Littérature

Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince : résumé, personnages et analyse

Ecrit par Les Résumés
image_pdfTélécharger cette fiche de lecture en PDF

Le Petit Prince est un livre écrit par Antoine de Saint-Exupéry en 1943 à New York. Le conte a ensuite été édité pour la première fois à Paris, France en 1946 par Gallimard. Ce chef-d’œuvre universel, poétique et aussi philosophique s’adresse aux lecteurs de tout âge. Des images d’inspiration aquarelle, réalisées par l’auteur lui-même, illustrent les 27 chapitres du récit.

Résumé chapitre par chapitre du conte Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry

Chapitre 1

On trouve le narrateur, un aviateur qui raconte son enfance solitaire. Petit garçon, il aimait dessiner et avait beaucoup d’imagination. Mais les grandes personnes ne comprenaient ni lui ni ses dessins, ils voulaient tous qu’il étudie. C’est alors qu’il a décidé d’oublier sa passion pour la peinture et de choisir d’être pilote d’avion.

Chapitre 2

Au cours d’un voyage, son avion tombe en panne et s’écrase dans le désert du Sahara. Il y fait la rencontre soudaine et inattendue du petit prince qui lui demande un dessin de mouton. Le petit garçon, n’étant pas satisfait du résultat, lui demande de faire encore et encore le dessin jusqu’à ce qu’il use de son imagination : l’aviateur dessine un mouton, mais caché dans un carton.

Chapitre 3

Le petit prince questionne l’aviateur au sujet de sa provenance et de son avion. Le narrateur essaie de savoir d’où vient le petit bonhomme.

Chapitre 4

L’aviateur découvre enfin que le petit prince habite une toute petite planète très lointaine, et que c’est sûrement l’astéroïde B 612. Une minuscule planète qui a été découverte par un astronome turc. Il évoque ensuite la superficialité de la société moderne.

Chapitre 5

Les deux personnages discutent des baobabs et des mauvaises herbes qu’il faut faire manger par le mouton afin de protéger la petite planète du petit prince.

Chapitre 6

Le petit prince est triste, il veut voir un coucher de soleil. Ce n’est pas possible, car il n’est pas sur sa planète. Il raconte comment sont les couchers de soleil chez lui.

Chapitre 7

L’aviateur est préoccupé par son avion, il doit le réparer. Tandis que le petit prince l’interroge sur les épines des fleurs, et n’ayant pas de réponse de la part du premier, il pleure.

Chapitre 8

Le petit prince mentionne l’existence d’une petite rose fragile sur sa planète, qui lui donne du fil à retordre. Elle est très capricieuse, c’est pourquoi il a décidé de quitter son univers.

Chapitre 9

Le petit prince explique comment il prépare son voyage. Il ramone des volcans et parle avec sa fleur qui se montre très compréhensive. Et au cours de son exploration, il fait la rencontre de grandes personnes bizarres et aussi des animaux.

Chapitre 10

En arrivant sur la première planète, il découvre un roi sans sujet qui lui donne des ordres. Ce roi lui ordonne de s’asseoir.

Chapitre 11

Sur la deuxième planète qu’il visite, le petit prince fait la connaissance d’un homme narcissique et vaniteux. Il demande au petit prince de faire ses louanges, mais c’est un jeu qui n’amuse pas ce dernier. Il repart aussitôt.

Chapitre 12

Il arrive sur la planète d’un homme alcoolique qui boit dans le but d’oublier qu’il est alcoolique. Il conclut que les grandes personnes sont très bizarres.

Chapitre 13

Il découvre sur une autre planète un businessman très ambitieux qui ne cesse de compter des étoiles qu’il dit posséder.

Chapitre 14

Arrivé sur une très petite planète, le petit prince rencontre un allumeur de réverbères qui travaille dur. Ce personnage lui a plu, car il n’est pas égocentrique comme les précédents. Il aurait voulu être son ami, mais la planète n’est faite que pour une seule personne.

Chapitre 15

Le petit prince atterrit sur la planète d’un géographe. Celui-ci recense toutes les montagnes de toutes les planètes, mais il ne sait pas si sa planète en possède. Il n’est pas explorateur ce qui est étonnant pour le petit prince qui découvre le sens du mot « éphémères ». Il s’inquiète un instant pour sa fleur et s’envole vers la planète Terre.

