Littérature

Homère, L’Iliade, La Guerre de Troie : résumé, personnages et analyse

Ecrit par Les Résumés
image_pdfTélécharger cette fiche de lecture en PDF

Bien que son historicité soit controversée, la Guerre de Troie est un conflit légendaire qui oppose les Grecs aux Troyens. Cette guerre est narrée dans L’Iliade d’Homère. Explorons ensemble l’une des plus grandes guerres de la mythologie grecque.

Résumé détaillé de La Guerre de Troie

PROLOGUE : LE JUGEMENT DE PÂRIS

Contrairement à ce que tout le monde croit, ce n’est pas l’enlèvement d’Hélène, mais le jugement de Pâris qui fut la cause réelle de la Guerre de Troie.

N’étant pas appréciée dans l’Olympe, Eris, la déesse de la Discorde, était très peu conviée lors des banquets. Lors d’un mariage entre le Roi Pélée et la Néréide Thétis (les parents d’Achille), Eris envoya une pomme d’amour sur laquelle était inscrit “A la plus belle”. Pour départager Aphrodite, Héra et Pallas Athéna, Zeus leur conseilla d’aller voir le Prince Pâris qui était un excellent juge en beauté. Ce dernier finit par choisir Aphrodite qui lui promit “que la plus belle femme du monde lui appartiendrait”.

LA GUERRE DE TROIE

LE DÉBUT DE LA GUERRE DE TROIE

La plus belle femme du monde, Hélène avait pour frère Castor et Pollux et c’était la fille de Zeus et de Léda, la femme du Roi Tyndare. Celui-ci lui donna Ménélas, le frère d’Agamemnon, pour époux. En donnant la pomme d’or à Aphrodite, Pâris fut guidé jusqu’à Hélène. Les liens entre hôte et invité étant puissants, Ménélas partit pour la Crète laissant Hélène et Pâris. Ce dernier enleva Hélène.
Fou de rage, Ménélas appela toute la Grèce à partir faire la guerre contre Troie. Seuls Odysseus et Achille ne se présentèrent pas. Odysseus, qui était un homme rusé, a tenté de se faire passer pour un fou, mais ses plans échouèrent et il dut aller chercher Achille.
La Flotte Grecque était prête, mais les vents violents l’empêchèrent de prendre la mer. Le devin, Calchas, confia à Agamemnon qu’il devait sacrifier sa fille Iphigénie pour apaiser la colère d’Artémis. Ce dernier accepta à contre-cœur et les Mille Navires Grec prirent la mer en direction de Troie.

LA DISCORDE ENTRE ACHILLE ET AGAMEMNON

Protésilas, qui fut le premier grec à poser le pied sur Troie fut le premier à mourir. En effet, un oracle avait prédit que le premier grec qui poserait le pied sur Troie trouvera la mort.
La victoire oscilla d’un camp à l’autre pendant plusieurs années. Dans l’Olympe, les dieux prirent également partie. Pallas Athéna, Héra et Poséidon se rangèrent du côté des Grecs et Aphrodite, Apollon et Artémis prirent le parti des Troyens. Seul Zeus resta en retrait pendant un moment jusqu’au jour où il prit soin de se ranger du côté des Troyens, par respect pour Thétis. Les Grecques s’attirèrent le courroux d’Apollon lorsqu’Agamemnon refusa de rendre Chryséis à son père. Achille déclara à Agamemnon qu’il devait absolument apaiser le dieu Apollon s’il voulait gagner la guerre. Celui-ci accepta, mais enleva la prise d’honneur d’Achille, la vierge Briséis. Achille décida de ne plus prendre part à cette guerre.

