Littérature

Victor Hugo, Hernani : résumé, personnages et analyse

Ecrit par Les Résumés

Écrit par l’auteur français Victor Hugo, Hernani est un drame romantique composé de 5 actes en vers dont la première représentation a été jouée à la Comédie-Française le 25 février 1830.

Résumé scène par scène de Hernani de Victor Hugo

Acte 1 – Le roi

Scène 1

La servante de Doña Sol, Doña Josefa, est seule sur scène quand elle entend que l’on frappe à une porte dérobée vers l’escalier. Pensant voir le seigneur Hernani, elle ouvre à l’homme et tombe sur Don Carlos. Il lui ordonne de le cacher si elle souhaite rester en vie. Si elle accepte, il lui donnera une bourse. Contraint d’accepter, Doña Josefa dissimule Don Carlos dans l’armoire. On entend alors les bruits de pas de Doña Sol.

Scène 2

Doña Sol entre tandis que Doña Josefa dissimule sa bourse remplie de pièces. Doña Sol est surprise que Hernani ne soit pas encore arrivé. Elles entendent des bruits à la porte et Doña Sol ordonne à sa servante d’ouvrir à Hernani avant qu’il ne frappe. Triste, Hernani rentre dans la pièce se plaignant du sort qui est le sien. Il confie à sa bien-aimée qu’il désapprouve son mariage prévu avec son oncle, Don Ruy Gomez de Silva. Il lui avoue également ne pas apprécier Don Carlos, le roi d’Espagne, car son père a ordonné l’exécution du père d’Hernani. Il a l’esprit vengeur. Doña Sol est amoureuse de Hernani et lui dit qu’elle accepte de le suivre et de fuir avec lui. Ils projettent alors de se donner rendez-vous le lendemain à minuit pour prendre la poudre d’escampette. Don Carlos sort de l’armoire à ce moment-là. Une dispute éclate et Don Carlos et Hernani croisent le fer, mais s’arrêtent lorsque quelqu’un frappe à la porte, c’est l’oncle et le futur mari de Doña Sol, Don Ruy Gomez de Silva.

Scène 3

En arrivant dans la pièce, le Duc découvre que deux hommes sont avec sa fiancée. Don Carlos révèle alors son identité, il est le roi d’Espagne. Pour justifier de sa présence auprès de Doña Sol, il explique au Duc qu’il est venu le rencontrer pour affaires. Son aïeul est mort et l’empire a besoin d’un nouvel homme à couronner. Si Don Carlos peut prétendre au titre, il est en concurrence avec François Ier et le Saxe. Avant de partir, le Roi promet de s’en prendre au bandit qui crée la panique en Aragon. En toute discrétion, Doña Sol confirme le rendez-vous à Hernani pour fuir le lendemain, mais le roi les épie. Ce dernier dit au Duc que Hernani fait partie de sa suite.

Scène 4

Seul sur scène, Hernani expose clairement ses projets de vengeance contre Don Carlos, ce roi qui est responsable de la mort de son père.

Acte 2 – Le brigand

Scène 1

Don Carlos est sous la fenêtre de Doña Sol pour lui tendre une embuscade avec Don Ricardo, Don Matias et Don Sanchez. On apprend que Hernani est le chef des brigands que le roi souhaite exterminer. Amoureux de Doña Sol, le roi souhaite l’enlever et souhaite que ces trois compagnons se chargent de Hernani, sans le tuer.

Scène 2

Entendant les frappements de mains, Doña Sol descend en pensant rejoindre Hernani. Elle découvre alors que c’est Don Carlos. Il la saisit, mais elle se débat et refuse de le suivre. Le roi cherche à lui faire entendre raison en lui proposant une vie de richesse avec des terres et des titres prestigieux, mais Doña Sol est clairement amoureuse de Hernani et elle ne souhaite pas le trahir. Elle arrive à se dégager en arrachant le poignard de la ceinture du roi. Elle lui ordonne de ne pas faire un pas de plus sans quoi elle le tuera pour se suicider par la suite. Don Carlos lui explique que ses 3 nobles vont lui forcer la main.

Scène 3

Surgissant de nulle part, Hernani arrive derrière le roi. Il lui explique toutes les raisons qui le poussent à le haïr : son père à tuer le sien, le roi lui a pris son titre et ses biens et ils sont amoureux de la même femme. Hernani propose au roi un duel. Celui-ci refuse, mais incite Hernani à l’assassiner. Après un long échange où le roi fait comprendre à Hernani à quoi il s’expose, Hernani demande au roi de partir, ce qu’il fait en lui disant : “ne demandez un jour ni grâce, ni merci”.

