Littérature

Trois contes mythologiques scandinaves, Signy, Sigurd, Balder : résumé, personnages et analyse

Ecrit par Les Résumés
image_pdfTélécharger cette fiche de lecture en PDF

Les deux premières légendes représentent “le caractère et le point de vue nordiques”. Il s’est inspiré de l’Ancienne Edda. Seule la Volsungasaga recense La légende de Signy.
Le troisième mythe est l’un des contes scandinaves les plus célèbres.

LA LÉGENDE DE SIGNY

Résumé

Par traîtrise, le mari de Signý tua le père de sa femme, Völsung. Il captura tous ses fils, dont Sigmund, le frère de Signý, qu’il enchaîna un à un afin qu’ils soient dévorés par les loups. Quand vint le tour de Sigmund, sa sœur le libéra. Ils se firent la promesse de venger leur père et leurs frères. Signý se déguisa et passa trois nuits avec Sigmund afin que celui-ci lui donne un fils. Sigmund ne devint jamais qui était cette femme. Signy envoya le garçon, Sinfjötli, à Sigmund. Lorsqu’il fut adulte, Sigmund et son fils prirent la maison, tuèrent tous les enfants de Signý, ils mirent le feu à la maisonnée et enfermèrent le mari à l’intérieur. Signý félicita son frère en lui disant qu’ils avaient “glorieusement vengé les morts” puis elle alla rejoindre son mari pour mourir avec lui.

Présentation des personnages

Signý est la fille du roi Völsung qui s’est mariée à l’affreux roi Siggeir qui assassina une partie de sa famille. Elle donne naissance à Sinfjötli après avoir eu une relation incestueuse avec son frère Sigmund. Elle décide de mourir avec son époux lorsque Sigmund et Sinfjötli déclenchent un incendie.

Völsung est le fils de Rerir et l’arrière-petit-fils d’Odin. C’est d’ailleurs grâce à ce dernier que Völsung naît. En effet, le roi et la reine de Gautland, les parents de Völsung ne pouvaient pas avoir d’enfants jusqu’à ce qu’ils reçoivent une pomme de la fécondité par un messager de Frigg, l’épouse d’Odin. Rerir finit par mourir et sa femme reste enceinte six ans jusqu’à ce qu’elle ordonne qu’on lui fasse une césarienne. Elle meurt durant l’opération. Völsung devient alors le roi des Hunaland et épouse la géante Hljód (ou Ljod) avec laquelle il a dix fils et une fille, dont les jumeaux Signý et Sigmund. Durant son règne, Völsung dresse un grand chêne, le Branstokk, qu’il dresse au centre de sa grande salle. Lors du mariage entre Siggeir, le roi des Geats et Signý, la fille de Völsung, Odin se présente déguisé en vieillard et enfonce son épée dans le Branstokk. Avant de disparaître, il prophétise que cette épée appartiendrait à celui qui pourrait la retirer. Seul Sigmund réussit à retirer l’épée. Convoité par son nouveau beau-frère, Siggeir, Sigmund refuse son offre. Outré, Siggeir demande à ce que sa belle-famille vienne lui rendre visite une fois l’hiver terminé. Völsung trouve la mort lorsqu’il rend visite à son beau-frère sur ses terres et ses fils sont emprisonnés.

Sigmund est l’un des dix fils de Völsung. Il est sauvé par sa sœur jumelle, Signý. Cette dernière le prend en charge et ils enfantent Sinfjötli. Ce dernier finit par aller vivre avec son père dans la forêt où ils vivent comme des hors-la-loi. Une fois son père et ses frères vengés, Sigmund retourne au Hunaland, son pays natal, avec son fils. Après leur mort, Sigmund et Sinfjötli deviennent des guerriers d’exception que l’on appelle les “Einherjar”.

Sinfjötli est le fils de Sigmund et de Signý. Il aide son père à se venger de son oncle, Siggeir. Lorsqu’il revient au pays de son père, ce dernier épouse Borghild qui veut écarter Sinfjötli. Il finit par mourir en buvant une coupe de vin empoisonnée.

Analyse du mythe

Dans ce mythe, nous nous rendons compte que les thèmes “acceptables” auprès des dieux diffèrent totalement de la mythologie grecque. En effet, Siggeir n’est pas condamné par les dieux pour avoir tué ses hôtes-invités. S’il finit par mourir en étant brûlé dans sa maison avec sa femme, c’est là le châtiment d’une vengeance orchestrée par un mortel, le fils de Völsung. Odin ne se présente que pour jauger le potentiel héroïque d’un homme comme c’est le cas lorsqu’il enfonce l’épée dans le tronc d’un arbre. C’est d’ailleurs ce fait qui provoque la colère de Siggeir.

