas sur le côté avec lui.

Chapitre 9

Salim sait qu’il ne pourra pas tuer ce mercenaire surentraîné, mais il prend son courage à deux mains pour tuer le gommeur. Le mercenaire lui rentre la lame de son épée dans l’estomac. Ayant perdu son bouclier, le mercenaire est à la merci de Camille qui le réduit en tas de cendres. Salim perd connaissance, Camille fait un pas sur le côté et revient avec Artis.

Chapitre 10

Salim est passé près de la mort, mais Artis a réussi à le soigner. Edwin s’excuse auprès de ses compagnons et revient sur sa décision. Tous peuvent prendre part à l’expédition. Toutefois, malgré l’urgence de la situation, Edwin juge bon de partir dans trois jours. Ce délai permettra au groupe de se reposer et à Duom de trouver des informations concrètes sur ce Gardien qui garde les Sentinelles afin qu’ils puissent en venir à bout. Edwin demande également à Chiam Vite de pouvoir s’entretenir, s’il le souhaite, avec l’empereur de Gwendalavir en vue d’une alliance entre les hommes et les Faëls.
Camille, quant à elle, est perplexe. Elle est venue à bout facilement de ce mercenaire du chaos et elle se demande où sont les limites de son don.

Chapitre 11

Tous les compagnons profitent pour vaquer à leurs occupations. Camille profite de la bonne humeur d’Edwin pour qu’il lui parle de ses parents. Il lui apprend qu’il a connu son père alors qu’il avait 20 ans. Le père de Camille en avait 17 et déjà à cette époque, il était un dessinateur hors norme. Sil’Afian, le père de Camille et Edwin, étaient un trio de choc et puis Elicia est arrivée. Elle avait 18 ans, elle était encore plus doué que le père de Camille dans l’art du dessin et c’était aussi une femme magnifique. Les trois amis sont devenu amoureux de cette jeune femme. Cette dernière a choisi le père de Camille. Cela n’a pas entaché leur amitié pour autant, mais chacun a épousé la voie qui lui était destinée. Edwin a revu ses parents pour la dernière fois lorsque Camille était encore très jeune. Camille appelle sa mère et la voix d’Elicia résonne dans la pièce demandant à Edwin de tout faire pour protéger sa fille. Edwin serre Camille dans ses bras.

Chapitre 12

Les trois jours permettent aux compagnons de se rapprocher. Salim commença à apprécier le Faël et son humour tout en continuant à aduler Ellana, la marchombre. Maniel et Bjorn créèrent une amitié solide. Artis confia à Camille qu’il voulait continuer l’expédition avec eux et maître Duom passa les trois jours à étudier dans la bibliothèque.
Camille s’est entraînée avec les pédagogues sur le dessin. Si les premiers exercices ont ennuyé la jeune fille, très vite, les exercices ont suscité son intérêt, mais cela restait toutefois trop simpliste pour la jeune fille. Au cours d’un de ses exercices, le maître Elis a essayé de vérifier sa volonté. Il a coloré une sphère en rouge et Camille devait colorer cette sphère en bleu et la maintenir dans cette couleur. Maître Elis n’a pas su redonner la couleur rouge à la sphère turquoise de Camille, et ce, malgré l’aide des autres pédagogues. Lassé de leur ténacité vaine, Camille fait graver la phrase “Tricher n’est pas jouer !”. Cela a vexé les professeurs.
Amusé, Duom lui a quand même expliqué que ce n’est pas parce qu’elle était beaucoup plus puissante qu’eux, qu’ils n’étaient pas de bons pédagogues. Que même si elle croyait n’avoir rien appris, elle avait peut-être appris sans s’en rendre compte. À l’issue des trois jours, l’expédition commence et les compagnons s’apprêtent à partir.

Al-Poll

Chapitre 1

Les compagnons reprennent la route. Duom a emporté de gros livres de la bibliothèque. Camille s’est vu offrir une jeune jument, Aquarelle par l’empereur. Ce dernier a également offert deux poignards à Salim ainsi qu’un fil d’Hulm. Une corde qui peut s’allonger à l’infini selon l’utilité de son porteur.