Scène 4

Doña Sol souhaite fuir avec Hernani, mais celui-ci n’est plus sûr de vouloir l’entraîner dans ses péripéties. Il est conscient que Don Carlos va mobiliser ses troupes pour tuer les brigands et il ne souhaite pas faire endurer ça à sa bien-aimée. Il lui explique que si elle le suit, elle risque d’y trouver la mort et il ne veut pas de ça. Il préfère la savoir sans lui, mais bien portant. Un des hommes de Hernani lui avertit que les hommes du roi se mobilisent. Hernani part en embrassant pour la première fois sa bien-aimée.

Acte 3 – Le Vieillard

Scène 1

Don Ruy Gomez de Silva est heureux, car il va bientôt épouser sa nièce, Doña Sol. Il témoigne à sa bien-aimée tout l’amour qu’il a pour elle. Au cours de leur échange, un page fait irruption expliquant qu’un pèlerin demande asile. Il en profite également pour annoncer que les brigands ont été détruits et que Hernani, surnommé le Lion des montagnes, est sûrement mort. Attristée par la nouvelle, Doña Sol pense à s’habiller avec des vêtements de deuil lorsque le Duc lui propose de se vêtir pour la cérémonie.

Scène 2

Le Duc rencontre le pèlerin. Le Duc est déçu quand le pèlerin lui avoue ne pas connaître Hernani, il aurait aimé gagner la récompense mise sur la tête du chef des brigands. Le pèlerin explique vouloir se rendre à Notre-Dame. En réalité, ce pèlerin n’est autre que Hernani. Leur échange est interrompu par Doña Sol qui arrive en parure de mariée.

Scène 3

Hernani déchire ses vêtements de pèlerin pour faire apparaître une tenue de Montagnard. Il révèle sa véritable identité ce qui réjouit Doña Sol. Si le Duc ne croit pas Hernani de suite, il finit par lui expliquer qu’étant son hôte, personne ne pourra le toucher au sein de son château. Avant de partir pour armer son château, il rappelle à sa nièce qu’ils doivent se marier d’en moins d’une heure. Tout le monde sort, seule Doña Sol revient pour se retrouver avec son amant.

Scène 4

Seul à seul, Hernani reproche à Doña Sol sa trahison, celle d’épouser le Duc. Elle lui révèle qu’en réalité, elle compte tuer le Duc avec le poignard qu’elle a pris à la ceinture de Don Carlos. Bien qu’étant amoureux de Doña Sol, Hernani lui explique ce qui l’attend si elle décide de s’unir à lui, une vie où la mort est très présente. Les deux amants finissent par s’enlacer sous les yeux du Duc.

Scène 5

Fou de rage, le Duc fait comprendre à Hernani, en s’adressant aux portraits de ses aïeuls, à quel point sa trahison est grande. Lui qui s’occupait d’armer son château, de vérifier si les dispositifs de défense étaient sûrs, de trouver une armure à la taille de Hernani, il retrouve son hôte en train d’enlacer sa promise. Au moment où Doña Sol avoue au Duc son amour pour Hernani, le page entre en scène et dit que le roi exige qu’on lui ouvre la porte. Le Duc accepte tout en cachant Hernani. Le roi arrive en tenue de guerre suivis par des guerriers.

Scène 6

Le roi demande au Duc de lui livrer le bandit Hernani. Le Duc lui présente alors un à un tous les portraits de ses aïeuls. Il les commente. Ce sont tous des hommes qui inspirent le respect. Quand il arrive sur son portrait, qui donne sur la cachette où Hernani est dissimulé, il fait comprendre au roi qu’il ne peut pas lui donner son hôte, car ce serait pour lui un grand déshonneur. Le roi lui ordonne de livrer Hernani où il l’exécutera et détruira son château. Le Duc reste campé sur sa position. En voyant Doña Sol, le roi la saisit et il demande au Duc de choisir entre sa promise ou Hernani. Le Duc, bien qu’amoureux de Doña Sol, souhaite garder son honneur. Il se tait. Le roi enlève Doña Sol, qui a eu le temps de glisser un poignard dans sa poitrine.
Le Duc ouvre à Hernani.

Scène 7

Le Duc demande à Hernani de choisir une épée. Il veut un duel. Hernani finit par accepter que le Duc à la seule condition qu’il puisse voir sa bien-aimée une dernière fois. Le Duc comprend alors que Hernani n’a pas compris ce qu’il s’était passé. Il révèle à Hernani les derniers événements. Hernani apprend au Duc que le roi est amoureux de Doña Sol. Ensemble, ils s’allient pour récupérer Doña Sol. Hernani promet au Duc que lorsque ceci sera fait, il se laissera tuer par le Duc.