LA BATAILLE SANS ACHILLE

Lors d’une bataille, les armées laissèrent Ménélas et Pâris combattre l’un contre l’autre afin de régler cette querelle. Ménélas prit le dessus, mais Pâris fut sauvé par Aphrodite. Ménélas chercha Pâris parmi l’armée troyenne. Cette dernière, haïssant leur prince, lui aurait livré avec plaisir, mais Pâris était introuvable. En guise de victoire, Agamemnon réclama Hélène. Les Troyens auraient accepté, mais Héra, qui aspirait à la chute de Troie, s’empara d’un soldat troyen qui décocha une flèche sur Ménélas et la bataille reprit. Les dieux combattaient auprès des hommes. Du côté des Troyens, on pouvait compter sur Enée et Hector, le dompteur de chevaux, du côté des Grecs, il y avait Agamemnon, Ménélas, mais également Odysseus, Ajax et Diomède. La bataille fut sanglante et les dieux usèrent de tours et de nombreuses duperies pour avoir l’avantage. Les Troyens avaient amené les Grecques jusqu’à leur bateau quand la bataille prit fin à cause du crépuscule.

RETOURNEMENT DE SITUATION

Agamemnon voulut abandonner, mais Nestor lui conseilla de trouver un terrain d’entente avec Achille pour ne pas revenir en Grèce dans le déshonneur. Achille refusa fermement de retourner au combat. Il se préparait à repartir. Le lendemain, la bataille reprit. Voyant que les Troyens avait toujours le dessus, Héra décida de séduire Zeus pour qu’il oublie la bataille. Cela fonctionna un temps, mais Zeus revint vite à la raison et se fâcha contre son épouse. N’en pouvant plus de voir les Grecs tomber sur le champ de bataille, Patrocle, l’ami d’Achille, partit, muni de l’armure de son ami, avec l’accord d’Achille, pour emmener les Myrmidons sur le champ de bataille. Avec l’arrivée d’”Achille”, les Grecs reprirent espoir et ils gagnèrent du terrain. Mais Patrocle fut assassiné par la main d’Hector. Achille apprit la mort de son ami par Nestor. Il jura de venger son ami.

LA MORT D’HECTOR

Le lendemain, Achille retourna sur le champ de bataille muni des armes forgées par le dieu Héphaïstos que sa mère Thétis lui apporta. Durant la bataille, Achille tua Hector et il attacha ses pieds avec des sangles pour traîner son corps depuis son char. Achille partit avec le corps d’Hector sous les yeux de son père Priam. Face à cette mort déplaisante, Zeus décida d’envoyer Iris pour que Priam aille chercher son fils avec une riche rançon. Achille accepta de lui rendre le corps de son fils et assura à Priam que la bataille restera en suspens le temps des funérailles de son fils.

LA CHUTE DE TROIE

Le Prince Memnon d’Ethiopie vint en aide aux Troyens et il tua de nombreux héros grecs dont Antiloque, le fils de Nestor. Memnon fut tué par Achille qui à son tour fut tué par Pâris qui, guidé par Apollon, décocha une flèche qui alla se loger sur le talon de cet héros invincible. Devenu fou par Héra, Ajax se mit à tuer des animaux en pensant assassiner Agamemnon et Ménélas qui l’avaient offensé en donnant les armes d’Achille à Odysseus. Quand il revint à lui, il se suicida.
Pâris tomba sous la flèche de Philoctète. Il demanda à retourner au mont Sida pour que la nymphe le soigne. Trahie et abandonné par lui, elle le laissa mourir avant de se donner la mort.
Conscient qu’ils n’avaient pas pu entrer dans la cité troyenne en l’espace de leurs dix années de siège, Odysseus eut l’idée de sculpter un grand cheval permettant à des hommes de se cacher à l’intérieur. Quand les Troyens arrivèrent sur la plage, ils trouvèrent les lieux déserts, seul un homme les attendait. Cet homme était un Grec, du nom de Sinon, qui leur expliqua qu’il avait été désigné pour être offert en sacrifice afin que les Grecs puissent reprendre la mer. Mais il avait réussi à fuir. La sculpture était destinée à Athéna et les Grecs espéraient que les Troyens la brûlent afin de s’attirer les courroux de la déesse. Priam décida de ramener la sculpture de bois à Troie. Durant la nuit, Odysseus et d’autres chefs Grecs sortirent du cheval pour ouvrir les portes de la cité : Troie tomba cette nuit-là. Enée put en sortir indemne et Hélène retourna auprès de son époux, Ménélas. Polyxène, la fille d’Hécube, reine de Troie fut offerte en sacrifice tout comme Astyanax, le petit garçon d’Hector et d’Andromaque.

