Littérature

Robert Louis Stevenson, L’Etrange cas de Dr Jekyll et Mr Hyde : résumé, personnages et analyse

Ecrit par Les Résumés

L’Étrange Cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde est une nouvelle écrite par Robert Louis Stevenson en 1886. Découvrons ensemble, cette œuvre gothique qui se veut être une exploration profonde de la psyché humaine par son auteur écossais.

Résumé détaillé de L’Étrange cas de Dr Jekyll et Mr Hyde de Robert Louis Stevenson

HISTOIRE DE LA PORTE

Mr Utterson, un juriste austère et réservé, est un homme peu démonstratif. Toutefois, il est tolérant envers les autres et leur vient en aide plutôt que de les critiquer. Son amitié avec Mr Richard Enfield est énigmatique, mais tous deux apprécient leurs promenades dominicales, malgré leur silence apparent. Ces excursions sont leur principal joyau chaque semaine, même au détriment des plaisirs et des affaires. Un jour, Mr Enfield attire l’attention de Mr Utterson sur une porte. Il lui explique qu’il a assisté à un accident dans cette rue de Londres, où un homme a marché sur une fillette sans remords et a offert une grosse somme d’argent pour étouffer l’affaire. L’homme est passé par la porte que Mr Enfield indique à Mr Utterson et est revenu avec un chèque signé par quelqu’un d’autre. Suspicieux, ils se sont rendu compte que le chèque était authentique. Mr Enfield surnomme cette maison “la Maison du Chantage“. Il explique qu’il a évité de poser des questions sur cet endroit, et Mr Utterson reconnaît qu’il a fait preuve de sagesse. Mr Enfield informe Mr Utterson que l’homme en question serait un certain Hyde, qu’il décrit comme détestable. Ils font le pacte de ne plus jamais en parler.

RECHERCHE DE Mr HYDE

Le Dr. Jekyll a laissé un mystérieux testament léguant tous ses biens à un certain Edward Hyde en cas de décès ou de disparition inexpliquée de plus de trois mois. Étant un ami du Dr. Jekyll, Mr. Utterson est troublé par ce document et cherche à en savoir plus sur Hyde. Il finit par rencontrer Hyde et ressent un profond dégoût envers lui. Préoccupé par le lien entre Jekyll et Hyde, il décide d’enquêter davantage pour protéger son ami.

LE Dr JEKYLL ÉTAIT TOUT À FAIT À L’AISE

Après un dîner, Mr Utterson parle au Dr Jekyll de son testament et de Mr Hyde. Le Dr Jekyll, visiblement perturbé par cette discussion, demande à Utterson de promettre de soutenir Hyde s’il venait à ne plus être là. Bien que réticent, Mr Utterson finit par accepter.

LE CAS DE l’ASSASSINAT CAREW

Un an plus tard, un crime horrible a lieu à Londres, où un homme est sauvagement assassiné par une personne au comportement étrange. Le témoin, une domestique, a identifié le meurtrier comme étant Mr Hyde, connu pour son apparence repoussante. La victime n’ayant pas de papier d’identité sur elle, l’inspecteur Newcomen de Scotland Yard ne trouve qu’une lettre mentionnant l’adresse de Mr Utterson. Il décide de se rendre chez l’avocat et apprend que la victime est Sir Danvers Carew, un homme notable. Mr Utterson décide de mener l’enquête et découvre que Mr Hyde a vidé les lieux et brûlé des documents. La police le recherche, mais il reste insaisissable, car peu de gens le connaissent bien. Il est décrit comme ayant une apparence déformée qui suscite un sentiment d’horreur chez ceux qui le voient. Toutefois, personne n’arrive vraiment à le décrire correctement.

INCIDENT DE LA LETTRE

Mr Utterson se rend chez le Dr Jekyll, et ce dernier lui confie qu’il en a fini avec M. Hyde. Il montre à Utterson une lettre étrange signée par Hyde, mais ne souhaite pas la remettre à la police. Utterson demande alors à Poole, le domestique de Jekyll, de lui décrire l’homme qui lui a transmis cette lettre. Poole lui explique qu’ils n’ont reçu aucune lettre. Utterson en conclut que Hyde a dû écrire sa lettre depuis le laboratoire de Jekyll. Il consulte ensuite son clerc, Mr Guest, qui examine également le billet d’invitation de Jekyll que Mr Utterson vient de recevoir. Guest remarque des similitudes entre les écritures. Choqué par l’idée que Jekyll puisse cacher quelque chose pour un meurtrier comme Hyde, Utterson décide de garder la lettre et la range dans son coffre.

