Littérature

Victor Hugo, Notre-Dame de Paris : résumé, personnages et analyse

Ecrit par Les Résumés

Résumé chapitre par chapitre de Notre-Dame de Paris de Victor Hugo

Livre 1

Chapitre 1
Dans la grande salle du Palais de Justice de Paris, une représentation théatrale commence. La foule est nombreuse.

Chapitre 2
L’ auteur de la pièce, Pierre Gringoire est impatient lorsqu’un mendiant trouble le spectacle. Au même moment, l’huissier annonce l’arrivée du cardinal de Bourbon.

Chapitre 3
L’entrée du prélat avec son cortège de prêtres et d’abbés bouleverse la foule et trouble Gringoire. La foule est de plus en plus excitée.

Chapitre 4
S’ajoute à ses personnages, Maitre Jacques Coppenole, chaussetier, tandis que le mendiant s’accroche aux basques du cardinal en répétant : la charité, s’il vous plait. Personne ne fait attention à la pièce. Coppenole critique les acteurs. Gringoire est furieux.

Chapitre 5
Le plus grand désordre et l’euphorie règnent dans la salle du Palais. Gringoire devenait le seul spectateur de sa propre pièce. La foule, de son côté, s’amuse à élire le « pape des fous ». C’est Quasimodo, le mendiant bossu, sourd et sonneur de cloches qui remporte les suffrages

Chapitre 6
Alors que la foule quitte la grande salle en hurlant, Gringoire reste, désabusé. Un jeune crie « Esmeralda », et tous se précipitent aux fenêtres.

Livre 2

Chapitre 1
Le dramaturge erre dans Paris au milieu d’une foule en fête. Il se dirige vers la place de Grève pour manger un morceau.

Chapitre 2
Cette place a un aspect sinistre. C’est là qu’on lieu les exécutions. Gringoire se rapproche d’un cercle de personnes au centre duquel une jeune fille danse. A côté d’elle, se trouve une chèvre nommée Djali. Gringoire est fascinée par la jeune fille qui, à présent, chante. Une foule de mendiants l’accompagne avec au centre Quasimodo, le nouveau pape des fous. Claude Frollo, l’archidiacre, vient le chercher sans ménagement.

Chapitre 3
Gringoire arrivé trempé sur la place.

Chapitre 4
Dans la nuit, Gringoire suit la bohémienne et Djali la chèvre. Elle le remarque. Il voit des hommes s’emparer de la gitane. Un capitaine de la garde, Phoebus de Châteaupers, la sauve in extremis.

Chapitre 5
Gringoire est perturbé par une bande de gamins de Paris qui veulent mettre le feu à une paillasse, près d’une statue de la Sainte Vierge.

Chapitre 6
Gringoire arrive à la cour des Miracles, repaire de truands de toutes sortes. Il est conduit devant le chef, Clopin Trouillefou. Celui-ci veut le pendre. Esmeralda le sauve au dernier moment en acceptant de l’épouser.

Chapitre 7
Gringoire se retrouve dans une petite chambre avec la bohémienne et la chèvre. Elle lui fait comprendre qu’il ne lui plait pas et que son cœur penche pour Phoebus, le capitaine.

Livre 3

Chapitre 1
L’auteur décrit avec tendresse la cathédrale de Paris dont chaque pierre est une page de l’histoire de la France, des sciences et des arts.

Chapitre 2
Il insiste ensuite sur l’histoire de la ville en décrivant chaque quartier et en partageant sa crainte de voir la cité dénaturée.

Livre 4

Chapitre 1
L’auteur reprend son récit en racontant l’arrivée de Quasimodo sur le porche de la cathédrale lorsqu’il était enfant. Comparé à un « singe manqué », il est recueilli et adopté par un jeune prêtre, Claude Frollo.

Chapitre 2
Triste, sérieux et cultivé, le jeune prélat n’était lié d’affection que pour son frère Jehan, dont il s’est occupé depuis la mort de ses parents. Puis, il partagea son amour avec le jeune bébé difforme qu’il appela Quasimodo.

