Littérature

Raymond Radiguet, Le Diable au corps : résumé, personnages et analyse

Ecrit par lesresumes
image_pdfTélécharger cette fiche de lecture en PDF

Résumé de Le Diable au corps de Raymond Radiguet

Résumé du roman

Ce roman l’histoire d’un jeune adolescent de quinze ans (le narrateur) surdoué et très précoce. Doté d’une très grande intelligence, il a du mal à trouver sa place, notamment à l’école. En effet, les études au collège l’ennuient profondément. Il est bien plus intelligent que tous ses camarades. Ce que les autres peuvent apprendre en plusieurs semaines, lui, retient tout en seulement quelques jours. Sa prochaine rentrée doit se faire en classe de seconde dans un lycée parisien très renommé. Ainsi, ses parents acceptent de le laisser terminer son année scolaire chez lui.

Au moment où l’histoire se déroule, la France est en plein cœur de la Première Guerre Mondiale, mais le narrateur, ne mesure pas la portée de cette période relativement importante pour le pays. Il ne comprend pas vraiment ce que la France est en train de traverser. Il compare cette période à de longues vacances. Il faut dire qu’il a seulement quinze et aucun membre de sa famille n’a été enrôlé. C’est pour cela qu’il ne comprend pas la gravité de la Première Guerre Mondiale.

Un jour, le narrateur fait la rencontre d’une jolie jeune fille de dix-neuf ans, issue de la bourgeoisie et qui se prénomme Marthe. Seulement, elle est déjà fiancée à un soldat nommé Jacques et qui a été envoyé au front. Du fait de leur jeune âge à tous les deux, le narrateur et Marthe vont se rapprocher. Ils s’apprécient mutuellement. Alors le jeune adolescent va entrer dans un véritable jeu de séduction pour séduire la jolie Marthe. Ensemble, ils partent faire de longues promenades dans Paris. Au cours de ces balades, il va lui apprendre les secrets et les mensonges. Très vite, il va prendre goût à ces promenades au point de mettre de côté ses études et le lycée. En agissant de la sorte, il risque de se faire renvoyer de son lycée. Même si ce n’est pas ce qu’il veut, inconsciemment, il espère que ses absences répétées arrivent aux oreilles de son père et qu’il, pour une fois, fasse preuve d’autorité envers lui. En effet, ses parents ne lui imposent presqu’aucunes limites. Mais à son grand désarroi, il ne se fait pas renvoyer et reste un lycéen.

Jacques et Marthe célèbrent leur mariage puis s’installent dans une maison bourgeoise qui se trouve au bord de la Marne, dans une petite banlieue. L’intérieur de la maison est coquet et refait à neuf. Or, Marthe n’a pas choisi la décoration d’intérieur avec Jacques. En réalité, elle a tout choisi avec son ami, le jeune adolescent. D’ailleurs, au vu de la décoration, notamment, de la chambre à coucher, il semblerait qu’ils aient décidé de décorer cette maison comme leur futur nid d’amour.

Jacques a profité d’une permission pour pouvoir épouser Marthe, mais elle prend fin et il doit repartir au front. Se séparer de sa tendre épouse est difficile pour lui, c’est pour cela que chaque jour, il lui écrit des lettres. De son côté, Marthe invite très régulièrement son jeune amant dans la maison où il prend vite ses repères, à tel point qu’il dispose même d’un double des clés. À l’abri entre les quatre murs de la maison, une intimité se créée puis une véritable relation. D’abord un tendre baiser, puis un second et encore un autre. Cet amour naissant les conduits inévitablement à avoir des relations charnelles. Pour l’adolescent, c’est la première fois. IL découvre les plaisirs de la chair et aime ça. Mais ce simple plaisir se transforme, peu à peu, en addiction. Il ne peut plus s’en passer et en redemande. Il en a besoin. Alors il découche de chez lui pour passer ses nuits avec Marthe. Au départ, il invente des excuses peu convaincantes pour se justifier auprès de ses parents, mais là encore, ils restent passifs. Le jeune ado décide donc de découcher quand il veut et ne s’en cache même plus.

Heureux et amoureux, Marthe et son jeune amant ne se cache plus et vivent leur amour au grand jour. Ils se promènent dans la rue, main dans la main et n’hésitent pas à s’embrasser aux yeux de tous. Forcément, les gens commencent à parler et la rumeur se répand comme une trainée de poudre. Le monde se prend de compassion pou le mari soldat en train de défendre fièrement son pays pendant que son épouse exhibe son amant de quinze ans.