REMARQUABLE INCIDENT DU DOCTEUR LANYON

Suite à la disparition de Mr Hyde, le Dr Jekyll mène une nouvelle vie paisible, renouant avec ses amis Lanyon et Utterson. Toutefois, très vite, il se reconfine à nouveau dans son cabinet et évite de voir ses amis. En rendant visite au Dr Lanyon, Utterson se rend compte que celui-ci a l’air mal en point et apprend qu’il ne veut plus entendre parler de Jekyll. Le Dr Lanyon meurt peu de temps après. Avant sa mort, Lanyon laisse à Utterson une lettre cachetée, à n’ouvrir qu’après la disparition de Jekyll. Utterson est troublé par ces événements et devient inquiet quant au comportement étrange de Jekyll.

INCIDENT À LA FENÊTRE

Un dimanche, Mr Utterson et Mr Enfield se promènent et se retrouvent devant la maison du Dr Jekyll. Ils aperçoivent ce dernier à la fenêtre, déprimé et terrifié. Le Dr Jekyll refuse leur invitation à sortir et exprime sa gratitude pour leur visite. Soudain, une expression d’effroi envahit son visage avant de refermer la fenêtre. Utterson et Enfield partent, horrifiés par ce qu’ils ont vu.

LA DERNIÈRE NUIT

M. Utterson reçoit la visite inattendue de Poole, qui est inquiet car le docteur est enfermé dans son cabinet depuis une semaine. Poole craint qu’il y ait eu un guet-apens et que ce ne soit pas Jekyll qui soit à l’intérieur du cabinet. Ensemble, ils décident d’enfoncer la porte et y trouvent le corps sans vie d’Edward Hyde. Ils fouillent les lieux mais ne trouvent pas le Dr Jekyll. Ils découvrent des annotations blasphématoires dans un livre pieux et des expériences chimiques inachevées. Mr Utterson trouve une lettre, écrite par Jekyll, qui lui est adressée, et apprend qu’il a été mentionné dans son testament. Celle-ci l’invite à récupérer une autre lettre, que Poole lui tend, et à retourner chez lui pour lire la lettre de Lanyon.

RÉCIT DU DOCTEUR LANYON

Mr Lanyon explique avoir reçu une lettre étrange de son ancien ami, le Dr. Jekyll, qui lui demandait de venir à sa maison pour récupérer un tiroir spécifique. Mr Lanyon s’exécute et trouve des substances mystérieuses dans le tiroir. Plus tard, un étrange visiteur se présente chez lui. Il boit une potion et se transforme en Henry Jekyll. Ce dernier révèle qu’il a créé une potion qui le transforme en Edward Hyde, un homme mauvais et violent. Il implore son ami de l’aider à se débarrasser des composants de la potion pour éviter que Hyde ne prenne le dessus définitivement. Cette situation effraie Mr Lanyon. Ébranlé, il ne sait pas quoi croire.

EXPOSÉ COMPLET DU CAS PAR HENRY JEKYLL

Issu d’une grande fortune et doté d’excellentes capacités, le Dr Jekyll est troublé par une dualité intérieure qui le pousse à boire une drogue mystérieuse. Après l’avoir prise, il se transforme en un être plus jeune et malveillant, libéré de ses inhibitions : Edward Hyde, plus petit et difforme. Cette transformation le fascine, mais l’inquiète également. Elle lui permet de se livrer à des plaisirs indécents sans être reconnu, tout en symbolisant deux aspects opposés de sa personnalité.

Cependant, la malveillance de Hyde le trouble, et il se sent coupable de ses actes. Après avoir commis des cruautés envers une enfant, Jekyll est confronté à une transformation involontaire en Hyde. Effrayé, il décide de s’en tenir à sa vie de Dr. Jekyll, mais finit par succomber de nouveau aux tentations de Hyde, commettant le meurtre de Sir Danvers Carew.

Apprenant que son crime a été découvert et que la victime était respectée, il se réjouit d’être Jekyll et d’éviter la punition, mais se retrouve à nouveau tenté par la nature malveillante de Hyde. Finalement, il se transforme en Hyde et demande de l’aide à Lanyon. De retour chez lui, il est reconnaissant d’avoir échappé aux dangers, mais redoute la présence toujours plus insistante de Hyde en lui. Le remède s’épuise, et Jekyll, craignant de devenir définitivement Hyde, rédige sa confession.