Chapitre 2

Les compagnons arrivent aux rives du Pollimage pour embarquer dans la Perle de Chen, le bateau du maître navigateur, Ilian Polim. Les compagnons dissimulent leurs véritables identités. Camille apprend que les maîtres navigateurs usent de la volonté pour créer des dessins qui permettent au bateau d’avancer. Durant la traversée, Edwin s’entraîne avec Bjorn et Maniel tandis que Salim prend des cours avec Ellana et Chiam Vite. Camille voit une dame, le surnom que les matelots donnent aux baleines.

Chapitre 3

Edwin réunit les compagnons pour choisir la suite de leur expédition. Un choix s’impose : s’ils choisissent d’accoster à l’ouest, sur les plateaux d’Astariul, ils devront faire face à des créatures sauvages et terribles plus dangereuses que les ogres. S’ils accostent à l’est, les terres seront plus clémentes toutefois, ils seront à la merci des milliers de soldats Raïs. La troupe décide donc d’accoster sur les plateaux d’Astariul pour échapper aux Raïs.
Durant la nuit, Camille est alertée par le chuchoteur qui la dirige sur le pont. Elle y voit la fameuse Baleine qu’elle avait vue. Toutes deux se regardent silencieusement et la baleine disparaît. Camille sait qu’elle a scellé un pacte avec elle, mais elle ne comprend pas lequel.

Chapitre 4

Pendant que la troupe établit son campement, Edwin s’éclipse avec Camille pour l’aider à trouver un chardon pour brosser sa jument. Ils sont attaqués par un tigre. Dominé par la bête, Edwin est sauvé par Ellana qui, avec le son de sa voix, arrive à maîtriser l’animal qui s’enfuit. Ellana demande à Camille de ne pas révéler aux autres ce pouvoir dont elle dispose. Camille lui dit qu’elle a déjà oublié. Ellana et Edwin semblent être beaucoup plus proches.

Chapitre 5

La troupe continue leur voyage sans encombre. Ils font une halte dans une ferme appartenant à Milia Jundo. Celle-ci leur apporte des vivres en plus pour leur voyage. Pendant plusieurs jours, les compagnons prennent la route n’ayant comme ennemi que le froid glacial. En discutant avec Ellana, Camille comprend que son pouvoir d’immobiliser les gens ne marche pas sur un marchombre ou sur Edwin. Camille se rend compte qu’Ellana est amoureuse d’Edwin. Ellana sait que Camille est amoureuse de Salim.

Chapitre 6

Les compagnons sont attaqués en pleine nuit par une goule. Pendant que certains essaient de rallumer le feu pour éloigner la goule, d’autres essaient de faire diversion en s’attaquant à elle. Lorsque la goule saisit Camille, Chiam Vite envoie des flèches et la créature tombe. Mais il est trop tard. Camille a froid, trop froid et elle s’évanouit.

Chapitre 7

Camille est entre la vie et la mort. Elle se voit flotter, elle est bien. Elle n’a plus froid. Elle voit la baleine qui lui parle et qui lui explique que sa place n’est pas ici. Camille a de nouveau froid, elle a mal. Elle ouvre les yeux.

Chapitre 8

Salim se réjouit que Camille revienne à la vie, il croyait l’avoir perdu. Il lui avoue ses sentiments avec une jolie déclaration d’amour. Les compagnons les laissent savourer cet instant rien qu’à eux. Les compagnons continuent leur périple en direction des frontières de glace.

Chapitre 9

Les compagnons continuent leur traversée. Edwin leur apprend qu’avant, l’accès à Al-Poll était beaucoup plus facile, mais hélas, les hommes ont réveillé les créatures des cavernes, les Iaknills et l’accès à Al-Poll s’est effondré. Edwin, étant un frontalier, connaît les accès secrets pour se rendre à Al-Poll sans réveiller les Iaknills.
Edwin conseille à Duom de ne pas les suivre. Du fait de son ancienneté, il risquerait d’y perdre la vie et Edwin ne veut pas perdre son vieil ami. Camille et Chiam Vite, qui écoute la conversation, font comprendre au maître d’armes que c’est à Duom de choisir. Ce dernier souhaite continuer l’aventure avec eux.