Chapitre 3
Quasimodo devient carillonneur de Notre-Dame, dormant et vivant dans l’Eglise. Frollo lui apprend à parler.

Chapitre 4
Le sonneur de cloche éprouve une grande reconnaissance pour son mentor, Frollo, devenant son serviteur le plus soumis. Ils avaient inventé un langage propre que personne ne comprenait. Quasimodo obeissait en tout à Frollo.

Chapitre 5
Jehan, le petit frère de Claude, devient oisif et débauché. Affligé, Claude se voue à la science. Il se tient éloigné des femmes.

Chapitre 6
L’archidiacre et son sonneur ne sont pas aimés du peuple. Lorqu’ils sortent ensemble, ils sont tourmentés par les badauds.

Livre 5

Chapitre 1
Claude Frollo raconte à deux visiteurs dont un tourangeau nommé Coictier qu’il est à la recherche de la pierre philosophale. Il met fin à l’entretien avec une phrase énigmatique : « Ceci tuera cela ».

Chapitre 2
Frollo parlait du livre qui tuera la cathédrale, signe de l’effroi du prélat devant l’imprimerie naissante. Cela voulait dire : « la presse tuera l’Eglise » mais aussi : « l’imprimerie tuera l’architecture ».

Livre 6

Chapitre 1
Quasimodo a été arrêté. Il est ficelé puis trainé devant un juge, sourd lui aussi. Le bossu ne répond à aucune question. Le juge croit qu’il se moque de lui. Il est condamné à être battu sur la place de Grève.

Chapitre 2
L’auteur décrit un lieu particulier de Paris, nommé « le trou à rats », où vivent des femmes recluses.

Chapitre 3
Le lieu est occupé par une femme qui s’appelle Paquette et dont l’enfant lui a été volé par des bohémiens à la naissance et substitué par un bébé monstrueux. Elle ne garde de sa fille qu’un petit soulier.

Chapitre 4
Quasimodo est ficelé sur le pilori devant les quolibets de la foule. Pendant que la roue tourne, il est durement fouetté. Il hurle « A boire ! ». Alors que la populace continue de se moquer, approche une bohémienne qui lui tend de l’eau de sa gourde. C’est Esmeralda.

Chapitre 5
De son trou, la recluse insulte la gitane.

Livre 7

Chapitre 1
Non loin de la cathédrale, quelques jeunes filles discutent. Il est question du mariage de Fleur-de-Lys avec le capitaine Phoebus Châteaupers. La fiancée montre à Phoebus une bohémienne qui danse sur la place. Il reconnait Esmeralda. Un autre homme observe la danseuse du haut d’une tour. Il s’agit de Frollo.

Chapitre 2
De sa tour, Frollo n’a d’yeux que pour Esmeralda. Il remarque que Quasimodo fait de même. Frollo voit Gringoire près de la danseuse. Il l’aborde. Ce dernier raconte son « mariage » avec la jeune beauté. Il jure au prêtre qu’il ne l’a pas touché.

Chapitre 3
Alors que Quasimodo s’apprête à faire sonner ses cloches, il est troublé par l’arrivée de la jeune bohémienne. Les cloches se turent aussitôt.

Chapitre 4
Jehan va rendre visite à son frère. Ce dernier se livre à des expériences infructueuses pour fabriquer de l’or. Il lui demande de l’argent. Après maintes discussions, Claude lui remet un florin.

Chapitre 5
Un homme vêtu de noir se présente chez l’archidiacre. Il propose de faire arrêter la bohémienne. Frollo ne répond pas.

Chapitre 6
Jehan retrouve le capitaine Phoebus et l’invite à boire. Claude Frollo surprend la conversation où il est question de la bohémienne. Il tremble.

Chapitre 7
Jehan et Phoebus s’attable au bar de « la Pomme d’Eve ». Un inconnu le provoque en duel. Il suit l’homme jusqu’à une chambre obscure et l’enferme.