Chapitre 16

Il est surpris par la grandeur de la terre, et le nombre de personnes qui y vit. Certaines sont semblables aux personnages qu’il avait déjà rencontrés auparavant.

Chapitre 17

Il croise un serpent au milieu d’un désert. Il pense que cet animal est drôle : il est mince et parle par énigme. Ils parlent des hommes.

Chapitre 18

Il trouve ensuite une fleur à qui il demande où sont les hommes, mais celle-ci répond qu’elle n’en a vu que 6 ou 7.

Chapitre 19

Sur une montagne, le petit prince parle tout haut pour trouver un ami, mais seul l’écho de sa voix lui revient. Il pense alors que les hommes ont très peu d’imagination puisqu’ils ne font que répéter ce qu’il dit.

Chapitre 20

Le petit prince trouve un jardin de roses. Il découvre avec tristesse que sa petite fleur n’est ni spéciale ni unique au monde.

Chapitre 21

Dans ce chapitre, le petit prince fait la connaissance d’un renard des sables malicieux. L’animal explique au petit prince comment apprivoiser un ami. Il lui affirme aussi que sa fleur est bien unique au monde, car elle est apprivoisée. Le petit prince a créé des liens d’amitié avec elle.

Chapitre 22

Le petit prince discute avec un aiguilleur qui lui explique que les hommes voyagent d’un train à l’autre sans jamais s’arrêter. Ils courent dans tous les sens, parfois sans but précis. Et seuls les enfants savent apprécier ce qu’ils ont.

Chapitre 23

Le petit prince parle avec un marchand de pilules qui servent à lutter contre la soif. Ces pilules permettent d’économiser du temps, dit le marchand. Le petit prince trouve l’idée ridicule.

Chapitre 24

En panne depuis huit jours dans le désert, l’aviateur et le petit prince sont près de mourir de soif. Ils décident alors de marcher pour trouver un puits. Ils parlent du renard, observent les étoiles et le sable du désert un cours moment. Et le petit prince s’endort, très fatigué. Au matin, ils trouvent finalement un puits.

Chapitre 25

Le puits ressemblait à celui que l’on voit dans un village. Il avait une corde et une poulie. Les deux se désaltèrent avec beaucoup de bonheur. Le petit prince parle des hommes, des dessins de l’aviateur… Puis, il annonce que cela fait un an qu’il est sur terre et qu’il doit rentrer chez lui. Il conseille l’aviateur de retourner auprès de son avion.

Chapitre 26

L’aviateur découvre le petit prince assis sur un mur. Ce dernier a l’air fatigué, car il avait été mordu par un serpent. Il se met à parler de voyages, d’étoiles… Il va bientôt mourir pour pouvoir enfin retourner sur sa petite planète qui se trouve parmi les étoiles. L’aviateur est triste de cette séparation. Plus jamais il n’entendra le rire joyeux du petit prince. Mais le petit bonhomme le rassure en disant que les étoiles seront toujours là pour lui rappeler leur précieuse amitié.

Chapitre 27

Six ans après le crash dans le désert, l’aviateur se met à repenser à son histoire avec le petit prince. Il s’inquiète du sort de la petite planète, du mouton et de la fleur. Il se sent un peu désemparé, mais il a compris une chose : ce sont les petites choses qui ont le plus de valeur dans la vie. Et ça, les adultes ne peuvent pas toujours comprendre. Il espère que le petit prince retournera un jour sur la terre.

Les personnages principaux

L’aviateur

Ce premier personnage est le narrateur du roman. Il représente l’auteur qui exprime son côté naïf en se rappelant l’enfant qu’il était un jour. Il se laisse facilement emporter par les histoires étonnantes du petit prince qui l’aident à réaliser les choses essentielles de l’existence.

Le Petit Prince

Le petit prince est le personnage le plus important de l’histoire. Il amène un côté fantastique au récit. C’est un enfant mystérieux qui a quitté son astéroïde pour aller en quête d’un ami. Il aime poser des questions aux personnages qu’il rencontre tout au long de son voyage. À la fin de l’histoire, il devient ami avec l’aviateur, mais il doit rentrer sur sa planète pour prendre soin de sa rose.

La rose

Tout commence par la rose. Le petit prince part à cause d’elle et de son tempérament trop changeant. Cette fleur symbolise l’amour et la féminité. C’est grâce à elle que le petit prince et l’aviateur se rencontrent sur la Terre. Le petit prince prendra conscience plus tard que même s’il existait des milliers de roses, sa rose reste irremplaçable dans son cœur.