Présentation des personnages

Dr. Henry Jekyll est décrit comme un homme grand et distingué. Son apparence est celle d’un gentleman respecté et bien élevé. Il a un visage qui exprime la gentillesse et l’intelligence. Il est soigné dans son apparence, représentant son statut social élevé et sa réputation dans la société londonienne. C’est un homme complexe, torturé par des conflits intérieurs. En tant que scientifique, il est curieux et ambitieux. Il cherche à comprendre et à contrôler les aspects sombres de la nature humaine. Cependant, sa fascination pour ces aspects le conduit à une obsession dangereuse. Jekyll est aussi profondément conscient des attentes sociales et des normes morales de son époque. Il est tourmenté par la contradiction entre ses désirs intérieurs et ces attentes. Il est conscient de la dualité de la nature humaine et essaie de séparer le bon et le mauvais de son propre caractère. Ce personnage symbolise l’homme civilisé et rationnel. Sa transformation en Mr. Hyde représente la lutte entre la raison et les instincts primordiaux, ainsi que la fine ligne qui sépare la moralité de l’immoralité. Jekyll représente aussi la façade que beaucoup de gens portent pour se conformer aux attentes de la société. Sa transformation en Hyde est une métaphore de la façon dont les gens peuvent cacher ou réprimer leurs désirs et leurs penchants moins acceptables. Il illustre l’idée que l’homme peut être à la fois bon et mauvais, rationnel et irrationnel, civilisé et sauvage.

Mr. Edward Hyde est décrit de manière assez vague, mais ses traits physiques sont toujours dérangeants pour ceux qui le rencontrent. Il est plus petit et plus jeune que Jekyll, avec une apparence difforme et repoussante. Il y a quelque chose de profondément inhumain et effrayant chez Hyde. Il est difficile pour les personnages de l’histoire de l’identifier exactement ce qui le rend si perturbant. Hyde est le contraire de Jekyll à bien des égards. Il est sauvage, impulsif, cruel et entièrement dépourvu de conscience ou de morale. Là où Jekyll est contraint par les normes sociales et l’éthique, Hyde agit sans restriction. Il cède à ses désirs et à ses instincts les plus basiques. Il n’a aucun remords ni aucune empathie. Il prend un malin plaisir à causer de la douleur et de la souffrance. Ce personnage symbolise les aspects primitifs et maléfiques de la nature humaine. Il est la manifestation physique de tout ce qui est rejeté, réprimé et caché dans l’âme humaine, en particulier dans la société victorienne stricte où l’histoire est située. Hyde représente la perte de contrôle et la dégradation de l’humanité. Là où Jekyll est lié par la morale et la raison, Hyde est libre de ces contraintes, agissant sur des désirs basiques et des instincts animaux. Ce personnage peut être vu comme une mise en garde contre les dangers de la science sans éthique et de la poursuite aveugle du pouvoir et du contrôle. La transformation de Jekyll en Hyde est une transgression contre l’ordre naturel.

Mr. Gabriel John Utterson est dépeint comme un homme sobre et austère. C’est un homme rationnel et pragmatique. En tant qu’avocat, il est méthodique dans sa pensée et agit avec un grand sens du devoir et de la responsabilité. Il est fidèle à ses amis, y compris le Dr. Jekyll, et s’inquiète profondément de son bien-être. Bien qu’il soit un homme de loi, Utterson est également capable de faire preuve de compassion et d’empathie. Il est tourmenté par l’affaire de Jekyll et de Hyde et s’engage dans une enquête à la fois par devoir professionnel et par souci personnel. Utterson est quelque peu conservateur et traditionnel dans ses valeurs. Il refète les normes de la société victorienne dans laquelle il vit. Ce personnage représente la figure de l’observateur rationnel et de l’homme de loi. Il incarne l’ordre social, la logique et la moralité dans le récit. Il est en totale opposition aux excès sauvages et immoraux de Hyde. Sa quête pour découvrir la vérité derrière Jekyll et Hyde symbolise une enquête plus vaste sur la nature humaine elle-même. Il sert de guide au lecteur à travers les thèmes complexes de la dualité, de l’identité et de la moralité qui sont explorés dans le roman. Il cherche à comprendre et à réconcilier les contradictions apparentes de la nature humaine, tout en restant fidèle à ses principes et à son sens du devoir.