Chapitre 8
Cet homme n’est autre que Frollo. Il entend Esmeralda et Phoebus. Elle avoue son amour pour lui. Il l’enserre dans ses bras et l’embrasse et lui crie son amour. Phoebus tente de la dévêtir. Au moment où elle allait se donner à lui, un poignard s’abat sur le capitaine. La femme est accusée du meurtre.

Livre 8

Chapitre 1
Les habitants de la cour des Miracles s’inquiètent de l’absence d’Esmeralda. Gringoire se rend compte qu’elle va être jugée. Elle a beau dire que c’est un prêtre qui a tué Phoebus, personne ne la croit.

Chapitre 2
Elle est conduite en prison. Sous la torture, Esmeralda avoue le crime.

Chapitre 3
Esmeralda est condamnée à être pendue. La foule gronde.

Chapitre 4
En attendant son exécution, la bohémienne croupit dans une prison lugubre. Un prêtre lui rend visite. C’est celui qu’elle a vu au moment du crime. Elle crie.

Chapitre 5
Dans son trou à rats, la recluse crie de plus en plus fort son amour pour sa fille perdue entenant un petit soulier. Un enfant qui passait par là lui annonce qu’on va pendre une bohémienne. Un prêtre confirme les dires de l’enfant. La recluse explose de joie.

Chapitre 6
On apprend que Phoebus n’est pas mort. Le capitaine, seulement blessé, culpabilise un peu mais oublie vite Esmeralda pour retrouver Fleur-de-Lys.
Devant la foule, Esmeralda est conduite au supplice. Au moment où le bourreau lui lie les mains, elle voit Phoebus. Quasimodo observe la scène. Il saute et délivre la bohémienne. Il se précipite dans l’Eglise pour qu’elle bénéficie de l’asile.

Livre 9

Chapitre 1
L’archidiacre Frollo s’enfuit. Il pense à son attitude horrible. En rentrant, il voit son frère Jehan qui se livre à la débauche. Il se refugie dans Notre-Dame. Dans la tour opposée, il aperçoit une femme vêtue de blanc.

Chapitre 2
Esmeralda demande à Quasimodo pourquoi il la sauvé. Il s’enfuit et lui rapporte de la nourriture. Il lui interdit de sortir de l’Eglise. « On vous tuerait et je mourrais ! », lui dit-il.

Chapitre 3
Pendant son sommeil, Quasimodo vient la voir dormir. Le matin, il lui répond. Il s’est souvenu de l’eau qu’elle lui a donné lorsqu’il était au pilori. Il lui offre un sifflet de métal pour qu’elle l’appelle en cas de besoin.

Chapitre 4
Elle est cloitrée dans l’Eglise avec sa chèvre. Quasimodo lui rend visite de temps en temps. Elle réclame Phoebus, ce qui attriste le bossu. Par amour, il va chercher le capitaine. Mais celui-ci refuse de voir Esmeralda.

Chapitre 5
Pendant ce temps, Frollo, lui aussi, s’est cloitré. Il refuse de voir qui que ce soit, même Jehan son frère bien aimé. Il rêve de la bohémienne. Il a la clé de sa cellule.

Chapitre 6
Frollo entre dans la cellule d’Esmeralda et se couche auprès d’elle. Il lui supplie de l’aimer. Elle le rejette. Acculée, elle se saisit du sifflet pour appeler Quasimodo. Ce dernier accourt, se saisit du prêtre, qui parvient à s’enfuir.

Livre 10

Chapitre 1
Gringoire tombe par hasard sur Frollo. Il le trouve métamorphosé. Il parle de la bohémienne. Il suggère que l’on demande au roi sa grâce. Frollo lui suggère de la faire sortir de l’Eglise. Il accepte

Chapitre 2
De retour dans la cathédrale, Frollo retrouve son frère qu’il l’attend. Une fois de plus, il lui demande de l’argent. Frollo lui remet une bourse.

Chapitre 3
Dans le cabaret de la cour des Miracles, Gringoire expose son plan et somme ses amis de venir délivrer Esmeralda. Clopin Trouillefou, le roi, distribue des armes aux coquins.
Chapitre 4
En peu de temps, une masse de gens dirigée par Clopin Trouillefou s’agglutine devant le porche de Notre-Dame. Ils entrent de force dans le lieu sacré, tandis que Quasimodo tente de les en empêcher. Face à Jehan qui le menace, Quasimodo le lance dans le vide.

