Littérature

Conte mythologique d’Hercule : résumé, personnages et analyse

Ecrit par Les Résumés
image_pdfTélécharger cette fiche de lecture en PDF

Hercule (ou Héraclès dans les versions grecs) est considéré comme le héros des héros. Partons ensemble à la découverte de cette figure héroïque.

Résumé détaillé du Conte mythologique d’Hercule

LA JEUNESSE D’HERCULE

Hercule est né à Thèbes. Il est le fils d’Alcmène, la femme d’Amphitryon, et de Zeus. Bien que tout le monde crut au début qu’il était le fils d’Amphitryon, car il est né en même temps qu’Iphiclès. Une nuit, alors que les enfants n’avaient pas encore un an, deux serpents, envoyés par Héra furieusement jalouse, se glissèrent dans la chambre. Les parents retrouvèrent Hercule en train de jouer avec les deux animaux qu’il avait tués. Tirésias prédit qu’Hercule serait le héros de l’humanité. On s’attacha donc à lui faire une bonne éducation toutefois les professeurs qui lui enseignaient des choses qui ne l’intéressaient pas risquaient leur vie. Ce fut le cas de son professeur de musique qui trouva la mort lorsque Hercule lui envoya son luth sans mesurer sa force. Par la suite, on lui enseigna l’escrime, l’équitation et la lutte.

LA FOLIE D’HERCULE

À 18 ans, il tua un grand lion et il fit un vêtement avec la peau de l’animal.
Il vainquit les Minyens et on lui offrit la main de la Princesse Mégarée avec laquelle il eut trois enfants. Un jour, alors qu’ils discutaient tous ensemble, Hercule devint fou et assassina sa femme et ses trois enfants. C’était un coup de Héra qui en voulait à sa mère d’avoir osé coucher avec son mari (Zeus). Quand Hercule revint à lui, il vit sa famille morte et il décida d’en finir lui aussi. Il fut arrêté par Thésée qui l’amena avec lui à Athènes, mais Hercule n’y resta pas longtemps. Il chercha un moyen de laver ses crimes. L’oracle de Delphes lui ordonna d’aller chez Eurysthée, le Roi de Mycènes (ou de Tyrinthe), qui était également son cousin. C’est là qu’Hercule réalisa ses douze travaux.

LES DOUZE TRAVAUX D’HERCULE

  • Premier Travail => Tuer le lion de Némée qu’il étrangla ;
  • Deuxième Travail => Tuer l’Hydre grâce à un tison enflammé que lui avait apporté Iolas, son neveu ;
  • Troisième Travail => Ramener vivant un cerf aux cornes d’or consacré à Artémis. Il mit un an pour capturer l’animal ;
  • Quatrième Travail => Capturer un grand sanglier ;
  • Cinquième Travail => Nettoyer les écuries d’Augias en un jour ;
  • Sixième Travail => Exterminer les oiseaux du lac Stymphale ;
  • Septième Travail => Capturer le taureau sauvage que Poséidon avait offert à Minos ;
  • Huitième Travail => Capturer les juments carnivores de Diomède ;
  • Neuvième Travail => Apporter la ceinture de la Reine des Amazones – Antiope ou Hippolyte – à Eurysthée ;
  • Dixième Travail => Emmener les troupeaux de boeufs de Géryon, un monstre à trois corps, jusqu’en Mycènes ;
  • Onzième Travail => Enlever les Pommes d’Or du jardin des Hespérides ;
  • Douzième Travail => Faire sortir Cerbère, le chien à trois têtes, d’Hadès et le ramener à Eurysthée. C’est à ce moment qu’il libéra Thésée coincé sur la Chaise de l’Oubli. Eurysthée demanda ensuite à Hercule de ramener Cerbère en Enfer.

Ainsi, Hercule lava le meurtre de sa femme ainsi que de ses enfants.