Lorsque Jacques obtient de courtes permissions, sa femme l’accueille de manière très froide. Elle est de plus en plus distante et Jacques le vit très mal. Il repart, chaque fois au front, le cœur lourd et emplit de tristesse. Malgré tout, il continue d’écrire à Marthe, mais les réponses de la jeune femme sont tout aussi froides. L’adolescent comprend la peine du soldat et décide de dicter les lettres que Marthe lui écrira afin de le ménager un peu.

Dans la petite commune où vivent les protagonistes, cette liaison est un sujet de discussion. Tout le monde est au courant, mis à part les parents de Marthe. En revanche, même si les parents de l’adolescent ont eu vent de toute cette histoire, comme toujours, ils ne disent rien et ne réagissent même pas. Les jeunes amants ne se soucient de rien du tout. Ils continuent à se promener dans la rue et les nuits qu’ils passent ensemble sont particulièrement bruyantes, au point que les voisins se plaignent.

Cette belle histoire aurait pu continuer ainsi pendant longtemps, seulement, Marthe tombe enceinte. Pour l’adolescent, c’est une terrible nouvelle. Il n’a que quinze ans, il n’est pas prêt à être père et, d’ailleurs, il commence même à douter de sa paternité. Peut-être est-ce l’enfant de Jacques ? C’est lorsque Marthe tombe malade que ses parents comprennent enfin toute la vérité. Elle leur explique qu’elle envisage peut-être de divorcer de Jacques.

De leur côté, les parents de l’adolescent décident enfin de réagir et pour stopper cette histoire, ils lui interdisent de sortir la nuit. Étrangement, l’adolescent est satisfait de cette décision.

Plusieurs semaines se sont écoulées et les jeunes amants ne se sont plus revus. Marthe a poursuivi sa grossesse toute seule et a accouché d’un petit garçon. L’adolescent, toujours persuadé que Jacques est le père de l’enfant, souhaite envoyer une lettre pleine d’insultes à Marthe, mais se ravise pour une version plus gentille. Malheureusement, le sort semble s’acharner puisque l’adolescent apprend une nouvelle encore plus terrible que la grossesse de Marthe, il apprend que cette dernière est morte. Il va quitter le monde de l’adolescence et entre dans le monde adulte en commençant par le deuil de son amante.

Présentation des personnages

Ce roman met en scène uniquement deux personnages principaux :

Le narrateur : il s’agit d’un adolescent de quinze ans dont le prénom est inconnu. Le fait que le roman soit écrit à la première personne peut faire penser à une autobiographie. Il sait ce qu’il veut dans la vie. C’est un garçon obstiné et il est très possessif envers les femmes. La relation qu’il entretient avec Marthe aurait pu être une belle histoire, mais à cause de son jeune âge, il ne mesure pas les conséquences de ses actes et ne voit pas à quel point Marthe a sacrifié beaucoup pour lui. L’adolescent est jaloux, mais n’hésite pas à tromper Marthe à plusieurs reprises.

Marthe : C’est une jeune femme de dix-neuf ans, fraîchement marié à Jacques, un soldat. Dans le roman, elle est décrite comme une femme naïve et qui se laisse marcher sur les pieds par un adolescent de quinze ans. Elle est vraiment amoureuse du narrateur et n’hésite pas à tout sacrifier pour lui. Malheureusement, l’adolescent n’est pas prêt pour tout ça. Lorsqu’elle tombe enceinte, elle n’a pas d’autres choix que de retourner vivre auprès de Jacques. Même si l’adolescent refuse cette paternité, Marthe décide, malgré tout, de donner son prénom à son enfant.

Analyse de l’œuvre

Le Diable au corps est un roman qui se déroule en plein cœur de la Première Guerre Mondiale. Il y a donc un contexte historique assez important. Mais le véritable sujet central de cette œuvre est : est-ce qu’il s’agit d’un roman autobiographique ou non ? Beaucoup d’éléments dans le roman laisse penser que oui, il s’agit bien de la vie de Raymond Radiguet qui est décrite dans ce livre, mais rien n’est certain. Toutefois, l’auteur a quand même intégré plusieurs passages tirés de sa propre vie. La frontière entre fiction et réalité est donc très mince. D’ailleurs, l’auteur lui-même a affirmé que de nombreux éléments de son roman n’était que pure invention.

image_pdfTélécharger cette fiche de lecture en PDF

A propos de l'auteur

lesresumes

Laisser un commentaire