Dr. Hastie Lanyon est un médecin respecté. C’est un homme de science et un collègue de longue date du Dr. Jekyll. Il est décrit comme étant rationnel et sceptique, en particulier en ce qui concerne les expériences plus étranges et transgressives de Jekyll. Là où Jekyll est curieux et aventureux dans ses recherches, Lanyon est plus conservateur et attaché aux principes scientifiques traditionnels. Il est profondément choqué et perturbé lorsqu’il découvre la vérité sur la transformation de Jekyll en Hyde. Cette révélation a un effet si profond sur lui qu’elle le rend malade et le conduit à sa perte. Le Dr. Lanyon représente la science traditionnelle et rationnelle, en opposition à l’approche plus radicale et dangereuse de Jekyll. Il incarne l’ordre et la structure, à la fois dans la communauté scientifique et dans la société en général. La réaction de Lanyon à la transformation de Jekyll symbolise également l’horreur et le rejet que la société peut ressentir face à la transgression des normes sociales et morales. L’incapacité de Lanyon à accepter ou à comprendre la dualité de Jekyll reflète la réticence de la société à reconnaître et à traiter les aspects plus sombres et plus complexes de la nature humaine. Sa mort sert de mise en garde contre les dangers de la vérité absolue. Là où Utterson cherche à comprendre et à réconcilier, Lanyon est détruit par sa confrontation avec une réalité qu’il ne peut ni accepter ni comprendre.

Richard Enfield est le cousin de Mr. Utterson. Il est décrit comme un homme de ville, à la fois sociable et aimable. Il aime se promener avec Utterson. C’est au cours de l’une de ces promenades qu’il raconte l’incident de Hyde piétinant une jeune fille, un événement qui intrigue Utterson et déclenche l’intrigue principale du roman. Enfield est réticent à médire et à s’ingérer dans les affaires des autres. Il est décrit comme ayant un sens du discernement et de la retenue. Il préfère garder ses distances avec les scandales et les commérages. Richard Enfield peut être vu comme un représentant de la société victorienne ordinaire, intéressé par les affaires de ses amis et voisins. Toutefois, il est également guidé par un sens de la discrétion et de la bienséance. Il est le premier à introduire le personnage de Hyde dans le roman, mais il est également réticent à en parler en détail. Il agit également comme un contraste avec les personnages plus tourmentés et complexes du roman. Il représente le citoyen ordinaire, non impliqué dans les luttes internes et dans les obsessions qui dominent la vie des autres personnages principaux.

Sir Danvers Carew est décrit comme un homme âgé et distingué. Il a une apparence douce et aimable. Il a des cheveux blancs et semble être une figure vénérable et respectable. Ce personnage représente l’innocence et la vertu dans le roman. Sa mort brutale aux mains de Hyde est un acte de violence gratuite et sans provocation qui choque la communauté et souligne la nature sauvage et impitoyable de Hyde. Sa mort est également un point de basculement dans l’histoire. Elle mène à une enquête plus poussée sur la relation entre Jekyll et Hyde. C’est ce qui conduit à la découverte de leur véritable nature. Le meurtre de quelqu’un d’aussi estimé que Sir Danvers Carew souligne l’horreur de la transformation de Jekyll et la perte totale de contrôle et d’humanité que représente Hyde. Il sert à illustrer l’ampleur de la tragédie et l’abomination de la situation, faisant de la mort de Carew un symbole de la destruction causée par l’expérience de Jekyll.

Poole est un serviteur fidèle et dévoué qui travaille pour le Dr. Jekyll depuis de nombreuses années. Il est profondément attaché à son maître. Il se montre extrêmement préoccupé par les changements étranges qu’il observe chez lui. Son dévouement est tel qu’il cherche l’aide de Mr. Utterson quand il soupçonne que quelque chose ne va pas. Poole représente la loyauté et la fidélité dans le roman. Il est témoin de la transformation du Dr. Jekyll, et sa préoccupation pour son maître met en évidence les conséquences terribles des expériences de Jekyll.

Bradshaw est un autre serviteur de la maison du Dr. Jekyll. Il n’a pas de rôle symbolique fort dans le roman. Sa présence sert principalement à accentuer l’atmosphère et le cadre de la maison du Dr. Jekyll. Elle met en évidence l’étrange comportement de son maître.