Chapitre 10

Les compagnons doivent continuer à pied. Ils sont attaqués par dix marcheurs, de terribles araignées géantes. Camille est impressionnée par l’agilité et la rapidité du Faël. Lorsque le combat prend fin, la troupe entend les raï crier. Edwin sait qu’ils sont à leur poursuite. Bjorn, Maniel et Chiam Vite décident de se sacrifier pour permettre à Camille d’accomplir sa tâche. Ils laissent leurs compagnons s’engouffrer dans la grotte.

Chapitre 11

Camille rejoint Edwin, Duom, Ellana, Artis et Salim. Ce dernier décide d’utiliser le fil d’Hulm pour descendre. Arrivés enfin à Al-Poll, la troupe est attaquée par quatre Ts’liches. Edwin décide de leur faire face, demandant à ses amis de fuir. Avant de partir, Camille dessine une épée parfaite et fait ses adieux au maître d’armes. Maître Duom, Ellana et Artis restent immobiles auprès d’Edwin qui choisit de les défendre.

Chapitre 12

Salim et Camille arrivent enfin devant le gardien : un dragon. Camille comprend alors pourquoi la baleine est apparue à elle. De toutes ses forces, Camille tente de défaire le collier que les Ts’liches ont créé pour maintenir le dragon captif. Cependant, le collier a été créé pour durer. Elle sent la baleine lui venir en aide et elle sent également deux autres forces : celles de son père et de sa mère. Ensemble, ils parviennent à casser le collier et le dragon s’enfuit. Camille et Salim découvrent les sentinelles. Elle entre dans les spires et elle les réveille. Elle précise à Elea Ril’Morienval qu’elle souhaiterait discuter avec elle quand tout cela sera terminé. Elle fait un pas sur le côté et disparaît avec Salim pour rejoindre Edwin et les autres.

Chapitre 13

Camille et Salim se rendent compte qu’Edwin a réussi à venir à bout des quatre Ts’liches tout seul. Après qu’Artis ait soigné Edwin, Camille le saisit et fait le pas sur le côté pour rejoindre Bjorn, Maniel et Chiam Vite. Les autres compagnons les rejoignent à pied. Maître Duom se rend compte que le verrou Ts’liche n’est plus là. Il se réjouit de la nouvelle.
Arrivés sur place, Edwin et Camille se rendent compte que le combat est fini. Ils entendent Bjorn parler. Le dragon a réduit en cendre toute l’armée Raï.

Chapitre 14

La troupe enfin réunie, la quête est terminée. Chacun parle de ce qu’il compte faire. Camille souhaite rejoindre la citadelle pour retrouver la sentinelle qui a trahi ses parents, tous veulent l’accompagner, sauf Artis et Chiam qui souhaitent retourner chez eux.
Ellana, quant à elle, précise qu’elle compte partir et que Salim doit le suivre. Il lui a promis trois ans de sa vie. Elle compte s’assurer qu’il devienne un marchombre.

Chapitre 15

Chiam Vite essaie d’ouvrir les yeux à Ellana prétextant qu’elle ne cherche qu’à fuir l’amour pourtant évident qu’elle ressent pour Edwin.
Salim et Camille discutent ensemble. Ils savent que ce sont là les derniers échanges qu’ils auront avant trois ans. Si Camille lui demande de ne pas obéir, Salim compte tenir parole. Ils s’avouent leurs sentiments respectifs.