LES AUTRES EXPLOITS D’HÉRACLÈS

Hercule ne s’arrêta pas là. Il tua Antée, le Géant. Il combattit le dieu-fleuve Achéloüs parce qu’ils avaient étaient séduit par la même femme. En gagnant son combat, Hercule épousa Déjanire. Il sauva la fille du Roi Laomédon, car celui-ci avait promis de lui donner les chevaux que Zeus avait donnés à son grand-père. Quand celui-ci refusa de les lui donner, Hercule tua le Roi et donna sa fille à Télamon de Salamine, un de ses amis. Durant son onzième travaux (Pommes d’Or), Hercule délivra Prométhée en tuant l’aigle.
Bien que Hercule réalisa de nombreux exploits glorieux, il réalisa de viles actions comme tuer un de ses amis par vengeance contre son père, le Roi Eurythos.

HERCULE ET ADMETE

Alors qu’il était en route pour son huitième travail (voler les Jument carnivores de Diomède), Hercule alla séjourner chez un de ses amis, Admète, le roi de Thessalie. Il le trouva en habit de deuil, mais celui-ci lui expliqua que ce n’était qu’une femme de sa maison. Il pria Hercule de rester manger chez lui et il s’absenta pour assister aux funérailles. Durant son repas, Hercule apprit par les serviteurs qu’Admète avait perdu sa femme, Alceste. Culpabilisant de n’avoir pas su voir que son ami avait mal, il força la mort à lui rendre Alceste et il la ramena auprès de son ami. Hercule ne le sut pas, mais Alceste s’était sacrifiée pour qu’Admète puisse vivre encore un peu. En effet, Apollon, qui, durant sa vie d’esclave en tant que mortel, s’était lié à Alceste, apprit par les Moires qu’il allait bientôt mourir. Il obtint un sursis à condition que quelqu’un se sacrifie à sa place.

LA MORT D’HERCULE

Comme il se l’était juré lorsqu’il était l’esclave d’Omphale, Hercule tua le Roi Eurythos qu’il tint pour responsable pour avoir été puni par Zeus. Avant de revenir auprès de son épouse Déjanire, il envoya un groupe de jeunes filles dont Iole, la fille du Roi. L’homme qui avait pour charge de les amener expliqua à Déjanire qu’Hercule était tombé amoureux de cette femme. Déjanire utilisa un puissant charme d’amour qu’elle aspergea sur une tunique et elle l’adressa à Hercule. Ce dernier la mit, mais, à l’inverse de l’épouse de Jason, Hercule ne brûla pas, mais il se mit à souffrir énormément. Lorsqu’on le ramena auprès de Déjanire, il s’aperçut que celle-ci s’était donné la mort. Alors il décida de se tuer lui aussi. On organisa un grand bûcher, Hercule s’y installa et pria son ami, Philoctète d’y mettre le feu. Hercule fut enlevé au ciel.

Présentation des personnages

Hercule (ou Héraclès) est le fils de Zeus et d’Alcmène. Il représente le héros de tous les héros pour les Grecs. Il est connu pour de nombreux exploits dont les douze travaux d’Hercule.

La princesse Mégarée est la femme qu’on a offerte à Hercule après qu’il ait vaincu les Minyens. Devenu fou par Héra, Hercule l’a assassiné ainsi que leurs trois enfants.

La princesse Déjanire est la seconde épouse d’Hercule. Pour l’avoir, il a combattu contre le dieu-fleuve Achéloüs qui s’était également épris d’elle.

Thésée est le héros des Athéniens qui a sauvé Hercule qui souhaitait se donner la mort après avoir tué sa famille. Thésée l’a invité à venir vivre chez lui à Athènes, en lui expliquant que ce n’était pas sa faute, que la responsable était Héra, mais cela n’a pas suffit à Hercule. Il a décidé de quitter Athènes pour laver ses crimes. Thésée sera également sauvé par Hercule lors de son dernier travail qui l’amènera dans le monde souterrain. Il libérera Thésée qui était emprisonné sur la Chaise de l’Oubli.

Le Roi de Mycènes est le cousin de Hercule. C’est lui qui lui fera réaliser les douze travaux.

Héra souhaite punir Alcmène pour avoir osé coucher avec son mari. Elle s’en prend également à sa descendance. C’est elle qui envoie les serpents afin de tuer Hercule dès son plus jeune âge. Elle est responsable du coup de folie qui entraîne Hercule dans une folie meurtrière où il tue sa famille. Elle s’occupe de souffler au Roi de Mycènes les idées de travaux à réaliser en espérant que Hercule puisse y trouver la mort.