Analyse de l’oeuvre

Entre la surface et l’abîme, la complexité du soi

Le concept du double est représenté par les deux figures, Dr Jekyll et Mr Hyde, qui incarnent des aspects contrastés de la personnalité humaine. Le Dr Jekyll représente la façade sociale, les normes et les valeurs acceptées. Tandis que Hyde symbolise les instincts primitifs, les désirs refoulés, et les aspects de soi qui sont souvent cachés ou supprimés.

La transformation de Jekyll en Hyde est une métaphore de la condition humaine, suggérant que chaque individu a une dualité inhérente. Cette idée peut être reliée à la théorie freudienne de la psyché, où le moi conscient (Jekyll) est en conflit avec le ça inconscient (Hyde). L’incapacité de Jekyll à contrôler Hyde illustre comment la répression de nos désirs primitifs peut mener à une explosion incontrôlable.

La dualité de Jekyll et de Hyde illustre aussi le conflit entre les normes sociales et les désirs individuels. À l’époque victorienne, la société valorisait la retenue, la morale et le respect des conventions. Hyde représente ce qui se passe lorsque ces conventions sont abandonnées ou rompues. La peur et la fascination qu’éprouve la société envers Hyde reflètent une prise de conscience collective des instincts plus sombres de l’humanité.

La relation entre Jekyll et Hyde n’est pas simplement une division claire entre le bien et le mal. Il y a une ambiguïté et une complexité dans cette dualité. Par exemple, Jekyll trouve un certain plaisir dans les libertés que lui donne Hyde. Il ne peut pas être complètement séparé de son double, car il fait partie intégrante de lui-même.

Le thème du double dans L’Étrange Cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde est donc une exploration profonde et nuancée de la nature humaine. Il ne s’agit pas seulement d’une division simpliste entre le bien et le mal, mais d’une représentation de la complexité de l’âme humaine. La dualité de Jekyll et Hyde nous invite à réfléchir sur nos propres conflits internes. Stevenson s’interroge sur la manière dont la société peut influencer notre comportement. Il évoque la possibilité que nous ayons tous un “Hyde” en nous, prêt à surgir sous certaines conditions.

Le Miroir brisé, conflits et changements dans l’Être Humain

L’identité du Dr Jekyll est façonnée par les attentes de la société victorienne, qui valorise la respectabilité, la morale, et l’adhésion aux normes sociales. La scission entre Jekyll et Hyde peut être interprétée comme un reflet de la manière dont l’identité est souvent une construction, faite pour plaire et s’adapter aux attentes sociales.

La transformation de Jekyll en Hyde n’est pas seulement une métaphore de la dualité, mais aussi une représentation de la fragmentation de l’identité. Cette fragmentation peut être vue comme un symbole de la complexité de l’identité humaine, qui ne peut être réduite à une seule dimension ou définition. La lutte de Jekyll avec son alter ego, Hyde, montre comment l’identité peut être en conflit avec elle-même.

La création de Hyde par Jekyll peut également être comprise comme une tentative de vivre plus authentiquement, en exprimant des parties de lui-même qu’il réprimait. La tension entre ce désir d’authenticité et les exigences de la société illustre le conflit entre l’individu et le monde extérieur dans la quête de l’identité.

À mesure que l’histoire progresse, Jekyll perd de plus en plus le contrôle de sa transformation en Hyde, suggérant que l’identité n’est pas quelque chose de fixe ou de stable. Elle serait plutôt fluide et changeante. Cette instabilité de l’identité est au cœur du récit, montrant que l’identité n’est jamais complètement sous notre contrôle.

L’histoire joue également sur la peur de la découverte de la vraie identité. La société autour de Jekyll et de Hyde est à la fois fascinée et terrifiée par Hyde. Cela reflète une peur profonde de ce qui pourrait être découvert si les masques sociaux étaient retirés.

Dans ce roman, Stevenson nous offre une exploration riche et nuancée du thème de l’identité. À travers la figure de Jekyll et Hyde, le récit explore les tensions entre l’identité publique et privée, l’authenticité et la construction, l’unité et la fragmentation. La représentation de l’identité comme quelque chose de complexe, d’ambigu et en constante évolution résonne avec des questions philosophiques et psychologiques profondes sur la nature de soi. Il met en évidence la manière dont l’identité est façonnée par les forces sociales, tout en conservant une essence mystérieuse et souvent contradictoire qui défie la compréhension simple.

A propos de l'auteur

Les Résumés

Laisser un commentaire

error: www.lesresumes.com : Copyright !