Présentation des personnages

Les personnages principaux

Camille Duciel

De son nom alavirien, Ewilan Gil’Sayan, Camille a de beaux yeux violets et dispose d’une forte personnalité. Dans l’autre monde, elle a été adoptée par Monsieur et Madame Duciel. Elle est la fille d’Altan et d’Elicia, deux des plus grands dessinateurs de leur époque. Son frère, Mathieu Boulanger (Akiro) est resté à Paris dans l’autre monde. Elle possède le don du dessin dans sa plénitude. Elle prend la décision de sauver Gwendalavir en réveillant les Figés. Elle est amoureuse de Salim.

Salim Condo

D’origine camerounaise, Salim est un personnage joyeux qui maîtrise le sarcasme et l’ironie. Il sait détendre l’atmosphère. Toutefois, il a tendance à être trop bavard, voire impulsif quant à ses prises de décisions. Très agile, il se prend à rêver de devenir marchombre. Ce qu’Ellana peut lui apporter. Il est amoureux de Camille.

Edwin Til’Illan

Très secret, ce redoutable guerrier cumule les titres (commandant de la légion noire, général de l’armée alavirienne, maître d’armes de l’empereur). Il mène le groupe et veille à sa sécurité. Il prend les décisions qui s’imposent, et ce, même lorsqu’elles sont compliquées. C’était également le meilleur ami du père de Camille, et il était tombé sous le charme d’Elicia avant que celle-ci ne choisisse Altan.

Bjorn Wil’ Wayard

Ce personnage a utilisé l’argent de ses parents pour devenir chevalier. Avant de rencontrer Camille, ce n’était qu’un fanfaron se glorifiant d’actes héroïques qu’il n’a jamais réalisé. Il reste cependant un personnage très fort et très courageux. Il est très attaché à Salim.

Maniel

Doux et sociable, ce soldat féroce est sous les ordres de Saï Hil’Muran, le seigneur de la cité d’Al-Vor. Il se lie d’amitié avec Bjorn.

Duom Nil’Erg

Sa finesse d’esprit ainsi que sa capacité de réflexion font de cet analyste une personne cruciale à l’empire. Bien qu’étant un puissant dessinateur, il se retrouve démuni, car il est soumis au verrou Ts’liche. C’est le personnage le plus âgé du groupe.

Ellana Caldin

Rebelle et indépendante, au sein de sa guilde, elle est considérée. Elle marche sur les traces d’Ellundril Chariakin, la mythique marchombre. Elle considère Camille comme sa sœur et éprouve des sentiments pour Edwin.

Artis Valepierre

C’est un rêveur de quatrième cercle qui n’a pas pour habitude de voir des non-rêveurs, encore moins des femmes. Aussi, il est mal à l’aise en la présence d’Ellana. Il est envoyé par maître Carboist pour apporter son don de guérison à la troupe lors de leur escapade pour rejoindre la capitale. Il les suivra pour aller jusqu’à Al-Poll.

Chiam Vite

Obligé à suivre le groupe lorsqu’il perd son pari contre Ellana, ce prince des Faëls est un excellent archer. Il est également très piquant dans ses propos. Bien qu’il se moque des hommes et de leurs coutumes, il est très fidèle à ses amis alaviriens.

Les personnages secondaires

  • Altan et Elicia Gil’Sayan sont les parents de Camille (Ewilan) et de Mathieu (Akiro). Ce sont deux dessinateurs hors pair. Personne ne sait où ils sont, mais Camille est persuadée qu’ils sont vivants.
  • Maître Elis, ce pédagogue tente de tester Camille lorsqu’ils sont à la capitale.
  • Illian est le maître navigateur du bateau la Perle de Chen.
  • Sil’Afian est l’empereur de Gwendalavir. Son palais est à Al-Jeit. C’est également un très bon ami d’Edwin et des parents de Camille.
  • Elea Ril’Morienval est la sentinelle qui a trahi les parents de Camille avant de se faire trahir elle-même par les Ts’liches.
  • Les sentinelles étaient les protecteurs de Gwendalavir. Ils avaient pour rôle de protéger les Spires de l’imagination afin que les Ts’liches ne puissent pas y glisser de verrou. Ils ont finalement manqué à leur devoir et ont été figés par les Ts’liches.