Acte 4 – Le tombeau

Scène 1

En attendant de savoir s’il sera couronné empereur, Don Carlos échange avec Don Ricardo dans le tombeau de Charlemagne à Aix-la-Chapelle. On apprend par Don Ricardo que les coups de canon vont désigner le nouvel empereur :

  • un coup de canon pour le Saxe ;
  • deux coups de canon pour François Ier ;
  • trois coups de canon pour Don Carlos.

Scène 2

Seul sur scène, Don Carlos réalise un monologue où il réfléchit sur la politique à adopter s’il devient empereur. En entendant des bruits, il se cache dans le tombeau de Charlemagne.

Scène 3

Ne souhaitant pas que Don Carlos puisse devenir empereur, des “conjurés” se sont réunis pour tirer au sort celui qui devra assassiner le roi. Le nom d’Hernani sort de l’urne. Le Duc implore Hernani de lui laisser cette chance, il consent à lui laisser la vie sauve et d’épouser librement Doña Sol s’il accepte. Hernani refuse, il est heureux de pouvoir venger son père.
Don Carlos sort du tombeau lorsque trois coups de canon retentissent le mettant à la tête de l’empire germanique.

Scène 4

Don Carlos, devenu empereur, provoque les conjurés. En tentant de le tuer, Hernani se fait désarmer par les soldats de l’empereur. Don Ricardo apprend à Don Carlos que deux électeurs souhaitent le féliciter pour son couronnement. Ces derniers lui apprennent que dans un premier temps, c’était le Saxe qui avait été désigné, mais ne se sentant pas digne au poste, il s’est donc désisté. Le roi de Bohême et le duc de Bavière félicitent tour à tour le nouvel empereur.
Au moment où le nouvel empereur décide de punir les conjurés, Hernani révèle sa véritable identité, il n’est autre que Jean d’Aragon. L’empereur accorde sa clémence, nomme Hernani chevalier et accepte que celui-ci puisse se marier avec Doña Sol. L’empereur pardonne également aux conjurés ainsi qu’au Duc. Ce dernier a pourtant l’impression de s’être fait berner.

Scène 5

Don Carlos s’adresse au tombeau de Charlemagne. Il lui confie que ne sachant pas par où commencer face à ces nouvelles fonctionnalités, il a fait le choix de débuter son règne en accordant la clémence à tous ces ennemis.

Acte 5 – La Noce

Scène 1

On apprend par les différents échanges entretenus par les nobles que Hernani, alias Jean d’Aragon, s’est marié avec Doña Sol. Le vieux Duc est raillé par les nobles et on comprend qu’il n’a pas réapparu depuis. Bien qu’il ait des soucis avec Luther, la noblesse considère Don Carlos comme un grand empereur pour la clémence et l’honneur qu’il a accordé au chef des brigands. Une personne masquée apparaît pour disparaître au détour d’un escalier. Les nobles finissent par l’oublier et vont danser puis entrent en scène, les jeunes mariés.

Scène 2

Hernani reçoit les félicitations de Don Sanchez, Don Francisco et Don Ricardo. Puis ils sortent tous les trois. Laissant les jeunes mariés seuls sur scène.

Scène 3

Seuls, Hernani qui souhaite qu’on l’appelle désormais Jean d’Aragon et Doña Sol déclarent leur sentiment respectif quand soudain sonne, à plusieurs reprises, un cor. Si Doña Sol, reconnaissant l’instrument de son bien-aimé, est ravit de cette douce mélodie, Hernani sait que ce son vient du vieux Duc qui souhaite sa mort. Hernani somme à Doña Sol d’aller lui chercher un élixir pour la faire sortir et la préserver de cette promesse qu’il a faite au Duc.

Scène 4

Hernani se plaint de voir son bonheur troublé. N’entendant plus aucun cor, il se demande s’il ne sait pas trompé avant de voir un masque en domino noir qui apparaît en haut de l’escalier.

Scène 5

L’homme sous le masque répète mot pour mot la phrase dite au vieux Duc « Quoi qu’il puisse advenir, Quand tu voudras, vieillard, quel que soit le lieu, l’heure, S’il te passe à l’esprit qu’il est temps que je meure, Viens, sonne de ce cor, et ne prends d’autres soins ! Tout sera fait. »
Hernani n’a plus de doute et sait que c’est le Duc qui vient chercher son dû. Il demande à Hernani de choisir sa façon de mourir. Par l’épée ou par le poison. Hernani choisit ce dernier. Si Hernani pense à refuser l’invitation dans un premier temps, il est rattrapé par son honneur. Au moment où il se décide à boire le poison, Doña Sol, revient dans la pièce avant qu’il n’en prenne.