Le roi

Ce roi solitaire vit sur un astéroïde. Il saute de joie lorsqu’il aperçoit le petit prince, il veut en faire son sujet. Son pouvoir lui pousse à ordonner des choses improbables. Il finit par nommer le petit prince comme son ministre de la justice, mais le petit prince trouve que c’est ridicule et repart. Ici, l’auteur critique la pratique absurde du pouvoir.

Le vaniteux

Il représente le paraître et l’apparence : les hommes aiment être admirés par les autres.

Le buveur

C’est un homme qui est pris dans un cercle vicieux à cause de sa faiblesse pour l’alcool. Le petit prince n’approuve pas son attitude.

Le businessman

Ce monsieur occupé à faire des calculs est une allégorie du monde capitaliste et de l’amour de l’argent.

L’allumeur de réverbère

Ce personnage est utile selon le petit prince, il travaille pour autrui. Il doit aussi « respecter la consigne » faisant une critique à l’exploitation au travail.

Le géographe

C’est un savant qui réalise des ouvrages sur les reliefs, les océans, etc. Il n’a jamais voyagé. Il fait comprendre au petit prince que sa rose n’est pas éternelle, et il lui suggère d’aller visiter la terre.

Le renard

C’est un animal qui représente la sagesse. Il parle des choses les plus importantes de la vie comme l’amitié. Il propose au petit prince d’aller revoir les roses qu’il a rencontrés pour prendre conscience que sa rose est vraiment spéciale.

L’aiguilleur

C’est un personnage qui trie les voyageurs. Il explique au petit prince que les adultes s’agitent dans tous les sens en vain ; et que seuls les enfants savent apprécier les choses importantes.

Le serpent

Cet animal personnifie la mort, comme un pont entre deux mondes. S’il inspire la peur à l’aviateur, pour le petit prince, il est celui qui va le libérer de son enveloppe corporelle pour qu’enfin il puisse rejoindre sa planète et retrouver sa rose.

Analyse de l’œuvre

Le petit prince est l’œuvre la plus connue de Saint-Exupéry. Écrit dans un langage simple et épuré, le livre est facilement compris par un lecteur jeune. Il cultive l’imagination en s’appuyant sur les aquarelles qui le donnent une apparence de conte pour enfants.

Toutefois, le livre a été créé pour véhiculer la conception de la vie du point de vue de l’auteur. La simplicité des mots mène à un dépouillement et une expérience profonde de la vie humaine. Tout ceci d’une façon très poétique.

Chaque rencontre décrite dans chaque chapitre est une allégorie sur les hommes et leur comportement absurde. Les chapitres abordent des thèmes qui intéressent les lecteurs de tout âge : l’amitié, l’amour, la solitude, la mort…

L’histoire propose un voyage extraordinaire pour se connaître soi-même et comprendre les autres. L’auteur invite les grandes personnes à réfléchir sur l’existence et à retrouver l’innocence de l’enfance. Il veut les aider à voir la vie avec des yeux d’enfant, avec le cœur. « On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. »

image_pdfTélécharger cette fiche de lecture en PDF

A propos de l'auteur

Les Résumés

2 Commentaires

  • Pour une histoire d’enfant, celle-ci a des intentions plutôt lourdes intégrées dans un système de symboles assez sophistiqué qui existe pour produire un effet fort et émotionnel. Comme Voltaire dans “Micromégas”, Antoine de Saint-Exupéry joue avec les tailles et les échelles, se mêle de l’allégorie et joue même avec le temps. Il savait, comme un psychanalyste avisé, précisément quelles images utiliser pour transmettre la simple représentation de la Mortalité. Le Petit Prince est l’homme ordinaire qui a une passion profonde quelque part en lui et ce n’est qu’avec un émerveillement et une admiration enfantins (il pose des questions sur des questions : quel que soit le degré d’absurdité) qu’il est capable de nous en montrer des aperçus. Extérioriser les sentiments comme seul un enfant peut le faire. Je trouve que l’enfant titulaire aux cheveux dorés est un emblème très particulier au milieu du désert saharien… un monolithe étrange et vivant (presque un oxymore quand on y pense.) Alors, les enfants, laissez-moi vous demander ceci : Sommes-nous juste placés sur cette planète pour rester à jamais… SEULS ?!

Laisser un commentaire

error: www.lesresumes.com : Copyright !