Par ailleurs, à la différences des dieux de l’Olympe, l’inceste n’est pas punie par les dieux scandinaves. En effet, Sinfjötli finira par devenir un guerrier héroïque dans le Valhalla après sa mort. Cette légende montre que pour les dieux scandinaves, seule la bravoure et les actes héroïques ont un sens. Nourri par son plan de vengeance, Sigmund prend le risque d’affronter l’assassin de son père et de ses frères et réussit à le tuer en faisant preuve de courage et de détermination. C’est un héros sans peur qui ose aller au-devant de la mort pour réussir à entreprendre ce qu’il souhaite. Le caractère héroïque est également visible chez Signý qui, bien qu’elle n’apprécie pas son mari, accepte de mourir avec lui. Cela prouve que les mariages dans la mythologie scandinave étaient un acte sacré.

LA LÉGENDE DE SIGURD

Résumé

Après avoir désobéi à Odin, Brynhild, une Valkyrie condamnée à un long sommeil, fut réveillée par le fils de Sigmund, Sigurd, et elle se donna à lui. Après quelque jours, il la quitta pour se rendre chez les Giukungs où Gunnar et lui échangèrent un serment de fraternité. Griemhild, la mère de Gunnar, voulut que Sigurd épouse sa fille, Gudrun alors elle lui donna un filtre magique et il oublia Brynhild. Trahie, cette dernière finit par épouser son nouveau sauveur, Gunnar, qui en fait était Sigurd. Elle menace de quitter son nouveau mari s’il ne tue pas Sigurd. Ne pouvant pas le faire lui-même à cause de leur serment de fraternité, il missionna son frère de l’égorger durant son sommeil. Brynhild se donna également la mort, refusant de vivre dans un monde où Sigurd ne serait pas.

Présentation des personnages

Odin est le dieu souverain des Aesirs (dieux scandinaves). C’est lui qui est responsable du sort de la Valkyrie, Brynhild

Brynhild (parfois francisé en Brunhild) est la fille de Budli. Lors d’une bataille opposant les rois Agnarr et Hjálmgunnarr, Brynhild tue ce dernier alors qu’Odin lui avait promis la victoire. Odin la condamne à un sommeil magique emprisonné dans un mur de feu où seul un homme qui ne connaît pas la peur pourra la libérer. D’autres versions prétendent que l’homme devra apporter l’or de Fáfnir.

Sigurd est le fils de Sigmund et de Hjördis, fille du roi Eylimi. C’est un héros légendaire de la mythologie scandinave. Il apparaît dans plusieurs poèmes héroïques de l’Ancienne Edda. Il enfantera Aslaug avec Brynhild et il aura deux enfants, Sigmund et Svanhild avec Gudrun.

Gunnar a échangé sa forme avec celle de Sigurd pour que celui-ci puisse délivrer Brynhild à sa place. Sigurd passe trois nuits avec la Valkyrie et ils finissent par avoir un enfant ensemble. Lorsqu’ils sortent de ce mur de feu, Sigurd et Gunnar reprennent leurs formes respectives.

Griemhild est l’épouse du roi Gjúki qui fait boire un philtre d’oubli afin que Sigurd puisse oublier le serment qu’il a fait à Brynhild. Sigurd épouse alors Gudrun, la fille de Griemhild et du roi Gjúkij.

Analyse du Mythe

Il est difficile d’identifier Sigurd à une figure historique étant donné que ce personnage légendaire puise ses sources dans de nombreuses figures de la dynastie mérovingienne des Francs. En 1830, Franz-Joseph Mone, un historien allemand, considérait que Sigmund était une fusion de plusieurs figures historiques, dont Arminius, un chef romain, connu également sous le nom de Hermann le Chérusque.

Ce mythe est très important, car il permet de montrer à quel point le serment de mariage est un acte important. Sigurd ne peut pas être puni par les dieux puisqu’il ne se souvient plus de son serment à cause du philtre d’oubli que lui a donné Griemhild. De plus, lors du mariage entre Brynhild et Gunnar, Sigurd se souvient du serment qu’il a fait à Brynhild, mais, bien qu’il soit encore amoureux d’elle, il ne peut plus rien y faire étant donné qu’ils ont déjà tous deux prononcé leurs vœux de mariage. Toutefois, Brynhild se sert de l’amour que lui porte Gunnar pour se venger de lui et le faire souffrir en se suicidant lorsque Sigurd trouve la mort.

Par ailleurs, cette légende oppose clairement deux personnages, Gunnar et Sigurd qui sont deux personnages antagonistes. Si le second fait preuve d’héroïsme et de bravoure, le premier utilise le courage de son beau-frère pour aller délivrer Brynhild afin de l’épouser. C’est un être faible qui ne mérite pas la Valkyrie puisqu’il a utilisé une ruse pour la délivrer. En un sens, Brynhild se soumet à la volonté d’Odin, ayant été délivré par une personne qui a utilisé la ruse pour la délivrer, elle ne peut pas être totalement libre d’autant plus que celui qui l’a libéré et dont elle est amoureuse n’est plus de ce monde.