Chapitre 5
Conscient de la situation qui dégénère, le roi Louis XI entre en action. Lorsqu’il apprend que Notre-Dame est assiégée, il prépare son armée pour l’assaut et écraser le peuple révolté.

Chapitre 6
Gringoire, qui a failli être pendu sur ordre du roi, rencontre un homme en noir qui lui dit qu’il a les clés de l’Eglise.

Chapitre 7
Les hommes du roi, bardés de fer, attaquent. Les truands se défendent mais sont vite défaits, malgré une résistance farouche. Quasimodo tombe à genoux. Il se rend compte que la cellule où se trouvait Esmaralda est vide.

Livre 11

Chapitre 1
Gringoire, suivant le plan machiavélique de Frollo, a enlevé Esmeralda. Il la traine dans la ville avec un autre homme qui n’est autre que Frollo lui-même. Il lui propose un marché : son amour ou la potence. Elle choisit la dernière et réaffirmant son amour pour Phoebus. En chemin, elle entend la recluse. Celle-ci lui tend un soulier. Esmeralda lui montre le deuxième pareil au premier. Elle reconnait sa fille. Les deux femmes se terrent dans la cachette, pendant que les soldats forcent l’entrée. La recluse meurt de chagrin pendant qu’Esmeralda est conduite à la potence.

Chapitre 2
Quasimodo recherche Esmeralda partout. Il est comme fou. De sa tour, il assiste à la pendaison d’Esmeralda. Furieux, il voit Frollo rire. Il le pousse dans le vide.

Chapitre 3
Quasimodo a disparu. Frollo est mort. Gringoire a sauvé la chèvre. Phoebus s’est marié

Chapitre 4
Plusieurs années plus tard, le squelette de Quasimodo est retrouvé. Il enlace un autre squelette, celui d’une femme.

Principaux personnages

Pierre Gringoire
Auteur sans succès, il apparaît au début du roman pour la représentation d’une de ses pièces dans la grande salle du Palais de justice de Paris.

Esmeralda
Splendide gitane qui gagne sa vie en dansant dans les rues. Elle a pour amie une chèvre nommée Djali. Les hommes qui la voit danser tombent souvent amoureux d’elle.

Claude Frollo
Il développe une passion malsaine pour Esmeralda qui la trouble dans sa foi chrétienne. Il est celui qui s’est occupé de Quasimodo et l’a élevé.

Jean Frollo
Frère de Claude, qui lui donne les moyens de subsister, il partage sa vie entre des études ratées et la compagnie des malandrins de la cour des miracles.

Quasimodo
Sonneur des cloches de Notre Dame. Il vit à demeure dans l’Église. Il est laid, bossu et borgne.

Phoebus de Châteaupers
Promis à Fleur-de-Lys, il s’intéresse aussi à Esmeralda sans l’aimer. Sa fiancée est jalouse de la gitane. Il travaille comme capitaine de la garde. Imbu de lui-même, il est à la fois charmeur et sot.

Jacques Coppenole
Il fait partie de l’ambassade flamande et se présente comme « chaussetier ».
Paquette
Il vit recluse, enfermée depuis la disparition de sa fille, enlevée à l’âge d’un an par des bohémiens.

Fleur de Lys
Fiancée de Phoebus

Clopin Trouillefou
Proctecteur d’Esmeralda, c’est l’un des chefs des gitans. Incarnation du peuple, il transgresse les lois.

Louis XI
Le Roi de France apparaît peu dans le roman, mais réprime violemment la révolte des habitants de la cour des miracles qui tentent de sauver leur amie gitane.