Présentation des personnages

Personnages Grecs

Agamemnon est le roi de Mycènes, membre de la famille des Atrides. Il est le frère de Ménélas et c’est lui qui prendra le commandement des Grecs durant la Guerre de Troie.

Iphigénie est la fille d’Agamemnon et de Clytemnestre. Elle a été sacrifiée par son propre père afin de calmer Artémis et faire en sorte que la flotte grecque puisse naviguer sur Troie.

Ménélas est le roi de Sparte qui a fait confiance à Pâris. Lorsqu’il revient et qu’il se rend compte que le Troyen lui a enlevé sa femme, il appelle tous les Grecs à participer à la guerre contre Troie.

Odysseus (Ulysse) est le roi d’Ithaque. Il s’est marié avec Pénélope avec laquelle il a eu un fils, Télémaque. Il est connu pour sa mètis “intelligence rusée” comme il le prouve lorsqu’il se fait passer pour fou lorsque les soldats viennent le chercher pour qu’il prenne part à la Guerre. C’est lui qui a l’idée de créer un énorme cheval où des hommes pourront se glisser à l’intérieur afin de pouvoir ouvrir Troie et la faire tomber.

Nestor est le roi de Pylos. Bien qu’il soit âgé, ce guerrier est encore vigoureux. Il apporte de nombreux conseils sages aux autres héros durant la Guerre de Troie.

Achille est un des héros les plus connus de la Guerre de Troie. Il est le fils de Pelée, roi de Phtie et de Thétis, une nymphe marine (néréide). Sa mère la plongeait dans le Styx alors qu’il était enfant afin de le rendre invulnérable. Toutefois, elle le tenait par le talon, cette partie reste donc fragile. Sa mère l’implore de ne pas aller combattre à Troie car elle sait qu’il y trouvera la mort. Achille est un guerrier redoutable qui est capable, à lui tout seul, de renverser le cours d’une bataille, et même d’une guerre. En effet, lorsqu’ils sont en train de perdre et qu’Agamemnon est sur le point d’abandonner, Nestor lui conseille de se réconcilier avec Achille. Ce sera Pâris qui l’achévera en lui tirant une flèche qui, guidé par Apollon, ira se loger sur son talon.

Patrocle est l’ami intime, mais également l’amant d’Achille. Lorsque ce dernier refuse de prendre part au combat, Patrocle lui demande la permission de mener lui-même les Myrmidons au combat. Achille accepte. Si Patrocle arrive à mettre en déroute les Troyens, il finit par être tué par Hector. La mort de son ami incitera Achille à reprendre les armes et à tuer Hector.

Ajax est le fils du roi de Salamine, Télamon et de Péribée. C’est un guerrier imposant et redoutable.

Diomède est le fils du roi d’Argolide, Tydée. Il est l’un des guerriers grecs les plus jeunes, mais il est également un combattant redoutable.

Antiloque est le fils de Nestor. Il est tué par le Prince Memnon d’Ethiopie qui vient en aide aux Troyens.