Scène 6

Le Duc ôte son masque et Doña Sol se met à crier. Hernani lui avoue qu’il a fait un serment au Duc, celui-ci peut disposer de sa vie comme bon lui souhaite. Il lui explique que le Duc est venu ce soir pour qu’il honore sa promesse. Après avoir tenté de le dissuader, Doña Sol prend la fiole de poison des mains de Hernani et en boit une partie. Hernani boit le reste de la fiole. Enlacés, les jeunes mariés meurent.
Ne supportant pas la mort de sa promise, le Duc se donne la mort.

Présentation des personnages principaux

  • Hernani est un ancien noble dont on a retiré les titres. Il est en réalité Jean d’Aragon, c’est également le chef des brigands. Son père a été condamné à l’échafaud par le père de Don Carlos, c’est pour cela qu’il a une haine envers le roi. Il est aveuglé pendant une bonne partie de la pièce par sa vengeance au détriment de l’amour réciproque qu’il ressent pour Doña Sol.
  • Don Carlos est le roi d’Espagne. Vers la fin de la pièce, il devient même L’Empereur du Saint-Empire romain germanique. Capable du meilleur comme du pire, il est également amoureux de Doña Sol et son amour à sens unique le pousse à agir avec cruauté.
  • Don Ruy Gomez de Silva est l’oncle de Doña Sol. Il a fait d’elle, sa promise. Riche et puissant, ce vieil homme est le duc de Pastrania.
  • Doña Sol de Silva est promise à son oncle. Elle entretient une aventure avec Hernani dont elle est amoureuse. Elle est également courtisée par le roi Don Carlos.

Analyse de l’œuvre

Le thème de l’amour

Dans cette pièce, Victor Hugo aborde l’amour sous diverses formes au travers de son personnage Doña Sol. Il traite la notion d’un amour non partagé avec le duc, d’un amour réciproque avec Hernani et d’un amour forcé avec Don Carlos.
Ce dernier fait penser à Néron, un des personnages de Britannicus de Racine, qui pense que sa richesse et son pouvoir lui permettent d’obtenir tout ce qu’il désire. Le Duc, quant à lui, voit en sa nièce celui qu’il n’est plus. Il recherche simplement la compagnie d’une femme plus jeune que lui.
Que ce soit Don Carlos ou le Duc, Doña Sol n’en a que faire, son cœur est pris par Hernani.

L’amour entretenu par Doña Sol et Hernani est un amour réciproque. C’est un amour sain et véritable. Le personnage d’Hernani incarne à merveille le héros romantique. Pour elle, il est prêt à tout ! Il fait preuve de jalousie suicidaire à l’acte III de la scène 3 quand il voit sa dulcinée en robe de mariée. Imprévisible et démesuré, il est authentique et sincère dans ses sentiments. La doña Sol, quant à elle, est décrite comme étant “chaste et pure”, “calme et belle” cependant pour être auprès de son bien-aimé, elle fera preuve d’audace au point de vouloir fuir avec lui ou de subtiliser le poignard du roi.

Finalement, ce couple rejoint le destin funeste de Roméo et Juliette. Leur amour étant maudit de leur vivant, ils s’unissent pour l’éternité aux doux bras de la mort.

Le thème du pouvoir

Celui-ci est incarné par Don Carlos.
Capable du meilleur comme du pire, Don Carlos est désigné comme “un bandit” ou un “mauvais roi” de la part de Doña Sol. Pour autant, il fait preuve de clémence envers Hernani et les conjurés à l’acte IV. Cet homme de pouvoir pense que tout lui est dû, y compris l’amour. Il met en avant son statut de roi pour conquérir sa bien-aimée. Il ne comprend pas pourquoi Doña Sol le rejette pour un homme tel que Hernani. Toutefois, il use de stratagèmes en se faisant passer deux fois pour Hernani pour s’approcher de Doña Sol.

Le thème de l’honneur

Le sous-titre de la pièce est l’honneur castillan. Toute la pièce tourne sur l’engagement de Hernani à vouloir laver l’honneur de son père. Cet honneur l’entraîne à tenir parole auprès du Duc. S’il refuse, cela peut ternir la mémoire de son père, et cela, il s’y refuse. Il est manipulé par le Duc qui, s’étant senti berné, décide d’utiliser le serment fait par Hernani pour écarter un rival et espérer retrouver la femme qu’il aime.

A propos de l'auteur

Les Résumés

Laisser un commentaire

error: www.lesresumes.com : Copyright !