Littérature

Victor Hugo, Les Contemplations : résumé et analyse

Ecrit par Les Résumés
image_pdfTélécharger cette fiche de lecture en PDF

Résumé livre par livre de Les Contemplations de Victor Hugo

Livre 1 : Aurore

Ce premier livre retrace l’enfance et la jeunesse de Victor Hugo. Il y parle de ses premiers sentiments amoureux et de sa découverte de l’amour. Les poèmes présents dans ce livre parlent aussi beaucoup de la nature et montrent à quel point Victor Hugo aimait la nature. Ces poèmes racontent ses longues promenades qu’il faisait en solitaire, son émerveillement en contemplant la nature et ses paysages, ses rencontres qu’il faisait au gré de ses balades… Enfin, ce premier livre met aussi en évidence la découverte de son goût prononcé pour l’écriture ainsi que son talent de poète.

Livre 2 : L’âme en fleur

Ce livre est considéré comme le livre de l’amour. Tous les poèmes parlent d’amour. On y découvre les premières vraies histoires d’amour de Victor Hugo et, notamment, l’amour qu’il portait à sa maîtresse Juliette Drouet. Des premières déceptions amoureuses à la véritable définition du mot aimer, l’intégralité de ce livre fait référence au sentiment amoureux sous toutes ses formes. L’amour est un sentiment beau, puissant, jalonné d’épreuves, mais qu’il faut vivre pleinement, intensément.

Livre 3 : Les luttes et les rêves

Dans ce livre, on découvre une autre facette de Victor Hugo. Il a perdu le sourire. Non pas à cause d’une déception amoureuse. Les poèmes de ce livre montrent à quel point l’auteur souffre de voir les autres souffrir. L’exploitation des enfants, la pauvreté, la misère sociale et financière. Victor Hugo s’aperçoit qu’il est dans un monde où de nombreuses personnes démunies tentent de survivre comme elles peuvent. Il se lance dans l’humanitaire pour essayer d’aider ces gens dans le besoin et qui, pour lui, ne méritent pas leur sort. Il comprend que le peuple souffre et qu’il a besoin d’être aidé. Il sait qu’il peut faire quelque chose pour ces personnes qui vivent dans la misère et la pauvreté, alors pourquoi ne le ferait-il pas ?

– Aujourd’hui

Livre 4 : Pauca Meae

Tout ce livre n’est que souffrance. Les différents poèmes retracent le processus de deuil de l’auteur suite à la perte de sa fille bien-aimée. Une mort tragique, subite dont l’auteur va tenter de trouver un exécutoire dans ses poèmes. Ces derniers parlent de la souffrance, de la tristesse, de la colère puis de l’acceptation. Ces poèmes sont emplis de divers sentiments négatifs. Ils sont sombres tout comme l’esprit de Victor Hugo à cette période de sa vie. Son écriture est marquée par le désespoir et par une très grande souffrance. Ce livre est extrêmement touchant et permet de de découvrir le deuil d’un père pour sa fille. On assiste également à la renaissance de Léopoldine à travers l’imagination de Victor Hugo qui se remémore de nombreux souvenirs en compagnie de sa fille. Ce livre est aussi triste que beau, c’est ce qui fait toute sa force. Difficile de ne pas partager la tristesse de Victor Hugo en lisant les poèmes de ce quatrième livre tant ils sont émouvants. La perte d’un enfant marque les parent à tout jamais et c’est exactement le cas pour Victor Hugo qui, malgré le deuil, n’arrivera jamais à surmonter cette douloureuse épreuve. Ce livre est encore plus triste étant donné que le livre précédent mettait en avant la grande gentillesse et la bienveillance de l’auteur vis à vis des personnes dans le besoin et maintenant, c’était lui qui souffrait.

Livre 5 : En marche

Dans ce livre, les poèmes permettent de comprendre que Victor Hugo a fait son deuil, mais qu’il a besoin de retrouver une raison de vivre. Il a souffert et il souffre encore, mais il n’est pas le seul à souffrir. Pour ne pas sombrer dans le chagrin, il se replonge, corps et âme, dans une quête pour aider les plus démunis, les mendiants, les personnes qui souffrent. Il a besoin d’aider, de donner de sa personne. C’est un peu comme s’il se déchargeait de sa peine en aidant les gens qui souffrent. Dans ce livre, le poète s’extasie toujours autant face à la beauté de la nature qui est une source de de bonheur et de joie. La nature arrive à lui redonner, quelque peu, le sourire. Depuis toujours, Victor Hugo a un lien particulier avec la nature et il va conserver ce lien tout au long de sa vie.

Livre 6 : Au bord de l’infini

Ce livre est consacré à la quête spirituelle de l’auteur et en sa croyance en Dieu. Il est persuadé que certaines personnes (poètes, savants, penseurs…) sont des intermédiaires entre les êtres humains et Dieu. Dans ce livre, Victor Hugo parle beaucoup d’anges, de spectres, d’esprits qui lui auraient dévoilé toutes sortes de révélations. La fin de ce livre se termine de manière très émouvante. En effet, Victor Hugo adresse une dédicace à sa chère et tendre fille Léopoldine. Cette dédicace est d’autant plus touchante et émouvante que dès la préface de ce recueil de poèmes, Victor Hugo expliquait qu’il était découpé en deux parties et que ces deux parties étaient séparées par le tombeau de Léopoldine.