Philoctète est le fidèle compagnon d’Héraclès qui lui a laissé ses redoutables flèches lorsqu’il est mort. Lorsque la guerre de Troie a éclaté, il a été obligé de trahir le serment qu’il avait fait à son ami et il a révélé l’emplacement de ses flèches. En partant pour Troie, une des flèches est tombée sur le pied qu’il avait utilisé pour montrer l’emplacement des armes de son ami. Un ulcère s’est formé et l’odeur fut si insupportable qu’il a été laissé sur l’île de Lemnos. Il y est resté jusqu’à ce qu’Achille trouve la mort et que les Grecs se rendent compte qu’ils ne pouvaient pas prendre la ville de Troie sans ces flèches. C’est au cours d’un combat singulier demandé par Pâris que Philoctète a blessé mortellement le prince troyen.

Protésilas venait d’épouser la fille d’Acaste, Laodamie, lorsque la Guerre de Troie a débuté. Il est le premier grec à toucher le sol troyen. Il réalise là un geste de bravoure puisqu’il avait été prédit que la mort irait chercher le premier grec à fouler les terres troyennes.

Sinon est un très bon orateur qui fait croire aux Troyens que les Grecs sont partis et qu’il a fui, car il a été désigné pour être sacrifié. Il fait également croire aux Troyens que le cheval de Troie que les Grecs ont laissé sur la plage est une statue pour Athéna et qu’ils espéraient que les Troyens la détruisent pour s’attirer la colère d’Athéna.

Les alliés des Grecs

Héra, déesse de la fécondité et du mariage ainsi que Pallas Athéna, la déesse de la sagesse et de la stratégie militaire, se rangent du côté grec, car elles ont été offensées que Pâris préfère donner la pomme à Aphrodite. Athéna pousse les Troyens à croire la ruse du cheval de Troie.

Poséidon est le dieu de la mer.

Personnages Troyens

Pâris est un des fils de Priam. Il est considéré comme un lâche. Le peuple ne le porte pas dans son cœur. Il vole Hélène à Ménélas, brisant la bienséance de l’hospitalité. Il fuit le combat lorsqu’il trouve la défaite contre Ménélas. Il tue Achille, guidé par Apollon pour que sa flèche atteigne le talon. Lorsque Philoctète lui lance une flèche, il fuit une nouvelle fois le combat pour être sauvé par la nymphe au mont Sina. Cette dernière refuse de le guérir, car il l’a abandonné pour Hélène.

Hélène est la fille de Zeus et de Léda. Elle est considérée comme la plus belle femme du monde. Déjà, lorsqu’elle était enfant, Thésée avait déjà essayé de l’enlever pour la marier après. La beauté n’est surpassée que par la déesse Aphrodite. Elle est mariée au roi de Sparte, Ménélas, lorsque Pâris décide de l’enlever. Cette action est l’élément déclencheur de la guerre de Troie.

Hector est le fils aîné de Priam. On le surnomme le “dompteur de chevaux”. Ce valeureux guerrier est le général en chef des Troyens. Il est tué par Achille qui souhaite se venger de la mort de son ami, Patrocle.

Enée est le fils d’Anchise, un mortel, et de la déesse Aphrodite. Lorsque Troie tombera, il amènera les Troyens vers un nouveau foyer.

Priam est le roi de Troie qui, au vu de son âge, donne le commandement à son fils Hector pour défendre la cité. Il ira chercher son fils auprès d’Achille, dans le camp ennemi, pour que celui-ci lui rende son fils afin qu’il puisse le ramener afin d’organiser les rites funéraires. Priam sera le dernier roi de Troie.

Hécube est l’épouse de Priam ainsi que la mère de Pâris et de Hector. On la voit peu dans l’Iliade. Elle finit par être dilapidée sur les rivages troyens ou par se donner la mort en se précipitant dans la mer.

Polyxène, la fille de Priam et de Hécube ainsi qu’Astyanax, le fils de Hector et d’Andromaque seront offerts en sacrifice aux dieux.

Briséis est la reine de la ville de Lyrnessos. Après avoir tué son mari, le roi Mynès ainsi que ses trois frères, Achille l’a enlevé. Lorsque Ménélas rend Chryséis à son père, il décide de prendre Briséis à Achille. Ce dernier refuse alors catégoriquement de reprendre les armes et songe même à quitter les terres troyennes.