Analyse de l’œuvre

Les « lieux » de Notre Dame de Paris

L’histoire commence en 1482 dans la cathédrale de Paris, qui est d’ailleurs l’un des « personnages » central du roman et qui donne le titre de l’ouvrage. Hugo, un auteur français, décrit en détail le monument en regrettant sa détérioration due à l’ignorance des hommes et à l’érosion. Il se sert des yeux de l’archidiacre, qui, assis sur le parapet du parvis, contemple les sculptures. Le livre III est centré sur la ville. Le curieux titre du chapitre 2 « Paris à vol d’oiseau » donne au lecteur une vue étonnante des toits de la capitale.
Hugo décrit également la Place de Grève qui grouille de monde lors des fêtes ou des exécutions. C’était, comme aujourd’hui, un trapèze irrégulier bordé d’un côté par le quai, et des trois autres par une série de maisons hautes, étroites et sombres Concernant la cour des Miracles, l’auteur évoque les toits pourris et l’enceinte dépavée de la Cour des Miracles et s’attarde sur sa dynamique, une sorte de ruche monstrueuse qui y bourdonnait nuit et jour. Les faits se déroulent toujours dans un lieu précis : rue de la Savaterie, de la Vieille-Draperie, rue de la Juiverie. Le livre est une invitation au voyage.

Un plaidoyer contre l’injustice

S’il situe son histoire au XVème siècle, Hugo est bien un homme politique de son temps. S’il s’intéresse à l’architecture, c’est aussi pour dénoncer les atteintes au patrimoine. Conservons les monuments anciens. Inspirons, s’il est possible, à la nation l’amour de l’architecture nationale », écrit-il. Il rédige son roman pendant la révolution de Juillet (1830). Pour Hugo, le peuple de Paris est le créateur et maitre de la ville. Il hurle, vocifère, se révolte et est soumis par l’autorité. Les personnages du roman fonctionnent par opposition. Esmeralda, fille du peuple, gitane, rejetée, pure est finalement éliminée. A l’inverse, Frollo, prêtre égaré entre son désir charnel et sa vocation, abuse de sa position sociale. Pour Hugo, la justice des hommes est profondément injuste. Les pauvres sont toujours coupables. Le procès de Quasimodo en témoigne. Hugo en profite pour dénoncer la peine de mort, cette maladie de la terreur

Une histoire d’amour

Notre Dame de Paris est un roman d’amour. Il se décline sous plusieurs formes. L’amour pur d’Esmeralda, l’amour altruiste et platonique de Quasimodo, l’amour pervers de Frollo, l’amour léger de Phoebus. Frollo symbolise l’amour possessif qui préfère détruire plutôt que de voir sa proie lui échapper. Esmeralda tombe amoureuse de Phoebus, le « prince charmant » qu’il la sauve. Mais lui, ne l’aime pas en retour. Elle lui plait, simplement. Enfin, l’amour de Quasimodo pour la gitane est sans limite, lucide et désintéressé. C’est l’amour impossible. L’amour qui va au-delà de la mort. Le difforme va mourir à côté d’elle. Pitié, passion, folie, haine, peur habitent tour à tour les principaux personnages. Le mal semble triompher avec la mort d’Esmeralda et de Quasimodo. Mais, comme Roméo et Juliette, qui inspira Hugo, leur amour est de toute éternité. Hugo est bien un auteur « romantique » et son roman emblématique de ce courant littéraire. Les sentiments prévalent sur la raison.

Une vision politique

Des forces antagoniques s’opposent. Le peuple, décrit avec tendresse et crudité par Hugo, montre sa force dès le début de l’ouvrage lorsqu’il empêche une représentation théâtrale dans le Palais de Justice. Jacques Coppenole, fier d’être savetier, incarne le héraut d’un peuple en mouvement. En face, le roi symbolise, bien sur le pouvoir, mais aussi l’obscurantisme et la force brute. Le peuple est à la fois celui qui se prend en main, à l’image de Clopin Trouillefou, le chef des gitans, et celui qui souffre de l’oppression des forces instituées. Son roman est aussi une leçon politique.

A propos de l'auteur

Les Résumés

1 commentaire

  • Le résumé est super, j’aime bien surtout l’analyse qui m’a aidé à comprendre le fond de l’oeuvre.

Laisser un commentaire

error: www.lesresumes.com : Copyright !