LA MORT DE BALDER

Parmi les autres dieux ayant de l’importance, on recense : Balder, Thor, Freyr, Heimdall et Tyr.

Résumé

Balder était un dieu aimé qui apprit dans ses songes qu’il allait mourir. Il confia son rêve à Frigga, la femme d’Odin qui parcoura le monde pour s’assurer que rien dans le monde ne puisse faire de mal à son fils. Toutefois, elle oublia par inadvertance, un gui et Loki l’apprit. Ce dernier était le fils d’un géant, ce “dieu” de la malice et de l’illusion avait libre accès à Asgard, car Odin avait échangé un serment de fraternité avec lui. Loki alla prendre le gui et, pendant que les autres dieux s’amusaient à jeter pleins de choses sur Balder, il donna la plante à Halder. Ce dernier la lança sur Balder qui trouva la mort.
Face à la douleur de sa mère, Hermod descendit à Niflheim, avec le cheval d’Odin, Sleipnir, pour y trouver Hela (ou Hel), la déesse des morts. Celle-ci accepta de rendre Balder à condition que tous les êtres, sur terre comme dans le ciel, le pleurent. Seule une Géante refusa de pleurer et Hela ne rendit pas Balder.
Le dieu fourbe, Loki fut condamné à être enchaîné afin de recevoir du venin déversé par un serpent au-dessus de lui. Face à cette grande souffrance, il fut aidé par sa femme, Sigyn qui s’occupait de rempllir et de vider le seau.

Présentation des personnages

Odin était le chef souverain des Aesirs. Ce dieu étrange était accompagné de deux corbeaux : Pensée (Hugin) et Mémoire (Munin) qui lui apprirent tant de choses. Il avait pour tâche de retarder le Ragnarok, le jour “où la terre et le ciel seraient détruits”. Au prix d’un de ses yeux, il obtint plus de sagesse auprès de Mimir, le Sage. Par la souffrance, il acquit la science des Runes qu’il transmit aux humains. Il vola l’hydromel aux Géants. Les Valkyries (Val : “tuer” et kyrja : “choisir”) font partie de sa suite et s’occupent de “choisir les morts” pour les emporter au Valhalla. C’est lui qui finit par condamner Loki pour avoir été le responsable de la mort de son fils.

Frigga (ou Frigg) est devenue la reine du ciel en épousant Odin. Cette déesse de l’amour, de la gestion du mariage et de la fertilité est la mère de Höd et de Balder. Elle entretenait une passion dévorante envers l’or.

Loki est le fils du géant Farbauti et de Laufey. Il devient l’égal des dieux grâce au serment de fraternité échangé avec Odin. Dans la mythologie scandinave, Loki est le dieu des illusions et de la discorde. Il est également connu pour avoir créé plusieurs monstres tels que le loup Fenrir ou le serpent Jörmungand. Il est responsable de la mort de Balder en trouvant le seul gui que Frigg n’avait pas imploré de ne pas tuer son fils.

Hermod est considéré comme le fils d’Odin et le frère de Balder. Bien que sa nature divine soit incertaine, dans l’Ancienne Edda, il se porte volontaire pour négocier la libération de son frère auprès de Hel dans le monde de morts.

Sleipnir est la monture du dieu Odin. C’est un cheval à huit jambes capable de se déplacer dans les airs. Cette créature que l’on décrit comme “le meilleur de tous les chevaux” est la création de Loki.

Hela (ou Hel) est la déesse de la mort qui fut créé par Loki.

Sigyn est l’épouse de Loki qui n’est présente que dans le mythe du châtiment qu’Odin impose à son époux pour le meurtre de Balder. Elle est également la mère de Nari.

Analyse du mythe

L’histoire de l’invulnérabilité de Balder rappelle étrangement celle d’Achille. Les deux mères ne voulant pas que leur fils rencontre la mort décident de trouver un moyen de rendre leur fils invulnérable afin qu’ils soient capables d’être plus forts que la mort. Toutefois, Fregg comme Thétis, la mère d’Achille, oublient un seul détail qui fait toute la différence.
Le Mythe de Balder montre la détermination d’une mère pour faire en sorte que son enfant soit bien. Fregg parcourt le monde pour l’implorer de ne pas faire de mal à son fils, puis elle voyage une nouvelle fois à travers le globe pour implorer toutes les créatures de pleurer la mort de son fils afin de le retrouver. Ce mythe est une belle métaphore de l’amour qui se lie entre une mère et son enfant, un lien indéfinissable, qui se passe de mots. Une relation unique dans laquelle la mère est capable de subir tous les maux afin que son fils lui revienne.

image_pdfTélécharger cette fiche de lecture en PDF

A propos de l'auteur

Les Résumés

Laisser un commentaire

error: Contenu protégé - Copyright www.lesresumes.com