Les créatures rencontrées dans ce deuxième tome

  • Les Ts’liches sont des créatures mi-lézard mi-mante religieuse qui ont mis un verrou dans les Spires de l’imagination. Ils sont des guerriers redoutables et ils manient l’art du dessin. Ils sont en capacité de faire le pas sur le côté. On ne compte que très peu de Ts’liches dans le monde toutefois, ils ont un contrôle sur Gwendalavir et peuvent soumettre les peuples à leur volonté afin de nourrir leurs desseins.
  • Les Raïs sont surnommés les guerriers cochons. Soumis par les Ts’liches, ils ne sont pas très intelligents, mais sont connus pour être sauvages et malveillants.
  • Les Faëls sont les ennemis héréditaires des Raïs. Ils ne dépassent pas les 1 m 50 et sont de couleur noire.
  • Le chuchoteur est une créature comparable à une petite souris. Elle sait faire le pas sur le côté et est envoyée par les dessinateurs pour délivrer des messages. Habituellement, ils ne restent pas longtemps avec les humains, mais le chuchoteur qu’à Camille semble s’être lié à elle.
  • Les marcheurs sont des araignées géantes qui sont capables de faire le pas sur le côté. Elles sont agressives et venimeuses.
  • Les coureurs sont des oiseaux qui ne peuvent pas voler. Hauts d’une cinquantaine de centimètres, ils représentent un mets de choix dans le royaume.
  • Les dames sont des cétacés géants peuplant les eaux de Gwendalavir. Ces créatures possèdent des pouvoirs supérieurs aux dessinateurs alaviriens.
  • Les gommeurs sont des créatures mi limaces mi crapaud qui ont le pouvoir de bloquer l’accès aux spires de l’imagination. Ils sont très utilisés par les mercenaires du chaos.
  • les goules sont des créatures humanoïdes malveillantes qui vivent sur les plateaux d’Astariul. Ils sont presque indestructibles. Le bois permettrait de les tuer.
  • Les ogres vivent en clans et sont des guerriers redoutables. Ces créatures bipèdes peuvent atteindre les trois mètres de haut. Ils ne sont pas très intelligents et ne vivent que pour se nourrir.

Analyse de l’œuvre

Dans ce deuxième tome, Pierre Bottero continue de nous enchanter en nous propulsant dans un monde où le dessin et l’imagination confèrent un pouvoir immense.
Toutefois, dans ce deuxième tome, même si l’imagination reste au cœur du schéma narratif, d’autres thèmes apparaissent.

La troupe est formée d’individus disparates. Aux yeux de tous, les compagnons ne peuvent être soudés : ils sont trop différents. Toutefois, les péripéties qu’ils vont vivre vont les lier, et ce, malgré leur différence. Ils vont s’accepter, permettant à leur différence d’être une réelle force. Nous ne sommes pas dans une configuration de pièces rapportées, chaque personnage est le maillon de cette troupe unique en son genre. Ils vont s’aider, s’apprécier, se disputer comme les membres d’une famille. Le groupe est tellement soudé qu’ils décident de participer à l’expédition qui mène Camille à Al-Poll, et ce, malgré les dangers.
Bien que le cœur de cette configuration reste Camille, Salim tient un rôle important dans ce groupe. Sa bonne humeur et sa jovialité permettent à la troupe de disposer de moments où la légèreté et l’humour apportent ses douces notes pleines d’espoir. Ainsi, Camille et Salim sont des sortes d’aimants qui attirent les gens à eux et qui font qu’une fois que l’on est dans leur centre de gravité, on ne veuille plus partir loin d’eux.

L’amitié, l’acceptation des différences, le courage de risquer sa vie et se sacrifier au nom des gens que l’on aime, voilà ici tous les thèmes évoqués dans ce second tome de la quête d’Ewilan.

image_pdfTélécharger cette fiche de lecture en PDF

A propos de l'auteur

Les Résumés

Laisser un commentaire

error: www.lesresumes.com : Copyright !