Chryséis est la fille du grand-prêtre d’Apollon, Chrysès. La capture de cette belle jeune femme provoque la colère d’Apollon lorsqu’Agamemnon décide de ne pas la rendre à son père.

Andromaque est la femme d’Hector. Elle assiste impuissante au sacrifice de son fils Astyanax qui est précipité des remparts par Néoptolème. On la donnera à ce dernier lorsque les Grecs quitteront Troie.

Les alliés des Troyens

Aphrodite est la déesse de l’amour. C’est à elle que Pâris donne la pomme lors du conflit qui oppose les trois déesses. Elle promet à Pâris “que la plus belle femme du monde lui appartiendrait”.

Apollon est le dieu de la musique et du chant.

Artémis est la déesse de la nature sauvage et de la chasse.

Zeus est le souverain des dieux qui se range du côté des Troyens par sympathie pour Thétis.

Memnon est le prince d’Ethiopie qui vient aider les Troyens dans leur combat contre les Grecs. Il tue de nombreux héros grecs dont Antiloque. Il est tué par Achille.

Analyse de l’oeuvre

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’élément déclencheur de la Guerre de Troie n’est pas l’enlèvement d’Hélène par Pâris, mais la pomme qui a été donnée à Aphrodite. Ainsi, le combat n’engage pas que les hommes, mais également les dieux. Les dieux punissent les hommes à de nombreuses reprises : Artémis qui oblige Agamemnon à sacrifier sa propre fille Iphigénie, Apollon qui envoie la peste aux Grecs lorsqu’Agamemnon ne souhaite pas rendre Chryséis à son père. Les dieux se dupent entre eux pour essayer d’avoir la mainmise sur le conflit comme c’est le cas avec Héra qui cherche à séduire Zeus afin que les Grecs puissent gagner du terrain contre les Troyens. Les dieux viennent en aide aux hommes afin de gagner la bataille comme c’est le cas d’Héphaïstos qui construit des armes pour Achille ou d’Apollon qui dirige la flèche de Pâris pour qu’elle aille se loger sur le talon d’Achille.
Durant le conflit, nous comprenons progressivement que cette guerre n’est pas dirigée par les hommes, mais par les dieux. En effet, lorsque les Troyens sont prêts à rendre Hélène à Ménélas, Héra s’immisce dans les pensées d’un soldat troyen pour qu’il décoche une flèche afin de relancer le combat. Athéna fait croire aux Troyens que le cheval de Troie lui est réellement destinée.. La guerre s’éternise et dure dix ans ce qui, pour les dieux, ne représente qu’une fraction de seconde. Ce qui est vécu autrement par les soldats ainsi que les héros grecs. Toutefois, les dieux alliés des Grecs n’aspirent qu’à une seule chose : voir Troie tomber.

Achille part en guerre en ayant parfaitement connaissance du sort qui lui est réservé, ce qui est également le cas pour Hector. Ces deux héros savent qu’ils trouveront la mort dans ce conflit. Cependant, si Hector ne peut se dérober, car il est le défenseur de sa cité, Achille aurait très bien pu se dérober à la bataille. Mais Achille, et ce, malgré les avertissements de sa mère, est animé par la gloire qui lui sera attribuée dans ce conflit. Il sait qu’en prenant part à cette guerre et qu’en réalisant des combats héroïques, son nom ne sera pas oublié. En ce sens, nous pouvons rapprocher Achille aux héros de la mythologie nordique qui embrassent la mort par leur acte héroïque afin d’être choisis par les Valkyries et festoyer au Valhalla.

image_pdfTélécharger cette fiche de lecture en PDF

A propos de l'auteur

Les Résumés

Laisser un commentaire

error: Contenu protégé - Copyright www.lesresumes.com