Analyse de l’oeuvre

Il est important de noter une différence entre deux grands héros qui ont vécu durant la même période : Thésée, héros d’Athènes, et Hercule (ou Héraclès), héros de Grèce.

Thésée est un homme brave, à la fois compatissant et courageux. C’est un homme fort mais également très intelligent. Il est exactement ce que les Athéniens idéalisent : la pensée et les idées.

Hercule, quant à lui, est un homme confiant et il est désigné comme “l’homme le plus fort de la terre”. Il s’estime l’égal des dieux. En effet, durant le combat final des Olympiens, il fut appelé pour vaincre les Géants. On pourrait dire qu’Hercule a tout dans les muscles, il ne se passionne que pour les combats. Déjà lorsqu’il avait dix-huit, il a tué, sans le faire exprès, son professeur de musique car cette discipline ne l’intéressait pas. Lorsqu’il se sent coupable de quelque chose, il est capable de devenir son pire bourreau. Cela est illustré dans sa volonté d’aller retrouver l’oracle de Delphes afin de pouvoir laver ses crimes (l’assassinat de sa femme et de leurs trois enfants).

Hercule ne réfléchit pas beaucoup, c’est un homme d’action. Il attend qu’on lui dise quoi faire comme nous pouvons le constater avec le Roi de Mycènes qui lui propose de nombreux travaux à réaliser. Dès qu’il en a terminé un, il revient pour en chercher un autre et ainsi de suite jusqu’à ce qu’ils lavent ses crimes. Toutefois, même lorsqu’il aura enfin lavé ses crimes, il continuera de réaliser d’autres exploits. L’action permettant d’être dans le mouvement, cela l’empêche de réfléchir. Ainsi, les nombreux exploits qu’il réalise sont salvateurs, car il l’empêche de repenser à sa famille. Il se concentre sur ce qu’il sait faire de mieux : l’action !

Même s’il attend qu’on lui dise quoi faire, il lui arrive de prendre des décisions. En effet, durant son onzième travail, il libère Prométhée en tuant l’aigle qui lui mange le foie. À son douzième travail, il libère Thésée de la Chaise de l’Oubli lorsqu’il descend aux Enfer pour y récupérer Cerbère. Lorsqu’il accompagne Jason et les Argonautes pour aller chercher la toison d’or, il abandonne l’équipage pour aller trouver Hylas, son écuyer qu’il a perdu. Cette dernière phrase illustre le caractère impulsif de Hercule.

Se voyant comme l’égal des dieux, Hercule se permet de concrétiser des actions, avec confiance, qu’aucun mortel n’aurait pu espérer réaliser. Il tue un géant, il combat un dieu-fleuve, il réalise douze travaux tous plus difficiles les uns que les autres. Il va jusqu’à défier la mort pour récupérer la femme d’Admète. Parfois, il a tendance à aller trop loin comme le fait de tuer le fils d’un ami, ce qui provoque la colère de son père qui le sanctionne pour son méfait. Même s’il est l’”égal des dieux”, il n’est pas tout-puissant. En le punissant, Zeus se permet de “recadrer son fils”. Cependant, plutôt que de se remettre en question, il tuera le roi Eurythos qu’il tiendra pour responsable vis-à-vis de la punition que lui aura infligée Zeus.

Aussi puissant qu’est cet “homme le plus fort de la terre”, Hercule n’est rien face à l’amour. En apprenant que son épouse Déjanire s’est donnée la mort, il choisit de mourir avec elle. S’il est vrai qu’il aurait pu défier la mort une seconde fois, il se retrouve néanmoins en situation de handicap à ce moment-là puisque le poison que lui a administré Déjanire sur sa tunique le fait grandement souffrir sans qu’il soit capable de mourir. Face à cette fin tragique, nous sommes en droit de nous demander si ce qui rend faible et fait souffrir Hercule n’est pas l’amour tout simplement. Ainsi, cela nous indique que malgré toute la puissance de Hercule, ce dernier a été impuissant contre l’amour laissant supposer que l’amour est plus fort que tout.

image_pdfTélécharger cette fiche de lecture en PDF

A propos de l'auteur

Les Résumés

Laisser un commentaire

error: Contenu protégé - Copyright www.lesresumes.com