Philosophie

Fiche sur René Descartes

Ecrit par lesresumes

I) Biographie

René DESCARTES est issu de la petite noblesse de Touraine. Il naît à La Haye en 1596, puis intègre le collège jésuite de La Flèche.

Après des études de droit et deux années passées dans l’armée, DESCARTES entame une période de voyages (Allemagne, Suisse, Italie), et fréquente les milieux scientifiques et philosophiques.

Marqué par la condamnation de Galilée, fuyant le pouvoir de l’Eglise et le manque d’ouverture de la Sorbonne qui a autorité sur tout le milieu scientifique et philosophique parisien, il s’exile en Hollande en 1628. Il y rédige les Règles pour la direction de l’esprit. Le discours de la méthode paraît en 1637, rédigé en français. Sont ensuite publiés Méditations sur la philosophie première, Méditations métaphysiques (1641), puis Principes de la philosophie en 1644.

Il est sollicité par la cour de Suède en 1649, et meurt de congestion à cause du froid à Stockholm en février 1650.

II) Analyse de l’œuvre

La pensée de DESCARTES est dominée par la recherche du vrai. Il prône une recherche personnelle et intérieure de la vérité, en opposition avec l’acceptation d’un dogme inculqué comme celui de l’Eglise, qui régit encore le monde.

Pour arriver à cela, il utilise la méthode. Il part du principe que nous sommes tous doués de raison, mais que notre manière de l’utiliser n’est pas bonne. La connaissance doit être soumise à la raison. Ainsi, le point de départ de la véritable connaissance est le doute : la seule vérité première est le cogito : « Je pense donc je suis » : c’est la conscience de soi, la conscience que l’on est. Tout le reste doit être construit autour de cela par la méthode : on soumet chaque élément à une série de mises à l’épreuve :

  • On ne doit considérer comme vrai que les choses dont on ne peut douter : c’est la règle de l’évidence.
  • Chaque connaissance est soumise à l’analyse : on simplifie et sépare les questions pour n’être confronté qu’à des choses simples.
  • On peut alors aller du plus simple au plus complexe en s’appuyant sur l’élémentaire : c’est la synthèse.
  • Enfin, pour considérer un problème dans toute sa complexité, sans occulter une partie du problème, on doit procéder à l’énumération de tous ses composants.

Ainsi, DESCARTES, en remettant finalement le monde dans lequel il vit en question, marque une formidable rupture avec la pensée qui l’a précédé, pour ouvrir la voie à la pensée moderne, le rationalisme, qui rayonnera largement avec les Lumières, un siècle plus tard.

A propos de l'auteur

lesresumes

Laisser un commentaire