Analyse de l’œuvre

« Les Contemplations » de Victor Hugo est un recueil de poèmes composés de six livres et découpé en deux grandes parties : autrefois et aujourd’hui. Ce recueil de poème comprend près de 160 poèmes. « Les Contemplations » est une œuvre autobiographique qui retrace certains moments importants de la vie de Victor Hugo. Ainsi, plusieurs thèmes sont mis en avant dans ce recueil.

Victor Hugo est un auteur romantique et, à ce titre, le sujet central de ce recueil est l’amour. Il y a d’abord l’amour de jeunesse lorsque l’on découvre, dans les premiers poèmes, l’enfance et l’adolescence de Victor Hugo. Ensuite, il y a l’amour charnel brillamment exprimé dans les poèmes retraçant le passage vers l’âge adulte de Victor Hugo. Enfin, on découvre des poèmes où l’auteur dévoile une autre forme d’amour : l’amour pour sa famille et, notamment, sa fille Léopoldine. Dans cette œuvre, Victor Hugo réussit à montrer les différentes formes d’amour qui existent, mais surtout, qui ont jalonné toute sa vie. L’amour a guidé ses pas. Il aime les femmes qui l’ont côtoyé d’un amour profond. Les femmes de sa vie sont toutes des déesses qui forcent l’admiration.

Le second thème de ce recueil de poèmes est la nature. Là encore, Victor Hugo parle d’amour. Il aime la nature, faire de longues promenades… Son amour pour la nature est parfaitement bien retranscrit dans ses poèmes. En les lisant, on a l’impression de se trouver, soi-même, dans ces sublimes paysages où la nature semble vivante. Pour Victor Hugo, la nature est tout simplement synonyme de bonheur. Dans les différents poèmes, on découvre des champs, des vergers… Ces paysages sont d’une beauté renversante, mais surtout, pour l’auteur, ils offrent un très grand réconfort. La nature est apaisante et réconfortante.

La religion est également un thème présent dans les poèmes. Elle est moins mise en avant que l’amour ou la nature, mais la religion est bien présente sous la forme d’une quête spirituelle que l’auteur a suivi tout au long de sa vie. Ainsi, il parle de son amour pour Dieu, entre autres.

La pauvreté fait aussi partie de ce recueil. On y découvre Victor Hugo qui lutte contre l’injustice et qui fait tout pour aider son prochain et, notamment, les personnes les plus démunies. D’ailleurs, les poèmes parlant de cet engagement fort auprès des personnes dans le besoin est le point de départ de l’un de ses futurs romans « Les Misérables ».

Le dernier thème évoqué dans ce recueil est un thème qui a marqué l’auteur et l’a, littéralement détruit : c’est la mort, le deuil, la souffrance. C’est d’ailleurs pour cela que le recueil est découpé en deux parties « autrefois » et « aujourd’hui ». Ces deux parties sont séparés par un énorme gouffre de tristesse symbolisé par la date fatidique du 4 septembre 1843. À quoi cette date fait-elle référence ? À la mort de sa fille Léopoldine, 19 ans et tout juste mariée. Victor Hugo aimait sa fille plus que tout, d’un amour incommensurable. La perte tragique de sa famille l’a anéanti et les poèmes de la seconde partie de ce recueil font comprendre à quel point il souffre, jour après jour. Victor Hugo ne se remettra jamais de ce décès. Les poèmes sont beaucoup plus sombres, plus tristes. Au début, on ressent la tristesse de l’auteur, puis sa grande souffrance et sa colère. Par la suite, on s’aperçoit qu’il commence, peu à peu, à entrer dans un long et douloureux processus d’acceptation. Pour un parent, la perte d’un enfant est certainement l’une des périodes les plus difficiles à vivre et accepter ne veut pas dire oublier.

Lorsque Victor Hugo a écrit « Les Contemplations », il a affirmé avoir écrit « les mémoires d’une âme » et bien des années après, ces quelques mots résonnent dans la tête de chaque lecteur tant il était dans le vrai. Avec « Les Contemplations », le lecteur plonge en plein cœur de l’âme de Victor Hugo et y découvre, ainsi, un homme fragile, tantôt heureux, tantôt triste.

En réalité, il serait assez difficile de définir avec exactitude ce que représente ce recueil. S’agit-il de simples poèmes ? D’un récit autobiographique ? Les deux ? « Les Contemplations » retracent 25 années de la vie de Victor Hugo. Tout ce qui est écrit dans les poèmes sont des faits véridiques, il ne s’agit pas de fiction. Ce sont des poèmes autobiographiques dont l’auteur s’est servi pour extérioriser tout ce qu’il avait au fond du cœur.

Victor Hugo n’était pas qu’un poète. C’était aussi un enfant insouciant, un adolescent qui aimait faire la fête, mais aussi un mari, un père aimant et un homme brisé par la vie. C’était un homme comme tout le monde avec ses joies et ses peines, son bonheur et sa souffrance. Il est assez facile de s’identifier à l’auteur en lisant les poèmes de “Les Contemplations”, car ils racontent la vie d’un homme, comme tant d’autres.

« Les Contemplations » est une œuvre intime considérée, par la majorité des gens, comme une véritable œuvre d’art. Ce recueil de poèmes est même étudié au lycée dans le cadre du Bac de français. De nombreux poèmes de ce recueil sont très connus dans le monde entier. Victor Hugo était un grand poète, mais aussi un grand homme.

image_pdfTélécharger cette fiche de lecture en PDF

A propos de l'auteur

Les Résumés

Laisser un commentaire